5 min de lecture Maladie

Elles ont eu un cancer du sein avant leurs 25 ans

TÉMOIGNAGES - Chloé et Charlotte ont eu un cancer du sein alors qu'elles avaient moins de 25 ans. Toutes les deux opérées, elles font preuve d'une grande volonté. Elles partagent leur expérience sur "Girls".

Chloé photographiée par Laetitia Cofflard. Elle a subi une mastectomie du sein gauche.
Chloé photographiée par Laetitia Cofflard. Elle a subi une mastectomie du sein gauche. Crédit : Laetitia Cofflard
MorganeGiuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Vous en avez peut-être entendu parler, dans les médias ou autour de vous. Le mois d'octobre, qui s'achève, est depuis quelques années consacré à la lutte contre le cancer du sein, autour d'une opération appelée Octobre Rose. Contrairement à ce que l'on peut penser, cette maladie ne concerne pas que les femmes "d'âge mûr". Des jeunes femmes peuvent également la contracter, même si c'est beaucoup plus rare. Cela a été le cas pour Chloé et Charlotte, diagnostiquées avec un cancer du sein alors qu'elles n'avaient que 23 ans. Elles ont bien voulu raconter leur histoire à Girls.

Pour Chloé et Charlotte, tout a basculé du jour au lendemain à cause d'une masse, l'année de leurs 23 ans. Une masse certes toute petite, mais gênante, au niveau d'un sein. "En 2013, j’étais en voyage aux États-Unis, j’y retrouvais une amie quand un soir, nous avons fait une bataille de polochons ! C’est après cela que j’ai senti une masse étrange dans mon sein gauche, quelque chose qui n’avait pas à être là, se souvient Chloé en écrivant à Girls. J’ai tout de suite pensé au cancer, sachant que ma maman avait été malade quelques années auparavant."

Le gynécologue de Chloé lui assure qu'elle est trop jeune pour avoir un cancer du sein. Chloé insiste pour passer des examens. Même les radiologues ne l'écoutent pas. Elle finit par "taper du poing sur la table". Son intuition est malheureusement la bonne : "Ça a été un choc et ça venait confirmer officieusement ce que je ressentais, donc c’est comme si je m’étais déjà préparée à cette annonce, j’avais tout, ou presque, envisagé."

À lire aussi
Un verre d'alcool (illustration) alcoolisme
Une campagne pour alerter sur l'alcoolisme féminin, un tabou sociétal

Quant à Charlotte, elle a "un matin senti une boule dure" dans son sein. Instinctivement, elle contacte sa gynécologue, qui préfère lui faire passer une échographie mammaire. On lui découvre un cancer à un stade avancé.

Ne pas se laisser abattre

Charlotte et Chloé reconnaissent que leur première réaction, bien naturelle, a été d'avoir peur, d'être sous le choc. "J'étais insouciante. Pour moi, le cancer du sein ne concernait que les femmes d'une cinquantaine d'années", confie Charlotte à Girls. Les deux jeunes femmes sont horrifiées à l'idée de perdre leurs cheveux, et de ne pas pouvoir avoir d'enfant dans l'immédiat, à cause des traitements.

J'avais peur, non pas de mourir, mais de ne plus vivre

Chloé, atteinte d'un cancer du sein à 23 ans
Partager la citation

Elles ont pourtant un sursaut d'aplomb : "J’ai encaissé les coups sans jamais fléchir, le 'pourquoi moi ?' est devenu 'Pourquoi pas !', dit Chloé à GirlsChercher la cause de ce cancer ne rime à rien, la question c’est maintenant qu’il est là, qu’est ce que j’en fais ?" Alors qu'elle devait se lancer dans la vie active, son Master 2 en Marketing et Relations Client en poche, Chloé retourne chez ses parents en province. Chacun s'adapte. Pas le choix. Son état est si grave qu'elle doit se faire retirer sein gauche : "Ce crabe m’avait bel et bien pincée et plus qu’amochée : mastectomie gauche, chimio, rayons, et autres traitements. À l’approche de l’opération et des traitements, j’avais peur. Non pas de mourir mais de ne plus vivre."

Charlotte ne se laisse pas démonter non plus : "J'ai pleuré le temps d'une journée et après j'ai décidé de vaincre tout ça et de me battre car j'aime trop la vie et je ne voulais pas me laisser abattre."

Gérer la maladie

Armée de son courage, Charlotte suit 7 séances de chimiothérapie, qui lui causent de grosses douleurs articulaires. "Le plus dur a été de perdre mes cheveux mais je me suis rasé la tête pour que ce soit moi qui décide de quand j'allais les perdre, explique-t-elle à Girls. Puis les sourcils les cils sont tombés, donc je me forçais à me maquiller et à m'habiller tous les jours pour rester féminine, celle que je suis." Charlotte est opérée et suit 33 séances de rayons. Elle doit désormais suivre un traitement hormonal pendant cinq ans.

