1 min de lecture Instagram

Face à la censure de Facebook et d'Instagram, exhibons nos tétons

Sur Instagram ou sur Facebook sont censurés les tétons des femmes, mais pas ceux des hommes. "Genderless Nipples" tente de changer la donne.

"Genderless Nipples", le compte Instagram qui dénonce une censure sexiste
"Genderless Nipples", le compte Instagram qui dénonce une censure sexiste Crédit : Capture Instagram / Genderless Nipples
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

"Les hommes sont autorisés à montrer leurs tétons, ceux des femmes sont interdits". Voici le message posté par Genderless Nipples, les tétons sans genre, en guise d'introduction. Ce compte Instagram lance un défi à la censure du réseau social, dénonçant son sexisme. Car sur ces réseaux sociaux, les tétons féminins et masculins ne sont pas traités de la même façon. Sexualisée, cette partie du corps des femmes est censurée sur Instagram ou sur Facebook... quand les mamelons des hommes ne le sont pas.

Mis en ligne il y a seulement quelques jours par Morgan-Lee Wagner, Evelyne Wyss et Marco Russo, le profil tente d’interpeller les politiques. En publiant différentes photos en gros plan, Genderless Nipples cherche à brouiller les pistes, en dénonçant l'absurdité d'une telle censure. Sans le "contexte" qu'il y a autour, difficile de déterminer le genre d'un mamelo, pas vrai ?.  

Les créateurs du compte, avec leur campagne Free The Nipple, pour la "libération des tétons", ont un message clair : "Les tétons sont sexualisés seulement quand on sait qu'il s'agit d'une partie d'un corps de femme, et l'égalité des genres ne peut pas être acquise tant que ces idées sexistes ne sont pas éradiquées".

"Les tétons des hommes et des femmes ne sont pas égaux"

En France, cette censure sexiste est omniprésente, et commence également à indigner. Sur C8, l'animatrice Daphné Bürki l'a tournée en ridicule dans La Nouvelle Edition, lundi 5 décembre. "Les tétons des hommes et ceux des femmes ne sont pas égaux", commence la présentatrice.

À lire aussi
Katie Crenshaw a lancé le mouvement #HerBodyCan société
Sur Instagram, elles changent la vision du corps après une grossesse

"Sur les réseaux sociaux, les tétons masculins sont autorisés mais ceux de la femme sont interdits", insiste-t-elle, après avoir montré différentes photos de tétons en gros plan, pour prouver qu'il était impossible de deviner s'ils étaient féminins ou masculins.

"J’ai un peu triché (...). Car, nous non plus, même en gros plan pour dénoncer le sexisme, nous n’avons pas le droit de montrer l’image d’un téton de femme", conclue Daphné Bürki. Le premier pas vers la révolution ? 

>
Une méteo mammaire - La Nouvelle Edition - 05/12/2016 Durée : |
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Instagram Censure Seins
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786165811
Face à la censure de Facebook et d'Instagram, exhibons nos tétons
Face à la censure de Facebook et d'Instagram, exhibons nos tétons
Sur Instagram ou sur Facebook sont censurés les tétons des femmes, mais pas ceux des hommes. "Genderless Nipples" tente de changer la donne.
https://www.rtl.fr/girls/intime/genderless-nipples-le-compte-instagram-qui-defie-la-censure-7786165811
2016-12-08 07:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VkspVvP6Z-fk6UYj_eoQxQ/330v220-2/online/image/2016/1207/7786167239_capture-instagram-genderless-nipples.JPG