1 min de lecture Youtube

Squeezie revient sur l'affaire #BalanceTonYoutubeur

VIDÉO - Le youtubeur avait déclenché le feu aux poudres sur Twitter cet été en racontant que plusieurs de ses confrères abusaient de leur notoriété pour avoir des rapports sexuels avec des jeunes filles ou jeunes femmes.

>
JE LIS DES CRITIQUES... Crédit Image : Capture d'écran YouTube |
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Un mois après avoir fait trembler Internet, Squeezie revient sur cette affaire dans une vidéo postée sur YouTube, ce mercredi 5 septembre. Après avoir lu pendant dix minutes des commentaires d'internautes postés à son égard, le youtubeur suivi par 11 millions de personnes a profité de cette première vidéo de la rentrée pour revenir sur le message qu'il avait posté sur Twitter le 6 août dernier et dans lequel il dénonçait le comportement de certains de ses confrères, abusant de leur notoriété pour "obtenir des rapports sexuels". 

"Ce qui m'a poussé à faire ce tweet, ce sont de vrais témoignages poignants qui dénonçaient les actes honteux d'une minorité de youtubeurs", explique ainsi Lucas Hauchard, de son vrai nom, dans sa vidéo.

"Comme vous avez pu le lire, la plupart des noms des gens auxquels je pensais au moment du tweet sont sortis dans la presse. Ces histoires vont maintenant être réglées devant la vraie justice parce qu'elle a ce qu'il faut comme preuves et pas devant celle de Twitter", poursuit encore le youtubeur avant de présenter ses excuses à ceux qui auraient été visés par des propos diffamatoires à la suite de la popularisation du hashtag #BalanceTonYoutubeur. 

Un petit jeu très malsain

"En donnant aucun nom pour des raisons légales, cela a créé un mal-entendu général et c'est devenu pour certains une sorte de chasse aux sorcières, un petit jeu très malsain", raconte alors Squeezie avant de s'excuser auprès de ceux qui auraient été la cible de faux montages comme Norman Thavaud, de la chaîne "Norman fait des vidéos", "alors que je ne le visais pas du tout", souligne Squeezie.

À lire aussi
La youtubeuse EnjoyPhoenix Beauté
Cyberharcèlement : EnjoyPhoenix de nouveau attaquée sur son physique

Blagues de mauvais goût, mèmes et autres courses aux clics et aux abonnés ont fait de cette histoire un terrain de jeu peu apprécié de Squeezie. "Je pense qu'on ne devrait pas trop rire d'un sujet qui est aussi grave". Et de conclure que YouTube redevienne un espace bienveillant et créatif. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Youtube Harcèlement Réseaux sociaux
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants