4 min de lecture Sexo

On a parlé sodomie avec des garçons

ASK A BOY - Des garçons nous disent ce que leur apporte cette pratique et comment ils la perçoivent (spoiler : plutôt bien).

La sodomie, une pratique incontournable ?
La sodomie, une pratique incontournable ? Crédit : Home Box Office (HBO)
La rédaction de Girls Journaliste

Le corps humain est une contrée dont chaque hectare est explorable. Ses nombreuses surprises territoriales peuvent être autant de délices érogènes inattendus, et la plupart des couples en sont conscients. C'est pourquoi, après quelques temps (et quelques séances de jeux à deux), une question est souvent soulevée : "Et si on essayait... heu... par l'autre côté ?"

N'ayons pas peur des mots et appelons une fesse une fesse : la sodomie, pratique encore taboue, est-elle aussi tentante qu'elle est crainte ? Et qu'en attendent les garçons ? Est-elle devenue un incontournable ou reste-t-elle un simple plus pour ceux qui décident de s'y essayer ? Pour celles qui se poseraient ces questions avant de, peut-être, passer à l'acte, Girls a décidé de demander directement aux hommes ce que la sodomie leur évoque.

Lorenzo : "C'était assez exceptionnel"

"Ça ne m'est pas arrivé souvent, je l'ai seulement fait quelques fois avec mon ex. Je ne me souviens plus exactement comment c'est arrivé mais ce n'était pas une demande orale, c'est arrivé sur le coup. Je n'y avais pas vraiment réfléchi avant, et j'ai été surpris qu'elle soit partante, parce qu'on n'en avait pas vraiment parlé au préalable.

À lire aussi
Kim Basinger dans "9 semaines et demi" Saint-Valentin
VIDÉO - Saint-Valentin : 9 scènes de films pour augmenter votre libido

Quand ça marche bien, la sodomie apporte du piquant

Lorenzo
Partager la citation

On l'a refait plusieurs fois mais c'était assez exceptionnel. Et ce n'était pas toujours bien, c'est très irrégulier. La fille peut avoir mal, cela peut être difficile... mais quand ça marche bien, ça apporte du piquant. Les sensations sont différentes et le rythme n'a rien à voir : tu dois être beaucoup plus précautionneux, beaucoup plus à l'écoute de l'autre, tu te lâches moins.

Malgré tout, ce n'est pas un incontournable : ma copine actuelle n'a pas envie et cela ne me pose aucun problème. Quant à la peur d'un accident du côté de la fille... je n'ai jamais connu cela, et j'avoue que cela ne m'a jamais traversé l'esprit. Si t'y penses, c'est mal parti."

Dylan* : "Cela me tente sans me hanter"

"L'occasion ne s'est jamais présentée pour moi. Je n'en avais pas parlé à mes anciennes copines, avec qui je ne suis resté que quelques mois. Ma copine actuelle a eu une mauvaise expérience avec un ex : elle ne veut pas retenter le coup.

D'après mes potes, la sodomie, c'est bon délire

Dylan
Partager la citation

J'aimerais bien essayer, parce que l'inconnu est toujours attirant, mais notre vie sexuelle est épanouie sans. Si ça doit arriver, ça arrivera, mais je n'en fais pas une marotte. Disons que cela me tente sans me hanter. Et je pense que c'est plutôt à la fille que revient la décision.

Beaucoup de mes potes l'ont déjà fait, voire s'y adonnent assez régulièrement. D'après eux, c'est bon délire. On en parle, ce n'est pas un tabou et je crois que la pratique s'est vraiment démocratisée. En même temps, on est la génération porno : plus rien ne nous choque. Et concernant un possible accident chez la fille, disons que ce sont les risques du métier. Si tu en as peur, ne te lance pas."

Martin* : "Si la machine est lancée, c'est vraiment top"

"Je pense que c'est le genre de chose que tu ne peux faire qu'avec une fille avec qui tu entretiens une relation fixe. En tout cas, je n'oserais pas le proposer à une fille que je ne vois pas depuis au moins quelques semaines. L'envie venait de nous deux, et parfois c'était elle qui prenait les devants, dans le feu de l'action. Souvent, on pratiquait la sodomie quand elle avait ses règles.

Je vois la sodomie comme un petit plus. Pas comme quelque chose d'inévitable. Mais si cela n'existait pas, j'en serais gêné. C'est quand même grisant : les sensations sont différentes et si c'est bien fait, chacun peut prendre du plaisir. Cela ne fonctionne pas toujours, par contre : parfois, la fille est trop stressée pour que cela fonctionne. Moi, c'est une pratique qui ne me met vraiment pas mal à l'aise. J'y vais lentement, et je suis le plus doux possible pour éviter les désagréments. Si la machine est lancée, c'est vraiment top."

Paul* : "C'est une pratique qui s'est vraiment démocratisée"

"J'y suis assez indifférent, cela ne m'attire pas énormément. Je ne l'ai jamais fait parce que je n'en ai jamais vraiment eu l'occasion, et cela ne me manque pas. La question a déjà été mise sur le tapis avec mes ex mais toutes avaient rendu très clair le fait qu'elles n'étaient pas partantes. C'est peut-être pour ça que je n'en ai pas vraiment envie. 

Ce n'est pas un dégoût, et si ma copine me disait qu'elle en avait envie, je le ferais probablement. Je pourrais aussi le proposer. J'ai l'impression que c'est une pratique qui s'est vraiment démocratisée. Avant, les gens n'en parlaient pas trop, et il y avait seulement un pote qui s'en vantait en soirée. Tout le monde répondait par une punchline de Booba et on en restait là. Maintenant, il y a moins de rires gras. C'est un sujet de conversation qui ne surprend plus vraiment."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexo Sexe Conseils
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785358343
On a parlé sodomie avec des garçons
On a parlé sodomie avec des garçons
ASK A BOY - Des garçons nous disent ce que leur apporte cette pratique et comment ils la perçoivent (spoiler : plutôt bien).
https://www.rtl.fr/girls/love/on-a-parle-sodomie-avec-des-garcons-7785358343
2016-10-20 07:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7bjeQ6FSkTW8NO5PYxyC-g/330v220-2/online/image/2016/1019/7785361623_la-sodomie-une-pratique-incontournable.jpg