5 min de lecture Sexe

Sexe : 13 (grosses) différences entre le cinéma et la réalité

EN GIFS - Comme beaucoup de choses au grand écran, le sexe fait partie de ces sujets sublimés devant la caméra. Au point où certaines réalités sont complètement mises de côté.

Le sexe est si différent du cinéma dans la vraie vie
Le sexe est si différent du cinéma dans la vraie vie Crédit : Warner Bros. France
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Le cinéma ne reflète pas la réalité. C'est un fait. C'est connu. Et pourtant, on a envie de croire que tout se passe comme dans les films, surtout quand il s'agit de sexe. Des scènes de tendresse sensuelle sous les draps avec l'être aimé où les corps ne font plus qu'un dans une parfaite harmonie, du début à la fin... Ou des scènes de sexe sauvage digne de Mr. et Mrs. Smith. Le cinéma parvient à rendre le sport de chambre excitant à la perfection. C'est bien là le problème. Dans la vie, la vraie, rien n'est parfait. Pas plus le sexe qu'autre chose. 

C'est pourquoi, dès que la caméra s'allume, aux oubliettes tous les petits tracas et moments gênants (et souvent inévitables) qui viennent ponctuer l'acte amoureux au détriment d'un certain réalisme. Le cinéma doit vendre du rêve, et certains aléas sexuels ne sont pas très vendeurs. À commencer par le moment du préservatif. 

1 - L'étape du préservatif

Dans la plupart des films, sans que l'on comprenne bien pourquoi, les amants se protègent rarement. Et si l'un d'entre eux évoque la solution du préservatif, ce n'est que de temps en temps, voire jamais, que l'on assiste à la scène de la pose. Peu importe qui s'en occupe, il faut bien que l'un des deux s'y colle. Mais cet épisode n'est certainement pas assez glamour pour le grand écran. C'est pourquoi on fait comme s'il n'existait pas. 

À lire aussi
L'industrie pornographique se mobilise contre les sites hébergeant leurs contenus illégalement Sexo
#PayForYourPorn, le hashtag pour sauver l'industrie du porno

2 - Le moment d'après

Ce qui nous amène au moment post-coïtal. Dans les films, les deux corps se séparent et rien ne semble les déranger. Qu'ils s'agissent de deux hommes ou d'un homme et une femme, il reste pourtant au moins un truc à faire. Dans la réalité, si un préservatif a été utilisé, il faut penser à le retirer, éventuellement se lever jusqu'à la poubelle pour le jeter. Si le couple n'a pas mis de capote, un peu de sperme s'échappe inévitablement du corps pénétré. Il peut être alors préférable de s'essuyer un peu. Dans tous les cas, il est rare de s'endormir ou se rhabiller directement. 

3 - Les bruits gênants

Les corps brûlants s'entremêlent dans la chaleur moite. La sueur dégagée fait coulisser les peaux l'une contre l'autre, et là... gêne. Un bruit de pet vient casser complètement l'ambiance. Évidemment, aucun réalisateur n'irait pourrir sa scène de sexe avec des bruits un peu trop réalistes. Pourtant, il s'agit seulement du frottement des deux corps humides, rien de bien dégoûtant. 

4 - Le pet vaginal

Tout comme ce que l'on appelle le pet vaginal. Il arrive plus fréquemment quand il y a beaucoup de larges va-et-vient qui vont donc créer des appels d'air dans le vagin jusqu'à engendrer une sortie d'air. Avec les vibrations, le bruit a, lui aussi, tout l'air d'un prout. Pourtant, ce n'est que de l'air (pas du gaz) qui sort de votre intimité. Le moment peut être embarrassant. Mais pas besoin de paniquer. 

5 - Les petites maladresses

Au cinéma, tout semble si parfait. Les couples sont beaux, les corps sont lisses et musclés et tout le monde sait toujours bien s'y prendre. Pourtant, il n'est pas rare que, quand deux êtres humains se touchent mutuellement, il y ait quelques maladresses. Notamment quand ils ne se connaissent pas très bien. Comme mettre un cou de coude sans faire exprès, tirer les cheveux malgré soi, s'appuyer au mauvais endroit... Rien de très grave ceci dit.

6 - Le support qui lâche

Dans la vraie vie, certains meubles sont parfois plus fragiles qu'on ne le pense. En tout cas, que dans les films. Attention aux supports qui risquent de ne pas supporter votre poids. Une table en verre, un rebord bancal, un évier mal accroché... Bref, attention à tous ces meubles qui vous entourent, tous ne sauront pas suivre votre rythme... et vous risquez d'y laisser des plumes.

7 - Les épilations approximatives

Lorsque l'on a un rendez-vous et qu'il risque fort de terminer sous la couette, on sait s'apprêter. La tenue est souvent choisie des jours à l'avance, l'épilation au dernier moment pour être la plus douce possible... Bref, on se prépare. Pourtant, trop souvent, le jour où l'on réussit à rentrer avec quelqu'un est celui où l'on s'est complètement laissée aller. À part cette fameuse scène dans Scary Movie, peu de films font état de cette réalité. À savoir que cela empêchera rarement votre partenaire de passer à l'acte, quelques poils n'ont jamais empêcher de bonnes sensations. Toute proportion gardée. 

8 - La culotte Snoopy

Tout comme les poils, les sous-vêtements sont mûrement réfléchis avant un date. Au cinéma, les femmes ont toujours, ou presque, des tenues sexy, en dentelles, pas trouées, pas détendues, pas en coton, pas trop grandes ni trop petites... Et pourtant, nous sommes rarement aussi bien sous-vêtues que dans les films.

9 - Les surprises au fond du lit

Quand on n'a vraiment pas prévu de rentrer accompagnée, les mauvaises surprises peuvent vite devenir embarrassantes. Surtout sous la couette. Quand les pieds se baladent, et font une rencontre malencontreuse comme un vieux pyjama oublié au fond du lit, une peluche de notre enfance, une tâche que vous n'avez jamais réussi à faire disparaître, ou encore, un paquet de gâteaux entamé. 

10 - Des voisins envahissants

Dans les films, rares sont les voisins qui viennent casser l'ambiance. Pourtant, ça arrive. Soit parce qu'eux-mêmes peuvent être en train de débattre bruyamment dans la pièce d'à côté, ce qui vient mettre un petit froid dans l'ambiance de votre côté de la porte, soit parce que vous êtes trop bruyants et qu'ils vous demandent de vous arrêter. 

11 - Des odeurs malencontreuses

Après une longue journée de travail intense, quelques verres, une sortie en boîte... Pas étonnant que quelques odeurs se dégagent des aisselles de votre partenaire. Ou des vôtres. Rien de bien méchant, mais ça peut arriver en vrai. En revanche, jamais dans le monde parfait du cinéma.

12 - Se déshabiller...

Dans les films, se déshabiller ne pose jamais aucun problème. C'est loin d'être le cas dans la vie. En effet, un jean slim, un collant, une chemise avec des tout petits boutons... Certains vêtements représentent un véritable calvaire à retirer, en plus dans la hâte. 

13 - Les petits accidents de la sodomie

Enfin, c'est un rapport sexuel auquel on assiste que très occasionnellement au cinéma, et encore. Pas vraiment considérée comme glamour dans l'imaginaire collectif, la sodomie est pourtant bel et bien une pratique courante, avec ses aléas... Car si beaucoup de personnes aiment la pratiquer, il ne faut pas oublier par où on la pratique. La fin de l'acte peut réserver quelques surprises. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexe Couple
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784996339
Sexe : 13 (grosses) différences entre le cinéma et la réalité
Sexe : 13 (grosses) différences entre le cinéma et la réalité
EN GIFS - Comme beaucoup de choses au grand écran, le sexe fait partie de ces sujets sublimés devant la caméra. Au point où certaines réalités sont complètement mises de côté.
https://www.rtl.fr/girls/love/sexe-13-grosses-differences-entre-le-cinema-et-la-realite-7784996339
2016-09-28 06:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MH2IdPBQdkp-04risFCM8g/330v220-2/online/image/2016/0805/7784343030_19793411-jpg-r-1920-1080-f-jpg-q-x-xxyxx.jpg