1 min de lecture Intimité

Destiny's Child : Michelle Williams brise le tabou autour du suicide

L'ancien membre du groupe culte des années 90 et début 2000 a brisé le silence autour de sa dépression qu'elle a eue durant ses années de gloire aux côtés de Beyoncé Knowles et Kelly Rowland.

Beyonce Knowles, Michelle Williams et Kelly Rowland sur le plateau de Good Morning America, le 16 novembre 2004, à New York
Crédit Image : Peter Kramer / Getty Images North America / AFP

Michelle Williams a eu des "pensées suicidaires" alors qu'elle était en sommet de la gloire aux côtés de Beyoncé Knowles et Kelly Rowland, dans le girls band Destiny's Child

La chanteuse de 37 ans s'est confiée mercredi 18 octobre, alors qu'elle participait à l'émission The Talk, aux États-Unis, rapporte le site américain E Online. Michelle Williams a alors expliqué qu'à cette époque, elle ne comprenait pas pourquoi elle souffrait alors qu'elle faisait partie de "l'un des groupes féminins les plus vendeurs de tous les temps".

Michelle Williams raconte également qu'elle n'a pas gardé son mal-être pour elle toute seule. Elle a confié à Mathew Knowles, manager du groupe et père de Beyoncé, ce qu'elle ressentait. Mais ce dernier n'a pas compris et lui a dit : "Tu viens juste de signer un contrat à plusieurs millions de dollars. Tu es sur le point de partir en tournée. De quoi pourrais-tu être déprimée ?"

Quitter Destiny's Child

La chanteuse s'est alors convaincue d'être "juste fatiguée". Une fatigue si intense qui l'aurait menée à des pensées suicidaires, raconte ensuite Michelle Williams sur le plateau de The Talk. "Je me suis retrouvée dans un état si sombre que j'ai voulu quitter" Destiny's Child.

Inspirée "par Demi Lovato qui a eu le courage de parler de son combat contre ses troubles du comportement alimentaire, sa dépression et ses addictions", Michelle Williams encourage alors les femmes à elles aussi communiquer leurs propres combats. Une manière de les aider à surmonter leur douleur. "Je veux normaliser la discussion", conclut la chanteuse. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés