3 min de lecture Couple

Couple : peut-on parler de tout avec son copain ?

ASK A BOY - Personne ne peut être un modèle de classe 24 heures sur 24. Votre compagnon est-il prêt à entendre tous les besoins humains que vous devez soulager, aussi peu ragoûtants soient-ils ?

Doit-on conserver certains tabous avec sa moitié ? Crédit : CW
benjamin pierret
Benjamin Pierret

Tous les contes de fée ont une fin. Dans chaque relation, l'euphorie des premiers mois finit par laisser place à l'habitude. Une routine qui ne va pas sans son lot de bons côtés : votre cœur ne bat plus la chamade comme au premier jour, mais cette excitation a laissé place au confort d'une relation construite et stable toute aussi agréable. Et ce, parce que vous vous connaissez mieux... Jusqu'à quel point ? 

Comme l'humaine que vous êtes, vous ne pouvez pas être un modèle de classe 24 heures sur 24. Vous allez aux toilettes, il vous arrive de sentir mauvais sous les bras et vous vomissez lorsque vous avez trop bu (parce que l'alcool se consomme avec modération). Autant de détails communs mais peu reluisants difficiles à intégrer dans une vie de couple. La séduction exige-t-elle de garder cachées certaines parts de vous-mêmes, ou celui qui partage votre vie est-il prêt à entendre que vous n'êtes pas parfaite ? 

Maxence : "La barrière tombe petit à petit"

"Tout ce qui est de l'ordre du gastrique reste un sujet tabou pendant longtemps. C'est hyper intime et très cash. Cela retire le vernis glamour du début de la relation. C'est humain mais j'évite d'en parler. Même avec mes potes filles, j'ai tendance à taire ce genre de thème. C'est peut-être parce qu'il y a souvent une ambiguïté dans les amitiés fille-garçon

À lire aussi
Josephine Langford et Hero Fiennes-Tiffin dans "After - chapitre 1" de Jenny Gage Sexo
Sexe : 8 jeux sexuels à essayer avec votre partenaire

Cela me déculpabilise lorsque c'est mon tour de faire quelque chose de pas très sexy

Maxence
Partager la citation

La barrière tombe petit à petit. Cela secoue sur le moment mais devient habituel. Je me suis déjà retrouvé dans une relation où je me brossais les dents pendant que la fille faisait pipi à côté de moi. L'élément déclencheur est souvent accidentel : je dois tenir ses cheveux parce qu'elle est bourrée, elle fait pipi au lit parce qu'elle a trop bu... De petits imprévus qui me déculpabilisent lorsque c'est mon tour de faire quelque chose de pas très sexy

Finalement, ça peut presque rapprocher. Quand on se connaît bien, lâcher un discret "J'ai trop envie de faire caca", c'est un signe de complicité rigolo. Cela prouve qu'en plus d'être amants, on est devenus amis."

Martin : "Je préfère garder une part de mystère"

"Je suis resté cinq ans en couple avec une fille. En cinq ans, ces sujets n'ont jamais été abordés. Je pense que cela nous aurait mis mal à l'aise tous les deux. Si une petite amie me disait quelque chose de cash, comme 'J'ai envie de faire caca', j'imagine que ça me ferait rire. Une ou deux fois. Au-delà, je serais gêné : c'est aussi bien de ne pas savoir

J'aime mieux entretenir le mythe

Martin
Partager la citation

Je préfère garder une part de mystère. Peut-être que la relation serait plus simple si je levais ce tabou, mais je suis simplement pudique. Bien sûr, personne n'est dupe. Mais ça permet d'entretenir le mythe. 

Gilles : "Je ne vois pas, je n'entends rien, et c'est très bien comme ça"

"Je ne suis pas très à l'aise avec les détails de la vie de tous les jours. Je ne vois pas, je n'entends rien, et c'est très bien comme cela. S'il y a vraiment un besoin irrépressible, personne n'y peut rien. Mais c'est mieux d'éviter

C'est peut-être un peu de sexisme qui m'atteint sans que je ne m'en aperçoive

Gilles
Partager la citation

Il est déjà arrivé que le naturel prenne le dessus mais je préfère que ça ne devienne pas une habitude. Je n'y peux rien : quand j'y pense, je suis parcouru d'un frisson bête et méchant et je me dis 'beurk, c'est dégueulasse.' C'est peut-être un peu de sexisme qui m'atteint sans que je ne m'en aperçoive, parce que je ne ressens pas le même dégoût face à un pote."

Dylan : "C'est franchement dérangeant"

"Je suis plutôt pour assumer ce genre de choses, mais avec une certaine limite. Si ma copine me dit qu'elle a besoin d'aller aux toilettes, ce n’est pas dramatique. Si elle va plus loin, c'est franchement dérangeant. Au début, on faisait très attention à rester discrets. Nous avons mis près d'un an et demi avant qu'on ne commence à lever un peu le tabou. On habitait quasiment ensemble à l'époque, les choses se sont faites naturellement. 

Il y a une part d'intimité à garder

Dylan
Partager la citation

Malgré tout, il y a une part d'intime à garder. Si l'on va trop loin, cela peut jouer sur la libido. Je ne veux pas ne plus avoir envie de ma copine simplement parce qu'on a trop joué aux potes. Venant de mes amis, ça me dégoûte déjà un peu. Alors chez ma petite amie..."

Tous les prénoms ont été modifiés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Couple Amour
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786352827
Couple : peut-on parler de tout avec son copain ?
Couple : peut-on parler de tout avec son copain ?
ASK A BOY - Personne ne peut être un modèle de classe 24 heures sur 24. Votre compagnon est-il prêt à entendre tous les besoins humains que vous devez soulager, aussi peu ragoûtants soient-ils ?
https://www.rtl.fr/girls/love/couple-peut-on-parler-de-tout-avec-son-copain-7786352827
2017-01-05 07:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qFSJAMNCse5DcaQwblU40g/330v220-2/online/image/2016/1219/7786354388_doit-on-conserver-certains-tabous-avec-sa-moitie.jpg