3 min de lecture Sexe

Que faire si vous n'arrivez pas à avoir d'orgasmes ?

Vous avez du mal à atteindre l'orgasme lors de vos relations sexuelles ou ne l'avez jamais connu ? S'il n'existe pas de recette miracle, voici quelques conseils pour aborder la question sereinement.

Quelques conseils si vous n'arrivez pas à avoir d'orgasme
Quelques conseils si vous n'arrivez pas à avoir d'orgasme Crédit : iStock
CharlieVandekerkhove
Charlie Vandekerkhove
Journaliste RTL

Si vous n'arrivez pas à avoir d'orgasme, que vous ne l'ayez jamais expérimenté ou que vous connaissez des difficultés occasionnelles, la première chose à faire est d'essayer d'aborder la question sereinement. Plus vous vous mettrez la pression pour y parvenir, moins ça marchera. Sans trop vous focaliser sur ça, vous pouvez essayer plusieurs choses. 

Tout d'abord, apprenez à connaître votre corps et l'écouter. Identifiez vos zones érogènes, les endroits du corps qui procurent le plus de plaisir n'étant pas les mêmes d'une personne à l'autre. Certaines femmes sont très sensibles des seins, d'autres pas du tout. Certaines prennent du plaisir quand on touche l'intérieur de leur genou, d'autres le creux de leur nuque.

Masturbation et fantasmes peuvent aider

Si vous ne pratiquez pas la masturbation, essayer de vous y mettre. Cela permet de se donner du plaisir sans dépendre de personne et de guider son ou sa partenaire lors des moments à deux. N'hésitez pas non plus à vous laissez aller à certains fantasmes. Même si vous ne souhaitez pas qu'ils se réalisent, ils peuvent stimuler votre imagination et vos sens, comme l'explique Marie-Hélène Colson, sexologue interrogée par Girls. "Les fantasmes augmentent l'excitation mentale et dans cette mesure ils favorisent l'orgasme", explique la praticienne.

À lire aussi
Sophie Riche est youtubeuse et comédienne Sexo
VIDÉO - Le clitoris, "un gars sympa qu'il serait dommage de ne pas connaître"

Lors des rapports sexuels, apprenez aussi à identifier les positions qui vous apportent le plus de sensations et changez-en si nécessaire quand les sensations diminuent. "Il est normal que l’excitation se modifie au cours du rapport sexuel, note Marie-Hélène Colson. Elle augmente et diminue régulièrement en fonction des gestes et des postions, pour les deux partenaires. L’excitation augmente par vagues successives d’intensité croissante jusqu’à ce que le seuil de l’orgasme puisse être atteint", précise-t-elle. 

Oublier la technique et prendre son temps

Pendant un rapport sexuel, il faut donc prendre son temps et laisser l'excitation progresser. "Beaucoup de femmes s’impatientent et arrêtent par exemple les préliminaires pour passer à la pénétration ou abrègent la pénétration, car elles trouvent le temps trop long", remarque le Docteur Colson, qui précise que "tout se joue sur la perception d’excitation. Tant que les caresses ou la pénétration sont excitantes et agréables", elle conseille donc de se laisser aller. "Lorsque la sensation d’excitation diminue, ce qui est fréquent, il faut changer de position ou de caresses pour retrouver une excitation suffisante", explique-t-elle.

Comme l'explique Marie-Hélène Colson, le secret pour atteindre l'orgasme est avant tout de lâcher prise, ce qui peut être compliqué si l'on n'a pas trouvé le ou la partenaire idéal(e), ou encore si l'on est fatigué(e) ou stressé(e). Selon elle, il convient d'oublier tout l'aspect technique (positions, rythme, etc) : "Tout ce qui se mesure ou se compte ne fait que retarder l’abandon et donc la jouissance".

Trop de pression tue le plaisir

La sexologue précise aussi qu'il faut se méfier des partenaires qui mettent la pression pour que l'on jouisse, sans forcément s'en rendre compte. Cela ne se fait pas sur commande et le meilleur moyen d'y arriver, outre de prendre son temps, c'est de relativiser. Sans compter que le rapport sexuel ne doit pas avoir l'orgasme pour seul but. "Nous sommes dans une société où les standards, y compris sexuels, sont souvent bien trop élevés par rapport à la réalité", recadre Marie-Hélène Colson.

"Ce que les standards ne disent pas, c’est la fréquence des troubles de l’orgasme, qui sont assez récurrents (ils concernent 30% de femmes avant 30 ans, mais seulement 6% après 50 ans)", explique-t-elle. Le Docteur Colson ajoute aussi : "Une femme qui a l’habitude d’avoir des orgasmes n’en a pas obligatoirement à chaque fois et peut même ne pas y arriver pendant de longues périodes (stress, deuils, difficultés affectives ou professionnelles...)". Enfin, on ne le répétera jamais assez mais il est impératif de communiquer. Parler de ses difficultés à atteindre l'orgasme peut être compliqué mais le mieux est d'essayer d'aborder la question en douceur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexe Amour-amitié Intimité
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779525094
Que faire si vous n'arrivez pas à avoir d'orgasmes ?
Que faire si vous n'arrivez pas à avoir d'orgasmes ?
Vous avez du mal à atteindre l'orgasme lors de vos relations sexuelles ou ne l'avez jamais connu ? S'il n'existe pas de recette miracle, voici quelques conseils pour aborder la question sereinement.
https://www.rtl.fr/girls/love/que-faire-si-vous-n-arrivez-pas-a-avoir-d-orgasmes-7779525094
2015-08-28 15:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9a0cxIDdj6n9pM2beWbczQ/330v220-2/online/image/2015/0827/7779525208_quelques-conseils-si-vous-n-arrivez-pas-a-avoir-d-orgasme.jpg