4 min de lecture Sexo

La nuit de noces, une tradition sacrifiée par la modernité ?

TÉMOIGNAGES - Les couples français se marient de plus en plus tard et voient en leur cérémonie un moment de partage en famille et avec leurs proches... quitte à sacrifier leur nuit de noces ?

La nuit de noces, tradition perdue du mariage
La nuit de noces, tradition perdue du mariage Crédit : Unsplash/Nathan Dumlao
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Un jour, j'ai dormi dans la même chambre qu'un couple de jeunes marié(e)s. Couchés plus tard que moi, le jeune couple s'est reposé en toute chasteté. Il n'avait qu'une poignée d'heures avant de devoir de nouveau assurer les festivités du lendemain et dire au revoir aux dernières et derniers invités.


J'ai trouvé cela amusant et un peu curieux pour une première nuit post-cérémonie. À l'époque, mes représentations de nuits de noces tenaient plutôt du film hollywoodien où tout est question de lingerie sexy, lumière tamisée et roses parsemées sur un lit à l'apparence très moelleuse. Puis il y a eu d'autres mariages et d'autres récits.

La grande majeure partie des couples autour de moi racontaient alors tous plus ou moins  la même histoire : ils étaient trop fatigués pour envisager quoi que ce soit de sexuel avec leur partenaire, une fois leur intimité retrouvée.

À lire aussi
Voici notre sélection de podcasts pour en apprendre plus sur la sexualité. Sexo
Sexe : 6 podcasts qui parlent de sexualité à écouter cet été

"On s'est juste écroulés et on a dormi !"

Clara (1), par exemple, me confirme que sa nuit de noces était bien "loin de l'image romantique" : "on s'est juste écroulé et on a dormi !", s'amuse-t-elle. Comme elle, 52% des tout jeunes marié(e)s interrogées lors d'une étude menée en 2016 par la marque de lingerie Bluebella, ne sont pas passées à l'acte la nuit de leur mariage. En cause ? Un état de fatigue trop important, une consommation d'alcool excessive ou parce qu'ils étaient déjà sur la route de la lune de miel. 

Bastien fait partie de celles et ceux qui ont profité de la fête jusqu'au petit matin. "Nous sommes arrivés à sept heures du matin dans la chambre, nous avons discutés un peu le temps que ma femme retire sa robe, nous avons même pris le temps de lire deux ou trois lettres rédigées par nos proches puis nous nous sommes écroulés. Nous n’avions que trois heures pour dormir", raconte-t-il.


"On nous avait prévenu qu'on allait juste s'écrouler de fatigue après la soirée", raconte de son côté Noémie. En plus de la fatigue physique ("tu viens de passer 14 heures debout"), "il y aussi toute l'émotion de la journée", souligne-t-elle. 

"Je savais à l’avance que les choses se passaient comme cela"

Comme la plupart des témoignages recueillis pour cet article, Bastien ne s'était pas vraiment fait d'illusion quand à sa nuit de jeune marié. "Je savais à l’avance que les choses se passaient comme cela. Il n'y a eu aucune surprise et nous n’avions rien prévu de particulier", confie-t-il.

Marion (1) raconte de son côté à RTL Girls que mise à part une petite caravane installée devant le gîte loué pour l'occasion, elle et son compagnon n'avaient rien prévu non plus pour cette nuit de noces.

"Je me souviens qu'on en avait parlé avec mon copain avant de se marier, pour bien tomber d'accord qu'on ne le ferait que si on en avait envie. Mais sans aucune pression. Mes copines m'avaient demandé quel type d'épilation j'allais faire etc. mais comme j'aime bien les poils et mon copain aussi, on n'a rien changé à notre 'coupe' habituelle !", s'amuse celle qui confie ensuite n'avoir, finalement, aucun souvenir de cette nuit. 

x
x Crédit : Unsplash/Derek Thomson

 "On était assez alcoolisés il est vrai. Dernièrement on s'est posé la question de savoir si on avait fait l'amour ou non, et on ne sait pas !", s'exclame-t-elle avant d'ajouter : "Je crois que oui, mais sans certitude". 

Noémie garde un souvenir beaucoup plus précis de son moment d'intimité passée avec son amoureux. "On a fait notre nuit de noces entre la mairie et la soirée". Les "deux heures à tuer" dans le programme de la cérémonie ont permis au couple de se reposer dans leur chambre. Comme "il faisait très chaud", une douche s'est vite imposée pour se rafraîchir. "Et une chose en entraînant une autre... on a consommé notre mariage", raconte la jeune femme. 

Un moment de partage avec ses proches

Si les couples ne sont pas si portés sur la sexualité la nuit de la cérémonie c'est bien parce que les temps ont changé. Alors que l'âge moyen du premier rapport sexuel ne fait que stagner depuis au moins trois décennies (17 ans pour les garçons, 17 ans et demi pour les filles), l'âge moyen durant lequel les Français et Françaises se marient ne cesse de reculer, comme en témoignage les données de l'Insee.

On veut seulement que la journée ne s'arrête jamais

Clara, jeune mariée
Partager la citation

En 2017, les hommes se sont mariés en moyenne (avec une personne du sexe différent) à 38,1 ans contre 32,2 ans en 1997. Pour les femmes, l'âge moyen en 2017 était de 35,6 ans contre 30,3 ans il y a vingt ans. 


Vous vous doutez bien que, dans une société où la religion ne contrôle plus autant les corps des femmes comme des hommes (du moins dans les relations amoureuse et intime), les couples n'attendent pas leur mariage pour découvrir la sexualité.

La cérémonie du mariage, une cérémonie pour le couple et ses proches
La cérémonie du mariage, une cérémonie pour le couple et ses proches Crédit : Unsplash/Sweet Ice Cream Photography

La cérémonie du mariage s'apparente plutôt à un moment de partage où l'on célèbre son amour auprès de sa famille et de ses proches, comme le confirme Clara. "On veut seulement que la journée ne s'arrête jamais", ajoute-t-elle.

Un lendemain plus "spécial" ?

Il faudra en général plusieurs jours aux marié(e)s pour se remettre de la cérémonie et de ses préparatifs, étalés souvent sur plusieurs longs mois. "La deuxième nuit, on a fait une petite blague du genre 'ça y est nous ne vivons plus dans le péché'", s'amuse Marion qui précise s'être mariée à la Mairie et non à l'Église. 


"Disons que la première de M. et Mme est un peu spéciale. C’était deux jours après la cérémonie, en arrivant à Ljubljana. Dîner en bord de rivière et une nuit un peu spéciale mais plus dans la symbolique, moins dans les faits", se souvient Damien (1) tandis que Noémie confie avoir fait l'amour quatre fois avec son mari le lendemain de son mariage. "Mais nous n'avions encore une fois rien prévu de spécial". S'aimer dans la banalité, la plus belle des preuves d'amour ? 

(1) Ces prénoms ont été changés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexo Sexualité Sexe
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793894508
La nuit de noces, une tradition sacrifiée par la modernité ?
La nuit de noces, une tradition sacrifiée par la modernité ?
TÉMOIGNAGES - Les couples français se marient de plus en plus tard et voient en leur cérémonie un moment de partage en famille et avec leurs proches... quitte à sacrifier leur nuit de noces ?
https://www.rtl.fr/girls/love/la-nuit-de-noces-une-tradition-sacrifiee-par-la-modernite-7793894508
2018-07-10 14:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BVtBCm70oEp2y3rLzroi0A/330v220-2/online/image/2018/0628/7793909467_la-nuit-de-noces-tradition-perdue-du-mariage.jpg