3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Cheminade et son projet pour les droits des femmes

ÉCLAIRAGE - Le candidat gaulliste de gauche a dévoilé un programme riche et dense en mesures, parmi lesquelles certaines concernent directement les droits des femmes.

Jacques Cheminade
Jacques Cheminade Crédit : JOEL SAGET / AFP
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Jacques Cheminade ne parle pas de "programme" mais de "projet". Sur son site internet, ce "gaulliste de gauche" et candidat à la présidentielle 2017 prévient son lecteur. Il s'agit d'un "projet et non un programme, que seule une mobilisation de notre peuple permettra d'entreprendre. Un projet qui n'a de sens que si nous l'imposons ensemble aux forces financières destructrices", écrit-il.

S'en suit alors une immense infographie dans laquelle plusieurs thématiques sont abordées : de la sortie de l’UE à l’agriculture, en passant par la question du nucléaire, la culture ou encore la santé. Viennent compléter le tout, trois autres entrées : "Mes repères, mes cent premiers jours, introduction".

À la différence de plusieurs candidats (Benoît HamonFrançois Fillon ou encore Nathalie Arthaud), Jacques Cheminade n'a, dans son projet, de section dédiée spécifiquement aux droits des femmes. Ses mesures pour combler les inégalités salariales ou lutter contre les violences faites aux femmes, il faut les glaner ici et là, dans les thématiques liées au travail ou à la santé.

À lire aussi
Emmanuel Macron devant la Pyramides du Louvre, le 7 mai 2017 présidentielle 2017
Macron président : les associations féministes restent "vigilantes"

Pour l'emploi des femmes

La principale préoccupation du candidat en matière des droits des femmes, c'est la question de l'emploi. Jacques Cheminade explique d'abord vouloir "rétablir l'indexation des revenus (salaires, retraites, etc) sur le coût réel de la vie, mesuré comme jadis sous la forme du 'panier de la ménagère'". Une mesure qui permettra, selon le candidat, de revaloriser le pouvoir d'achat des citoyens français et donc entraînera "l'égalité salariale homme/femme"

Jacques Cheminade se préoccupe également des "femmes cherchant un emploi après une maternité". Pour les aider dans leurs démarches, il leur propose (au même titre que les "jeunes insuffisamment qualifiés, salariés en réinsertion, chômeurs de longue durée") une formation, sans en détailler davantage si ce n'est le coût annuel d'une formation professionnelle : 32 milliards d'euros par an. 

Les femmes connaissent des situations plus précaires que les hommes, note le candidat. "Le taux de chômage des femmes devient supérieur à celui des hommes au fur et à mesure qu’on s’éloigne des années de formation initiale", écrit le candidat avant d'ajouter vouloir "créer 100.000 postes d’aides maternelles par an, en vue de remplacer les départs à la retraite (50.000 par an)". 

Côté fonction publique, Jacques Cheminade explique vouloir "arrêter [sa] précarisation", notamment auprès des femmes, souligne-t-il dans son projet. Son idée : aller "vers la titularisation, avec plus de formations effectives pour chacun afin de pouvoir passer les concours de la fonction publique à niveau égal".

Contre les violences faites aux femmes (au travail)

Là encore, Jacques Cheminade ne fait pas un focus particulier sur la situation des femmes, qu'il regroupe avec les "cols bleus". Les premières sont "davantage concernées par la souffrance psychique au travail" tandis que les seconds voient leur "espérance de vie sans incapacité est inférieure de neuf ans à celle des cadres 'cols blancs'". 

Pour réduire ces violences, le candidat gaulliste de gauche explique en premier lieu que "médecins du travail et inspecteurs du travail doivent pouvoir travailler ensemble et s’épauler pour détecter les situations alarmantes et intervenir assez tôt".

Ensuite, Jacques Cheminade propose de" rendre réellement indépendants les services de santé au travail, internes ou externes (selon la taille de l’entreprise), qui sont paritaires salariés/employeurs, en y introduisant un arbitre extérieur dont la voix serait prépondérante, alors qu’aujourd’hui c’est celle de l’employeur", écrit-il. 

Contre les inégalités (salariales)

Jacques Cheminade écrit dans son projet que les "inégalités les plus choquantes (...) sont le moins remises en cause". Parmi elles, celles entre les hommes et les femmes, notamment au niveau des salaires. Pour lutter contre, le candidat propose "un système bonus/malus" permettant de "susciter le relèvement des salaires féminins". 

Quand seront mises en place toutes ces propositions si Jacques Cheminade était élu président de la République le 7 mai prochain ? Dans la projection des 100 premiers jours de son mandat, Jacques Cheminade n'écrit aucune mesure concernant spécifiquement les droits des femmes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Politique Droits des femmes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787843168
Présidentielle 2017 : Cheminade et son projet pour les droits des femmes
Présidentielle 2017 : Cheminade et son projet pour les droits des femmes
ÉCLAIRAGE - Le candidat gaulliste de gauche a dévoilé un programme riche et dense en mesures, parmi lesquelles certaines concernent directement les droits des femmes.
https://www.rtl.fr/girls/identites/presidentielle-2017-cheminade-et-son-projet-pour-les-droits-des-femmes-7787843168
2017-03-29 11:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JsPzIU3TI4sif5B3Ddi1pA/330v220-2/online/image/2017/0316/7787698913_cheminade.jpg