Lorsque Chloé se fait enlever son sein gauche, elle craint les conséquences sur sa vie amoureuse. Elle a dû "faire le deuil de ce sein" : "La sensibilité, les cicatrices me rappellent chaque jour que cette bataille a eu lieu et que j’ai été plus forte que ce qui a essayé de me tuer." En avril 2015, elle subit une opération de reconstruction, qui s'avère très douloureuse au début. Elle doit "repasser sur le billard" en novembre car "son sein a décidé de ne pas rester en place." "Je suis fatiguée et perdue quant à mon avenir, mais ça va !, assure Chloé à Girls. Je croque la vie à pleines dents, avec le sourire !" 

En plus de la maladie et des traitements, il faut aussi gérer la réaction des gens, leurs questions et remarques, parfois malvenues : "Je remettais aussi parfois les maladroits à leur place lors de conversations, raconte Chloé. Certains se rassurent en sortant de belles bêtises, rien de méchant, mais c’est usant, comme : 'Le cancer du sein, c’est rien, aujourd’hui ça se soigne bien, les cheveux repoussent, et un sein, ça se reconstruit.' Quand j’entendais ça, j’avais envie de leur mettre la tête dans le mur." 

Charlotte et Chloé ont cependant eu la chance d'être bien entourées, dans l'ensemble, par leurs collègues et amis. "Le cancer n'a jamais été tabou chez nous !", se félicite Chloé, qui "n'impose rien à personne", encore moins à celles qui sont mal à l'aise vis-à-vis de sa maladie. La mère de Charlotte est cependant "effondrée", pensant qu'elle aurait "dû" avoir un cancer, plutôt que sa fille. Côté cœur, le copain de Charlotte l'a demandée en mariage en avril, après 6 ans de vie de couple. 

Changer de priorités

Chloé et Charlotte sont formelles : leur cancer du sein leur a appris à moins se prendre la tête, à faire la part des choses. "Au travers de cette épreuve, j’ai galéré. Ce n’est pas terminé mais j’ai aussi beaucoup gagné, assure Chloé à Girls. La maladie m’a permis d’ouvrir les yeux sur des éléments essentiels, comme prendre du temps pour moi. Je priorise mieux les choses, je me prends moins la tête pour des broutilles, je vis beaucoup plus dans le présent sans penser à demain."

La maladie a changé plusieurs choses en positif

Charlotte, atteinte d'un cancer du sein
Partager la citation

"La maladie a changé plusieurs choses en positif, affirme Charlotte, qui a dû arrêter de travailler dans un cabinet d'expertise pendant un an. Déjà, je ne me plains plus pour des futilités, je profite de chaque instant de la vie et je sais que j'ai de la chance d'être encore là, donc j'en profite car tout peut vite retomber." Elle a repris son travail, et le sport : "Cela me fait un bien fou car au moins, je n'ai pas le temps de cogiter."

"Le temps panse certaines blessures, par moment je n’oublie pas ce qu’il s’est passé mais je viens à ne plus y penser", révèle Chloé, qui rêve d'un voyage en Asie ou de lancer son entreprise. "L’après cancer est une période difficile, je ne pensais pas que je serais autant perdue, reconnaît-elle. Il faut prendre le temps de se reconstruire dans tous les sens du terme."

Une manière de se reconstruire a été "d'immortaliser" son sein "refait" en posant façon Amazone. Le cliché, qui illustre ce papier, a été pris pour le concours Estée Lauder Pink Ribbon Award. À cette occasion, les internautes ont voté sur RTL.fr parmi des photos de femmes ayant eu un cancer du sein. "Je suis convaincue que cette photo est un beau message d'espoir, que certaines femmes peuvent se dire : 'Elle a réussi, pourquoi pas moi ?'"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladie Psycho Témoignages
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780289751
Elles ont eu un cancer du sein avant leurs 25 ans
Elles ont eu un cancer du sein avant leurs 25 ans
TÉMOIGNAGES - Chloé et Charlotte ont eu un cancer du sein alors qu'elles avaient moins de 25 ans. Toutes les deux opérées, elles font preuve d'une grande volonté. Elles partagent leur expérience sur "Girls".
https://www.rtl.fr/girls/intime/elles-ont-eu-un-cancer-du-sein-avant-leurs-25-ans-7780289751
2015-10-29 11:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/l16DpTr7ZpWuwtoG2KhZ2Q/330v220-2/online/image/2015/1028/7780291436_charlotte-photographiee-par-laetitia-cofflard.jpg