2 min de lecture Intimité

Pourquoi j'ai mal aux seins ?

INTERVIEW - D'après le docteur Maurel, gynécologue obstétricienne, les douleurs à la poitrine ont des causes diverses et peuvent avoir une origine soit organique soit hormonale.

Une femme souffrant de douleurs (illustration)
Une femme souffrant de douleurs (illustration) Crédit : iStock / Remains
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Il arrive parfois que vos seins semblent bien plus présents que d'habitude. Vous les sentez. Ils vous font même mal. Sachez que ce n'est pas anormal d'avoir des douleurs à la poitrine, mais ces dernières sont aussi diverses qu'il y a de femmes. C'est en tout cas ce qu'explique à Girls la gynécologue obstétricienne Melinda Maurel. En fait, les douleurs aux seins dépendent de beaucoup de choses, à commencer par l'âge. Une femme ménopausée n'aura pas les mêmes douleurs qu'une adolescente. 

La professionnelle a d'ailleurs remarqué une augmentation de cette préoccupation dans sa patientèle. D'après elle, de plus en plus de femmes viennent la voir avec ce genre de plainte, comme une prise de conscience de la gente féminine sur son corps, notamment vis à vis du cancer du sein. Le sein est un organe "très riche en récepteurs hormonaux et en terminaisons nerveuses", précise le docteur Maurel, ce qui explique la sensibilité de la zone d'autant que la femme n'a pas le même rapport à ses seins, liés à la féminité et à la sexualité, qu'à ses autres organes. 

Origines organiques

Pour comprendre d'où vient le mal, il faut se poser plusieurs questions, conseille la gynécologue. Il faut d'abord identifier si c'est une sensation désagréable ou une véritable douleur. Ensuite, il faut calculer si c'est tout le temps ou par cycle, si ça arrive sur certaines périodes, ou encore si on a changé récemment de traitement. Melinda Maurel résume alors qu'il y a deux origines distinctes des douleurs à la poitrine. 

La première, ce sont des causes organiques. C'est à dire que les sensations désagréables trouvent leur source dans quelque chose de naturel, comme un kyste illustre-t-elle. Cela peut aussi être du à des liaisons autour du sein, sur les côtes par exemple. Pour y remédier, il faut passer des échographies, conseille alors la gynécologue. Elles parviendront à déterminer la cause précise du problème.

Origines hormonales

À lire aussi
La publicité "Viva la vulva" de la marque Nana fait polémique. Publicité
Règles, vulves et vagins : la nouvelle publicité de Nana fait polémique

Mais pour la plupart des jeunes femmes, notamment entre 15 et 30 ans, la poitrine douloureuse est davantage due à des changements hormonaux. Si l'échographie n'a rien donné, il ne reste que cette solution. En revanche, il est difficile de connaître les causes précises de ces symptômes car, d'après Melinda Maurel, "il n'y a pas d'étude de bonne qualité sur le sujet mais on pense que c'est du à un excès d’œstrogène", l'hormone sexuelle de la femme. Ainsi, le surplus "donne un œdème et comprime les terminaisons nerveuses". Pour les traitements, "ils dépendent de la patiente, il y en existe des différents". 

Selon la gynécologue, avant la vingtaine environ, il est fréquent de ressentir ce genre de symptômes, car "l'axe hormonal est encore immature. L'immaturité avec des règles abondantes, pas cycliques, peut engendrer des douleurs hormonales", explique-t-elle. En revanche, pas d'inquiétude concernant l'endométriose, la douleur aux seins n'est en aucun cas un symptôme, assure le docteur Maurel. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intimité Seins Cancer du sein
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants