1 min de lecture Témoignages

VIDÉO - #MeToo : Léa Bordier libère la parole des femmes agressées sexuellement

La réalisatrice de la série "Cher Corps" a immortalisé le visage de 41 femmes qui témoignent, face caméra, du harcèlement ou des agressions sexuelles qu'elles ont subies.

#MeToo
Crédit Image : Capture d'écran YouTube/Léa Bordier

"En rentrant de soirée dans le métro, un mec qui m'accoste et qui voulait parler. Je refuse. On finit par s'engueuler et il me sort : 'Je vais te sortir ma bite, salue pute, ça va te calmer", "J'ai été abusée sexuellement quand j'avais douze ans, par mon voisin, et ça a duré six mois", "J'avais seize ans, je sortais d'un cours de danse ; Il m'a dit : 'Il faut montrer aux gouines dans ton genre ce qu'est un homme"' et il m'a violée".

Léa Bordier, brillante réalisatrice derrière la série Cher Corps et le documentaire Elles prennent la parole a publié dimanche 22 octobre une nouvelle vidéo sur son compte YouTube.

En moins de 3 minutes, la réalisatrice a filmé 41 visages de femmes, toutes harcelées et/ou agressées sexuellement. Face caméra, elles racontent en voix off leurs histoires avant de partager leurs points de vue sur #MeToo, le hashtag qui permet aux femmes de libérer la parole sur le harcèlement et les agressions sexuelles qu'elles subissent au quotidien. 

Il faut diriger le débat vers l'éducation à la tolérance et au respect

Témoignage dans la vidéo "Me Too" de Léa Bordier
Partager la citation

"Il ne faut surtout pas que cela soit pris comme contre les hommes, parce que ce n'est pas l'idée. C'est vraiment ensemble : comment on réfléchit, comment on améliore", "parler, en parler tout le temps avec bienveillance, entre hommes et femmes, entre femmes, entre hommes", "Il faut diriger le débat vers l'éducation à la tolérance et au respect, parce que agresser quelqu'un, c'est nier son droit au respect", conclut l'une des voix de cette vidéo puissante. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés