2 min de lecture Websérie de l'été

Amandla Stenberg, une jeune actrice engagée

LA "GIRL" DU JOUR (1/40) - Du haut de ses seize ans, l'actrice révélée par "Hunger Games" défend la cause des femmes et la culture noire avec conviction.

Amandla Stenberg a été révélée en interprétant Rue dans "Hunger Games"
Amandla Stenberg a été révélée en interprétant Rue dans "Hunger Games" Crédit : Compte facebook officiel d'Amandla Stenberg
Charlie Vandekerkhove
Charlie Vandekerkhove
Journaliste RTL

Dans Hunger Games, elle est le personnage de Rue, une petite fille de douze ans, intelligente et débrouillarde, qui devient un modèle de courage pour ses camarades. Dans la vie, c'est à peu près pareil. Amanda Stenberg, actrice afro-américaine de 16 ans, s'est illustrée ces dernières semaines pour avoir défendu avec conviction ses opinions. Du haut de son jeune âge, elle représente une génération de filles engagées et déterminées à faire bouger les choses.
S'il fallait ne choisir qu'une phrase pour expliquer ses positions, ce serait celle-ci : "À quoi ressemblerait l'Amérique, si on aimait les personnes noires autant qu'on aime la culture noire?" Derrière ces mots, qu'elle affiche sur sa page Facebook officielle, son intention de combattre l'appropriation culturelle, qui consiste à s'emparer des codes venus d'une culture qui n'est pas la nôtre sans en défendre les valeurs. Le meilleur exemple de cette appropriation, selon Amandla Stenberg, ce sont les tresses de Kylie Jenner, fièrement dévoilées sur son compte Instagram le 12 juillet dernier.

I woke up like disss

Une photo publiée par King Kylie (@kyliejenner) le

"Quand tu t'appropries les traits et la culture des noirs mais que tu échoues à utiliser ta position de pouvoir pour aider les Américains noirs, en dirigeant l'attention sur tes tresses et non pas sur la brutalité policière ou le racisme", écrit Amandla Stenberg en commentaire de la photo. Une référence aux nombreuses affaires de violences policières envers les noirs aux États-Unis.

Au moment des manifestations de Baltimore, qui ont fait suite à la mort de Freddie Gray, l'actrice avait déclaré sur son compte Twitter : "Ne condamnez pas notre colère. Ne dénoncez pas notre douleur comme sauvage. Ce qui est sauvage, c'est l'inhumanité cruelle de la police. C'est ça que vous devez condamner."

Il y a quelques jours, toujours sur Twitter, l'actrice s'insurgeait contre cette colère, qui est selon elle souvent prêtée aux noirs : "Arrêtez avec le cliché de la fille noire en colère", écrit-elle. (...) J'ai de fortes convictions. Je ne suis pas en colère".

>
Rue's death - The Hunger Games
À lire aussi
Quelle "Girl" êtes-vous ? Amour-amitié
TEST - Quelle "Girl" êtes-vous ?

Tous les jours, pendant les vacances, retrouvez l'une des 40 Filles à suivre. Une série de portraits de jeunes artistes, blogueuses, journalistes ou mannequins engagées et qui nous inspirent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Websérie de l'été Société Beauté
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants