4 min de lecture Kamasutra

"Kamasutra" : l'homme en total contrôle avec l'union de l'arbre à fruits

KAMASUTRA ILLUSTRÉ (3/40) - Tout l'été, deux couples ont accepté de tester des positions du "Kamasutra" et nous livrer leurs impressions, difficultés, préférences.

Kamasutra : la posture de l'arbre à fruits
Kamasutra : la posture de l'arbre à fruits Crédit : Marie-Romaine Picot
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

En plus d'avoir un joli nom, cette union du Kamasutra a de nombreux avantages, notamment chez l'homme. Pour l'union de l'arbre à fruits, la femme est allongée comme pour l'union de l'enclume, sauf qu'ici, une de ses jambes seulement soutient le corps de son partenaire, l'autre étant tendue dans le dos de l'homme. Lui n'est pas allongé, mais à genoux, assis sur ses tibias. 

Une position qui permet d'avoir une pénétration en profondeur pour davantage de sensations chez la femme qui peut se sentir, toutefois, un peu prisonnière du corps de l'homme, selon les témoignages de Julie et Sarah - qui ont accepté de tester pour Girls.fr et ses lectrices 40 positions du Kamasutra pendant l'été avec leur copain. Le mec, d'ailleurs, est lui en contrôle total de la situation avec une "vue sur la pénétration", ce qui peut être très excitant.

Pour elles

Les avantages :

Pour Julie -> "Le fait d’avoir la jambe pliée permet au mec d’aller bien au fond. C’est aussi un plus si on est pas très souple. Il peut toucher les seins de l’autre main, et on peut se toucher les seins aussi."

À lire aussi
La force G Kamasutra
"Kamasutra" : la force G "s'enchaîne parfaitement après un cunnilingus"

Pour Sarah -> "Cette position permet une pénétration bien profonde. Les jambes étant serrées, on sent bien tout le membre de l’homme dans toutes les parois de son vagin. On voit bien le regard de l’homme sur soi et on se sent belle. Cette position fait de belles jambes. L’excitation est forte car on peut se regarder les yeux dans les yeux sans s’embrasser."

Les inconvénients : 

Pour Julie -> "En tant que fille on n'a pas trop de liberté, de variantes à proposer à la position. C'est un peu frustrant de ne pas pouvoir embrasser l'autre. Il faut aussi ne pas avoir peur du 'petit bourrelet' car le mec a une vue plongeante sur le sexe, le ventre et les seins."

Pour Sarah -> "On ne peut pas vraiment bouger et on est sous le joug de l’homme qui nous tient entièrement et qui nous empêche de bouger. Si l’on a envie de dominer : s’abstenir. On ne peut pas s’embrasser ce qui peut être un avantage comme un inconvénient."

Les difficultés : 

Pour Julie -> "Aucune si la fille est assez souple."

Pour Sarah -> "Il faut être souple et pas frileuse d’une pénétration qui peut être assez brutale et très profonde. Surtout si on se met à écarter un peu plus les jambes."

Pour eux

Les avantages : 


Pour Amine -> "Le mec impose le rythme qu’il veut. Comme on est en face à face, il peut vraiment savoir ce qui lui plait ou non. Avec une vue sur les seins, il peut les toucher. La position est facile parce que le pied de la fille maintient droit."

Pour Pierre -> "On domine complètement sa partenaire qui est comme prisonnière car on maintient ses jambes ce qui l’empêche de bouger. On la domine aussi de toute sa hauteur car on est presque debout pour la pénétrer alors qu’elle est allongée. Les mouvements de va-et-vient peuvent être grands et profonds, on a une vue sur la pénétration, ce qui est très excitant. On peut toucher les seins de sa partenaire, lui caresser les jambes, on peut aussi lécher les dites jambes ainsi que les pieds, s’accrocher fermement à elle lors de l’orgasme et finalement se laisser tomber sur elle pour la retrouver et se nicher contre elle après avoir joui."


Les inconvénients : 

Pour Amine -> "Elle peut être un peu fatigante si on garde un rythme trop élevé."

Pour Pierre -> "L’homme peut être tenté de ne pas changer de position et d’aller jusqu’à l’orgasme tant cette position est excitante. On ne revient pas en missionnaire après cette position et du coup on met de côté les bisous ! Il faut également avoir de l’espace, les mouvements du bassin de l’homme font bouger dans tous les sens, les jambes de la fille peuvent tomber il faut les récupérer du coup, le sexe peut sortir du vagin, il faut faire une pause pour se repositionner cela peut être pénible en pleine action ou en étant proche de l’orgasme."

Les difficultés : 

Pour Amine -> "C'est difficile à tenir sur la durée."

Pour Pierre -> "Rester à genoux et devoir relativement beaucoup écarter les jambes pour être au niveau du vagin de sa partenaire, peut être compliqué si on n’est pas assez souple. L'orientation du sexe peut-être un problème si le nôtre pointe trop vers le haut. Avec une érection très dure j’ai pu avoir un peu mal lors des mouvements les plus intenses et les plus forts."

Les positions sexuelles ne se comptent plus. Il en existe des tonnes. Beaucoup d'entre elles sont répertoriées dans le Kamasutra, ce livre indien datant des VIe et VII siècles. C'est un peu le livre de tous les fantasmes, mais finalement assez méconnu. Alors pour éclaircir notre lanterne, la rédaction de Girls.fr a demandé à deux couples, Julie et Amine et Sarah et Pierre*, de tester les positions du dit livre, et de nous faire part de leurs impressions. D'après leurs témoignages, vous pourrez vous faire une idée des difficultés et avantages de chacune d'entre elle, tout en gardant à l'esprit que chaque couple est différent.

Tous les jours, pendant les vacances, découvrez 40 positions du Kamasutra commentées, pour vous guider dans vos propres expériences. Les prénoms ont été modifiés pour assurer l'anonymat des deux couples.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Kamasutra Sexe Couple
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants