3 min de lecture Astuces beauté

4 choses à savoir sur la cellulite

La peau d’orange nous dévoile tous ses secrets...

4 choses à savoir sur la cellulite
4 choses à savoir sur la cellulite
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Un jour, on se réveille, et on se dirige vers notre miroir. On s’aperçoit que le haut de nos cuisses présente un aspect granuleux. On tire sur la peau, qui se lisse, mais dès qu’on la relâche, elle retourne à son état dit de “peau d’orange”. La cellulite vient d’apparaître dans notre vie. Plus rien ne sera comme avant.


La cellulite est une réserve de graisse

Dame Nature étant prévenante de tempérament, elle a décidé qu’on devait  être prête à enfanter (c’est là qu’on lance le morceau Le cycle de la vie, du Roi Lion) à n’importe quel instant, quelles que soient les circonstances. Pour s’en assurer, elle nous surcharge avec des réserves de graisse, dans lesquelles notre corps peut puiser si on ne s'alimente pas assez et qu’on a un polichinelle dans le tiroir. Même celles qui ne veulent pas d’enfants ne sont pas épargnées.

Résultat : on se retrouve affublée de cellulite. Aussi appelée “peau d’orange”, il s’agit ni plus ni moins que de graisse mal “répartie”, qui fait gondoler la peau. Si on l’associe à une mauvaise circulation du sang, et donc, des toxines et de l’eau contenus dans le sang, l’embouteillage est assuré. La cellulite se stocke en général sur les cuisses, les fesses, les bras et parfois même, le ventre.

À lire aussi
Le tuto beauté de Jessica Alba beauté
VIDÉO - La routine beauté de Jessica Alba en 5 minutes chrono


La cellulite apparaît à la puberté

Elle fait en général son apparition à la puberté, cette période merveilleuse où le corps se prépare à la maternité et où nos hormones décident de se réveiller pour ne plus jamais nous lâcher.

Petit rappel : les hormones sont une substance chimique sécrétée par notre cerveau, qui les diffusent dans l’organisme pour communiquer avec nos organes. À la puberté, elles augmentent et portent leur attention sur nos appareils génitaux et tout organe lié à la reproduction. En clair, elles sont responsables de l’apparition des poils pubiens, de la cellulite, et de l’élargissement de nos hanches (il faut bien pouvoir le contenir cet éventuel polichinelle). Merci les hormones, merci la vie.


Avoir de la cellulite n’est pas une question de poids

Pas besoin d’être en surpoids pour avoir de la cellulite, puisque près de 90% des femmes en sont porteuses. Il ne faut pas y voir la preuve de l'existence de la justice dans ce monde.

En effet, il y a une grande part incontrôlable dans l’apparition de la cellulite. La génétique, c’est-à-dire, le passif santé de notre famille, joue un grand rôle. Or, on ne peut pas utiliser une machine à remonter le temps pour empêcher nos aînées de manger moins de gâteaux. Merci maman.


La cellulite ne s’élimine pas, mais elle peut s’atténuer

La cellulite est de la graisse mal “étalée”, mais le premier rouleau à pâtisserie qui nous tombe sous la main n’y viendra pas à bout. D’ailleurs, il n’existe aucun traitement miracle contre la cellulite.

Les crèmes se disant “anti-cellulite” ou “amincissantes” aident essentiellement à se débarrasser du surplus d’eau que notre peau peut contenir. Elles ne font donc pas perdre de poids, ni n’éliminent la cellulite. Si on a une mauvaise circulation du sang, l’eau recommencera à s’accumuler et la cellulite à se former parce que les toxines stagnent. Retour à la case départ.

Cependant, on peut atténuer l’aspect de la cellulite. Deux options sont à combiner : une alimentation équilibrée, qui évite d’être trop riche en graisses, et du sport. Ni plus, ni moins. Si le sport ne nous met pas des étoiles dans les yeux, on se bouge quand même en préférant l’escalier à l’ascenseur et aux escalators, et la marche aux transports en commun dès que c’est possible (dans les limites du raisonnable, bien sûr).

Par ailleurs, un filet d’eau froide (pas glacée) à la fin de la douche sur les zones présentant de la cellulite peut stimuler la circulation du sang, et donc, favoriser l’élimination des toxines qu’il contient.

Le plus important reste de s’accepter telle que l’on est. La cellulite n’est pas un drame, puisque c’est un processus naturel qui concerne la majorité des femmes. Vu qu’on ne peut pas y faire grand chose, autant ne pas perdre de temps et d’énergie à complexer sur nos capitons !

Lire la suite
Astuces beauté
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants