4 min de lecture Règles

Règles : cycle, douleurs, protections.. ce qu'il faut savoir

Partie intégrante de la vie d'une femme, les règles sont souvent sujettes aux idées reçues. Découvrez les informations essentielles à ce sujet.

Les règles sont encore un sujet tabou pour certaines femmes
Les règles sont encore un sujet tabou pour certaines femmes Crédit : istock
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Les Anglaises, les ragnagna, les règles... Autant de noms "poétiques" pour décrire les menstruations (le nom médical pas très glamour) qui vous dit que vous pouvez avoir des enfants. Que vous les ayez ou non, il y a certaines choses à savoir sur le sujet. Souvent taboues, les règles sont sujettes à des idées reçues ou des "légendes". Toutes les filles n'ont pas les mêmes douleurs ou peuvent être réglées plus tard que d'autres. Il ne faut pas hésiter à en parler avec votre médecin ou votre gynécologue. 

1. Ce n'est pas grave si vous n'avez pas encore vos règles

Il n'y a pas d'âge "normal" pour avoir ses règles. Certains les auront dès le début de leur puberté, tandis que d'autres les auront plus tard, voire bien plus tard. Si vous avez des copines qui se vantent de leurs règles, alors que vous n'avez toujours rien, ne paniquez pas et surtout prenez du recul. Votre corps fonctionne à son rythme et pas celui des autres. 

2. On ne perd pas sa virginité avec un tampon

Ce n'est pas parce que vous introduisez un tampon de votre vagin, que vous ne serez plus vierge. L'hymen (membrane plus ou moins fine qui se situe à un centimètre de l'ouverture du vagin) est assez large pour que le tampon s'insère facilement. Pensez à bien vous décontracter avant la mise en place. C'est normal de ne pas y arriver de suite. Vous pouvez essayer de mettre une jambe sur les toilettes, pour former un angle droit. 

3. C'est un processus naturel

Chaque mois, à partir de la puberté, votre utérus se prépare à accueillir un œuf, résultat entre un ovule et un spermatozoïde. L'utérus crée alors un petit "nid douillet" en fabriquant davantage de muqueuse utérine, qu'on appelle endomètre, pour recevoir l’œuf de la fécondation. Quand elle n'a pas lieu, l'utérus doit se débarrasser de l'endomètre, ce qui provoque les règles pendant 3 à 7 jours, selon les femmes.  

4. Il faut ne pas prendre d'aspirine si on a mal

À lire aussi
La coupe menstruelle est utilisée pour contenir le sang à l'intérieur du vagin femmes
Règles : les coupes menstruelles, sûres, efficaces et peu chères, dit une étude

Pas facile de gérer la période avec les maux de ventre, de dos, des ovaires et de tête. S'il existe des remèdes de grand-mère pour supporter la douleur comme la bouillotte et la bain chaud, il faut éviter l'aspirine. Et oui ce médicament fluidifie le sang, cela veut dire qu'il va augmenter vos saignements. Préférez les antispasmodiques, qui atténueront la douleur, sans influer sur votre flux. Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin et/ou votre pharmacien.

5. On peut faire l'amour avec ses règles

Il y a encore de nombreux tabous sur les règles et la sexualité. Certaines filles sont dégoûtées, d'autres gênées, mais cela ne vous interdit pas un câlin avec votre chéri(e). Évoquer vos peurs va sûrement dédramatiser la situation, tout en renforçant la complicité dans votre couple. Si vous êtes au moment où l'afflux est important, protégez les draps avec une serviette de bain. Par contre, il faut continuer à vous protéger avec un préservatif car la durée de vie des spermatozoïdes est de 4 jours. Donc si vous gardez du liquide séminal dans votre vagin et que vous enchaînez sur la période d'ovulation, il y a un risque de grossesse.

6. Il existe des alternatives aux tampons et aux serviettes

La coupe menstruelle peut changer des tampons et des serviettes
La coupe menstruelle peut changer des tampons et des serviettes Crédit : ThinkStock

Pour des raisons économiques, écologiques, mais aussi parce qu'on ne connaît pas encore la composition des serviettes hygiéniques et des tampons, certaines jeunes femmes utilisent des alternatives. Il y a la coupe menstruelle ou moon cup (20 euros) en silicone lisse et souple. Elle s'insère dans le vagin et récupère le sang tout au long de la journée. Il faut ensuite la nettoyer. Il y a aussi les serviettes en tissu, lavables à trouver sur le site Pads (entre autres) et dans les supermarchés bios. Chacune peut avoir des motifs différents. Enfin, il reste l'éponge menstruelle (5 euros) qu'il suffit d’humidifier avant de l'insérer dans le vagin. 

7. Cela peut prendre du temps avant d'avoir un cycle régulier

Comme pour l'arrivée des règles, le cycle régulier, c'est-à-dire qui tombe les mêmes jours chaque mois peut prendre du temps. À moins de prendre la pilule qui régule le cycle, cela prendra un peu plus de temps. Vous aurez sans doute une idée de la date du début, autour d'une semaine en particulier, mais sans trop savoir le jour exact. Et il arrive même qu'avec la pilule, le premier jour du début de cycle ne soit pas exactement comme sur votre plaquette. Donc, pas de panique. et pensez à tenir un calendrier précis tout au long des mois.

8. Le syndrome prémenstruel agit sur l'humeur

Derrière ce terme un scientifique se cache les sautes d'humeur et le coup de blues qu'on peut ressentir avant d'avoir ses règles. Généralement 2 à 10 jours avant les saignements, certaines filles sont déprimées. Vos hormones sont chamboulées, mais aussi votre ventre peut être ballonné, sans parler de votre appétit qui peut être vorace ou au contraire quasi absent. Vous pouvez prendre rendez-vous avec votre médecin pour trouver un traitement qui vous soulagera

9. Les douleurs sont provoquées par votre utérus

Certaines filles sont chanceuses de ne rien ressentir, d'autres doivent gérer des maux de ventre et/ou de dos important pendant leurs règles. Elles s'expliquent par l'utérus qui contracte ses muscles pour évacuer l'endomètre, le petit nid douillet fabriquée pour recevoir un œuf. Ces contractions créent des douleurs qui irradient dans le bas-ventre et le bas du dos. 

10. Le point sur l'endométriose

L'endométriose est une maladie chronique qui provoque des douleurs intenses pendant les règles. Elle touche 1 femme sur 10.Quand on est atteinte de cette maladie, cela veut dire que l'endomètre, la paroi qui tapisse l'intérieure du vagin est plus épaisse que la normale. Quand ce "petit nid" est expulsé après par l'utérus, cela crée des lésions et des kystes qui font très mal. C'est une douleur qui handicape au quotidien. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Règles Sexe
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783075696
Règles : cycle, douleurs, protections.. ce qu'il faut savoir
Règles : cycle, douleurs, protections.. ce qu'il faut savoir
Partie intégrante de la vie d'une femme, les règles sont souvent sujettes aux idées reçues. Découvrez les informations essentielles à ce sujet.
https://www.rtl.fr/girls/love/regles-cycle-douleurs-protections-ce-qu-il-faut-savoir-7783075696
2016-05-02 17:58:12
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xv902_qdSilPsYygkdD8pw/330v220-2/online/image/2016/0418/7782886643_regles-espacees.jpg