2 min de lecture Sexe

6 attitudes à adopter pour que vos parents vous laissent dormir chez votre chéri(e)

CONSEILS - Comment réagir face à des parents qui refusent de nous laisser découcher chez notre petit(e) ami(e) ? Il faut miser sur le dialogue et la confiance mutuelle.

Montrez à vos parents qu'ils peuvent vous faire confiance
Montrez à vos parents qu'ils peuvent vous faire confiance Crédit : iStock
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Quand on est en couple, on a souvent envie de passer le plus de temps possible avec l'élu(e) de notre cœur. L'une des étapes à franchir est de dormir ensemble (sans forcément aller jusqu'à avoir un rapport sexuel, il n'y a aucune obligation).

Dormir avec notre chéri(e) est l'une des plus chouettes expériences au monde, encore plus les premières fois, quand tout est nouveau. Un problème (de taille) peut se poser si nos parents refusent de nous laisser dormir chez lui/elle. Que peut-on faire pour les convaincre de nous laisser le faire ?

1. Leur demander pourquoi

Avant de se vexer ou s'énerver par réflexe, demandez à vos parents de vous expliquer les raisons de leur refus. Cela leur montre que vous êtes prête à entendre leur version et à en discuter.

2. Les écouter

C'est bien beau de leur demander de se justifier mais il faut aller jusqu'au bout de la démarche et écouter ce qu'ils ont à vous dire. Souvent, ils n'acceptent pas l'idée que vous soyez suffisamment grande pour avoir envie de dormir avec notre petit(e) ami(e). Cette perspective les met mal à l'aise. Parfois, ils n'apprécient pas votre chéri(e) et c'est une manière de vous le faire comprendre. Ils peuvent aussi être angoissés à l'idée que quelque chose de mal nous arrive. 

3. Leur rappeler que votre vie amoureuse vous regarde

À lire aussi
De la littérature aux sextoys, que déposer au pied du sapin pour sa moitié ? Sexo
Idées cadeaux Noël 2019 : 9 idées de cadeaux coquins à mettre au pied du sapin

Une fois que vous avez écouté vos parents, il est temps de remettre les choses au clair. À 15 ans, on a atteint la majorité sexuelle, ce qui veut dire que vous avez légalement le droit d'avoir des rapports sexuels. À partir de cet âge, votre sexualité vous regarde (sous certaines conditions), elle fait partie de votre vie privée. Refuser de vous laisser dormir chez votre petit(e) ami(e) revient à vous infantiliser et ne pas accepter de vous voir grandir. Ce n'est pas sain, ni respectueux.

4. Les rassurer

Il s'agit bien sûr de l'étape la plus cruciale. Montrez-leur qu'ils peuvent avoir confiance en vous en expliquant que vous et votre chéri(e) vous êtes renseigné(e)s vis-à-vis de la protection contre les maladies sexuellement transmissibles et que tout est au clair entre vous deux. 

5. Négocier

Pour rassurer un peu plus vos parents, suggérez-leur d'inviter votre moitié à dormir chez vous. Proposez-leur que si tout se passe bien, ce soit à votre tour d'aller dormir chez lui/elle.

6. Leur faire rencontrer votre chéri(e) et/ou ses parents

Vous pouvez aussi leur proposer de contacter ses parents, pour qu'ils fassent leur connaissance et voient qu'ils sont dignes de confiance. Une autre solution est de leur faire aborder le sujet avec votre petit(e) ami(e), pour leur montrer que leur point de vue est pris en compte, et que ce(cette) dernier(dernière) les rassure en retour. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexe Amour-amitié Psycho
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants