3 min de lecture Noël

Joyeuses fêtes : guide de survie pour un premier réveillon loin de sa famille

TÉMOIGNAGES - Être loin de sa famille pour Noël n'est pas évident. Deux personnes qui l'ont vécu donnent leurs conseils pour passer de bonnes fêtes en solo.

Dans "The holiday" Cameron Diaz passe ses vacances de Noël à plusieurs centaines de kilomètres de chez elle.
Dans "The holiday" Cameron Diaz passe ses vacances de Noël à plusieurs centaines de kilomètres de chez elle. Crédit : United International Pictures
103132103886089535955
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Les illuminations ont habillé les rues et la course aux cadeaux vit ses derniers instants. Noël est dans quelques jours mais vous le passez pour la première fois loin de votre famille. Vivant à plusieurs dizaines, centaines voire milliers de kilomètres, vous ne rentrez pas célébrer les fêtes avec vos proches et redoutez déjà le réveillon en solo. Pas de panique, la rédaction de Girls vous a préparé un guide de survie pour votre premier Noël en solo. 

Titien vit en Chine pour ses études. Cette année, ses parents viennent lui rendre visite pour les fêtes de fin d'année. Mais en 2014 à Hong Kong, le jeune homme a passé son premier Noël en solitaire.Camille travaille pour une ONG en Birmanie et fêtera son deuxième réveillon loin de sa famille, qui vit dans le sud-ouest de la France. Bonne nouvelle, ces deux voyageurs ont survécu à leur premier Noël sans leurs proches. Ils nous donnent leurs conseils pour passer un bon moment, même loin des siens. 

S'occuper l'esprit

Difficile de ne pas sentir Noël approcher. Même sans calendrier de l'Avent à ouvrir chaque matin, la magie du moment imprègne tout autour de vous. Une des premières choses à faire pour être sûr de passer un bon Noël seul est de s'occuper l'esprit. Titien était parti en voyage quelques jours avec deux amis et n'a pas senti le jour fatidique arriver. Pour lui, il est vraiment important de sortir, sans pour autant repousser Noël. "Si on se trouve à l'étranger, visiter des marchés de Noël peut être sympa", explique-t-il. "Il y en a à peu près partout dans le monde. Y aller permet de sentir l'ambiance de la saison des fêtes, même hors de l'Europe, dans des pays où cette fête ne porte pas de signification particulière". Promenade, concert, cinéma, exposition... Aérez-vous et profitez des activités qui s'offrent à vous. 

À lire aussi
Ricardo Montalban et Esther Williams dans "La Fille de Neptune", 1949 sexisme
"Baby, It's Cold Outside", classique de Noël, banni des ondes pour sexisme

S'organiser pour le réveillon

Pour Camille et Titien, le plus important est de ne pas rester seul. Ce dernier conseille de "s'entourer d'amis ou de personnes que l'on apprécie" et d'organiser quelque chose pour le réveillon et la journée du 25. Camille appréhendait Noël après une première expérience en Malaisie qui l'avait un peu déroutée mais elle a fait en sorte de ne pas être seule : "Comme je fais du cat-sitting, j'organise le dîner dans la maison que je garde parce qu'elle est splendide. On sera cinq car la plupart des expats partent de Yangon pour les fêtes. On va cuisiner tous ensemble, ce sera un dîner de 'Christ-Nouka' parce que c'est aussi le premier jour de Hanouka (la fête des Lumières dans la religion juive) et il y aura ma colocataire israélienne". 

Titien sait que la nostalgie des fêtes peut très vite arriver : "Même pour quelqu'un qui n'est pas très sentimental par rapport aux fêtes, Noël porte une grosse quantité de souvenirs et d'émotions". Pour le réveillon sans ses parents, il était sorti avec des amis : "Nous avons dîné dans un bon restaurant et nous avons échangé des cadeaux. Ce n'était pas un grand événement mais ça nous a permis de sentir quand même un peu l'esprit de Noël". S'entourer est la seule solution pour "éviter la déprime et rester seul à la maison en pensant à ceux qui sont ensemble".

Rester en contact avec ses proches

Camille et Titien l'affirment, il faut être en contact avec ses proches ce jour-là même si les entendre peut être un peu douloureux. Titien avait appelé sa famille le jour même pour leur souhaiter un joyeux Noël : "Ils étaient tous ensemble chez moi, il ne manquait que moi à table !". Camille sait déjà qu'elle appellera ses parents, son copain qui vit à Paris et sa meilleure amie. 

Certains moments ont pu être difficiles pour Titien mais il se sent prêt à revivre un Noël en solo : "Dans le meilleur des mondes, Noël se passe toujours en famille. Mais si je devais le refaire, je le referais". Si l'expérience a été un peu étrange, le jeune étudiant affirme ne jamais avoir regretté son choix. Et savoure encore plus ce Noël entouré des siens. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Noël Témoignages
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786378860
Joyeuses fêtes : guide de survie pour un premier réveillon loin de sa famille
Joyeuses fêtes : guide de survie pour un premier réveillon loin de sa famille
TÉMOIGNAGES - Être loin de sa famille pour Noël n'est pas évident. Deux personnes qui l'ont vécu donnent leurs conseils pour passer de bonnes fêtes en solo.
https://www.rtl.fr/girls/intime/noel-guide-de-survie-pour-un-premier-reveillon-loin-de-sa-famille-7786378860
2016-12-22 07:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LFGD12lUpFRfhPI3_q1qYg/330v220-2/online/image/2016/1221/7786379372_cameron-diaz-passe-ses-vacances-de-noel-a-plusieurs-centaines-de-kilometres-de-chez-elle.jpg