4 min de lecture Kamasutra

"Kamasutra" : l'union du défi "n'a de défi que le nom pour les hommes"

KAMASUTRA ILLUSTRÉ (33/40) - Tout l'été, deux couples ont accepté de tester des positions du "Kamasutra" et nous livrer leurs impressions, difficultés, préférences.

L'union du défi
L'union du défi
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

C'est une position quelque peu bestiale. Comme beaucoup d'autres qui sont des dérivées de la levrette, l'union du défi invite à un rapport sauvage de domination par l'homme sur la femme et "procure une bonne dose de plaisir", selon Julie. Avec Amine, comme Pierre et Sarah, elle a testé 40 positions du Kamasutra cet été pour la rédaction de Girls.fr et ses lectrices. 

L'union du défi ressemble à celle du président vigoureux, mais côté féminin, le corps doit davantage se cambrer pour "offrir ses fesses" à son partenaire. Elle se met debout sur une chaise, les jambes pliées et le postérieur tendu vers l'arrière. Lui vient simplement la pénétrer par derrière, debout mais sur le sol, et appuyé contre un mur si l'on veut plus de facilité. Pour la fille, cette position est "difficile à tenir" même si elle permet de se "laisser guider".

Pour elle

Les avantages :

Pour Julie : "Cette position est de courte durée de par sa difficulté, elle procure une bonne dose de plaisir. Si vous aimez la position de la levrette, vous accepterez de relever le défi. Le mec détermine le rythme, on ne voit rien, on se laisse guider et dominer avec un petit côté bestial. Cette position peut inviter à quelques préliminaires où l'on ne contrôle rien avant pénétration. Il y a un vrai avantage lorsque votre partenaire vous soutient un peu par les fesses pour que vous puissiez vous relâcher un peu."

À lire aussi
La force G Kamasutra
"Kamasutra" : la force G "s'enchaîne parfaitement après un cunnilingus"

Pour Sarah : "Comme pour l'union du président vigoureux, il est très agréable d'offrir ses fesses ainsi en se penchant en arrière et en se faisant pénétrer. On se sent belle et sensuelle."

Les inconvénients : 

Pour Julie : "Il est difficile de tenir cette position très longtemps. On a vite mal aux jambes. Encore faut-il réussir à tenir dans un premier temps. C'est pas facile de trouver son équilibre. Je conseille d'avoir un meuble devant soit sur lequel s'appuyer du bout des doigts (pas plus, sinon c'est tricher) pour tenir en place."

Pour Sarah : "C'est très contraignant de se pencher ainsi dans le vide et de devoir remonter et redescendre sur le sexe de son partenaire sans se sentir en difficulté et en déséquilibre. On est censée mener la danse, mais s’asseoir ainsi dans le vide n'apporte pas beaucoup de plaisir, surtout des difficultés."

Les difficultés : 

Pour Julie : "Cette position lance pas mal dans les jambes, mais on peut tout à fait s'appuyer un peu en avant sur un meuble ou un mur, ou en arrière sur les bras de son copain s'il en a la force, avant de repartir de plus belle."

Pour Sarah : "Tenir le rythme et trouver le bon mouvement répétitif pour pouvoir monter et descendre sans tomber et sans laisser notre partenaire tout faire."

Pour lui

Les avantages : 

Pour Amine : "N'a de défi que le nom pour nous les hommes. On est face à une paire de fesses qui n'attend qu'à se faire pénétrer. Mais avant cela, il n'y a qu'à se baisser pour placer quelques baisers dans le bas du dos et titiller son anus puis embrasser ses lèvres. En me relevant, il est clair que je n'ai plus qu'à glisser mon pénis et m'installer aux commandes en empoignant ses hanches. Je suis en plein contrôle. Une position un peu bestiale donc, qui offre une certaine dose d'excitation."

Pour Pierre : "Se coller dos à dos est un bon moyen de se mettre dans l'ambiance et de se chauffer en dansant un peu l'un contre l'autre et en se tripotant. Un autre avantage est que le fait de se coller aide à avoir plus d'équilibre pour les va-et-vient."

Les inconvénients : 

Pour Amine : "On est plus proche de la correction que du câlin sensuel, mais qui s'en plaindra ? Peut-être la chaise qui n'a pas intérêt à flancher."

Pour Pierre : "On peut plus facilement partir en arrière."

Les difficultés : 

Pour Amine : "Aucune difficulté pour cette position, du moins pour le mec. On peut aider un peu sa partenaire en maintenant ses fesses pour qu'elle se repose un peu sur nos bras. Tout repose sur la qualité de flexion des jambes de la partenaire."

Pour Pierre : "Il faut alterner entre se mettre sur la pointe des pieds et se baisser sur ses cuisses pour aider sa partenaire dans les va-et-vient, c'est fatigant à force."

Les positions sexuelles ne se comptent plus. Il en existe des tonnes. Beaucoup d'entre elles sont répertoriées dans le Kamasutra, ce livre indien datant des VIe et VII siècles. C'est un peu le livre de tous les fantasmes, mais finalement assez méconnu. Alors pour éclaircir notre lanterne, la rédaction de Girls.fr a demandé à deux couples, Julie et Amine et Sarah et Pierre*, de tester les positions du dit livre, et de nous faire part de leurs impressions. D'après leurs témoignages, vous pourrez vous faire une idée des difficultés et avantages de chacune d'entre elle, tout en gardant à l'esprit que chaque couple est différent.

Tous les jours, pendant les vacances, découvrez 40 positions du Kamasutra commentées, pour vous guider dans vos propres expériences. Les prénoms ont été modifiés pour assurer l'anonymat des deux couples.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Kamasutra Sexe Couple
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784464385
"Kamasutra" : l'union du défi "n'a de défi que le nom pour les hommes"
"Kamasutra" : l'union du défi "n'a de défi que le nom pour les hommes"
KAMASUTRA ILLUSTRÉ (33/40) - Tout l'été, deux couples ont accepté de tester des positions du "Kamasutra" et nous livrer leurs impressions, difficultés, préférences.
https://www.rtl.fr/girls/love/kamasutra-l-union-du-defi-n-a-de-defi-que-le-nom-pour-les-hommes-7784464385
2016-08-23 07:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fIfJ1rMzb4or9-7HGrnD2Q/330v220-2/online/image/2016/0816/7784464354_l-union-du-defi.jpg