4 min de lecture Sexe

Sexe : pourquoi il arrive (aussi) aux hommes de simuler l'orgasme

ASK A BOY - Entre malheureux hasards et pression des stéréotypes, des garçons racontent pourquoi ils en sont venus à faire semblant d'aller jusqu'au bout.

Dans "Quand Harry rencontre Sally", c'est bien la femme qui simule
Dans "Quand Harry rencontre Sally", c'est bien la femme qui simule Crédit : Columbia Pictures
benjamin pierret
Benjamin Pierret

Les femmes peuvent remercier Meg Ryan. En 1989, Quand Harry rencontre Sally sort au cinéma et devient l'une des comédies romantiques de référence. Dans ce film, une scène culte met en scène l'actrice principale prouvant à quel point une simulation d'orgasme peut être réaliste, face à un Billy Crystal décontenancé. Le tout au beau milieu d'un restaurant. S'insinue alors, dans l'esprit du malheureux et de tous les spectateurs mâles depuis, le doute sur l'authenticité de la jouissance de leurs anciennes conquêtes. 

La simulation féminine, si elle est crainte par tout homme hétérosexuel sexuellement actif, n'a rien d'inconnu. Culture populaire, discours d'experts, articles : les sources d'information sur ce mensonge attentionné sont légion. Son pendant masculin ne peut pas en dire autant. Parce que l'orgasme d'une femme est plus difficile à atteindre et que la plaisir de l'homme est présenté comme inévitable et automatique, on aurait tendance à oublier que les garçons aussi, parfois, font semblant. 

>
"Quand Harry rencontre Sally" - La scène de l'orgasme

Les chiffres ont de quoi remettre en question un certain nombre de bons souvenirs sexuels : selon une étude publiée dans le National Center for Biotchenology Information en 2010, 25 % des hommes (et 50 % des femmes) auraient déjà simulé un orgasme. En quoi consiste la simulation masculine et à quoi est-elle due ? Pour le savoir, "Girls" a posé la question à trois garçons qui ont déjà passé un moins bon moment qu'ils ne le laissaient penser.  

À lire aussi
Emma Mackey et Asa Butterfield dans "Sex Education", disponible sur Netflix Netflix
Netflix : pourquoi les ados (et les autres) devraient regarder "Sex Education"

Yohan : "Je me focalise sur le plaisir de l'autre en oubliant le mien"

"Parfois, tu sens que ça devient très long. Tu en as marre et tu vois que la fille se lasse elle aussi. Dans ces cas-là, je simule pour terminer, même si ça peut être frustrant. Avoir du mal à jouir m'arrive principalement dans les premiers rapports avec une personne. Je pense que cela vient du fait que je me mets trop la pression au début. J'ai envie de bien faire et je me focalise sur le plaisir de l'autre en négligent le mien.

C'est difficile à admettre devant une fille.

Yohan
Partager la citation

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je préfère simuler plutôt que dire la vérité. D'abord parce que j'ai peur de ruiner l'atmosphère. Aussi parce que je n'ai pas envie que la fille se sente vexée ou responsable. Mais surtout, je pense que c'est une question d'ego.

Je trouve difficile de dire à une fille que tu n'as pas réussi à jouir. Je me dis qu'un type bien dans ses pompes et sûr de lui réussit toujours à aller au bout. Pour moi, ça veut dire que tu n'es pas en phase avec ta vie sexuelle, que tu n'es pas confiant, et ce n'est pas quelque chose que j'ai envie de montrer. Le sexe n'est pas évident pour tout le monde ; certains mettent plus de temps à se trouver que d'autres." 

Fabien : "Elle a dû penser que j'étais le pire coup de sa vie"

"J'ai simulé une seule fois. C'était une histoire d'un soir et nous étions dans une voiture. Quand elle s'est déshabillée, j'ai vu que son push-up et son legging rehausseur faisaient beaucoup pour le développement de ses formes. Mais ce n'est pas du tout ce qui m'a obligé à abréger. 

Mon seul objectif, c'était respirer pour survivre

Fabien
Partager la citation

Elle avait un vrai souci d'hygiène corporelle. Ça empestait dans la voiture. Je ne pouvais pas lui dire, mais je ne pouvais pas non plus laisser le rapport continuer. Très vite, j'ai fait semblant de jouir et j'ai jeté le préservatif par la fenêtre pour qu'elle ne voit pas qu'il était vide. Durée de l'opération : moins de cinq minutes. Elle a dû penser que j'étais le pire coup de sa vie. Je m'en fous. Mon seul objectif, c'était respirer pour survivre." 

Olivier : "On a tendance à penser que l'orgasme masculin est très basique"

"La première fois, c’était avec un coup d'un soir. Ça ne venait pas et je sentais que mon érection commençait à perdre en qualité. J'ai un peu paniqué, je me suis senti perdu et je ne voulais pas qu'elle le prenne mal. Alors j'ai préféré faire semblant

On a tendance à penser que l'orgasme masculin est très basique. On doit forcément y parvenir et si ce n'est pas le cas, c'est la faute de la fille. Alors que ça n'avait rien à voir avec elle. Cette fois-là, et les autres fois où ça m'est arrivé, c'était parce que j'étais préoccupé : ça n'allait pas comme je voulais dans ma vie et je n'arrivais pas à me couper du monde pour vivre un moment agréable. Encore aujourd’hui, on est dans une course à qui a la plus grosse : l'orgasme semble principal, et il ne faut pas faire jouer de sentiments là-dessus.

On ne cherche pas à définir l'orgasme masculin. Cela donne lieu à des rapports inégalitaires

Olivier
Partager la citation

Finalement, on connaît assez mal l'orgasme masculin. On parle beaucoup de celui des femmes, présenté comme un Saint-Graal difficile à atteindre, mais on ne cherche pas à décrire celui des hommes. Cela donne lieu à des rapports inégalitaires : un homme qui n'arrive pas à faire jouir une femme est excusé, alors que l'inverse est impensable. 

La vision commune et très stéréotypée du rapport sexuel veut qu'il se conclue par l'éjaculation, et que celle-ci soit indispensable. J’apprends que c'est faux, et je trouve cela assez rassurant. Le plaisir peut passer par plein d'autres choses, il y a énormément de possibilités. Aujourd'hui, les rares fois où ça m'arrive, je le dis honnêtement et j'en parle. Ça m'a appris à communiquer." 

Tous les prénoms ont été modifiés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexe Sexo Égalité hommes-femmes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786667591
Sexe : pourquoi il arrive (aussi) aux hommes de simuler l'orgasme
Sexe : pourquoi il arrive (aussi) aux hommes de simuler l'orgasme
ASK A BOY - Entre malheureux hasards et pression des stéréotypes, des garçons racontent pourquoi ils en sont venus à faire semblant d'aller jusqu'au bout.
https://www.rtl.fr/girls/love/sexe-pourquoi-il-arrive-aussi-aux-hommes-de-simuler-l-orgasme-7786667591
2017-01-19 09:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DJrikCSxo55Nb8fOmMhquw/330v220-2/online/image/2017/0110/7786668122_dans-quand-harry-rencontre-sally-c-est-bien-la-femme-qui-simule.jpg