1 min de lecture Cinéma

Pour la première fois depuis 60 ans, les héroïnes ont dominé le cinéma

"Star Wars 8", "Wonder Woman" et "La Belle et la Bête" sont les trois films les plus rentables de l'année 2017. Cela faisait près de 60 ans que trois personnages féminins ne s'étaient pas imposés en haut du classement.

montage-superhéroïnes
Crédit Image : Walt Disney Pictures ; 2016 Lucasfilm Ltd. & ™, All Rights Reserved. / Jonathan Olley ; Copyright 2017 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. AND RATPAC ENTERTAINMENT, LLC / Clay Enos

C'est un exploit qui n'avait pas eu lieu depuis 59 ans. En 2017, les trois films les plus rentables de l'année étaient tous des productions ayant comme personnage principal une héroïne.

Sur les trois marches de ce podium exceptionnel, on retrouve alors en première position Star Wars : Les derniers Jedi avec Daisy Ridley dans le rôle de l'intrépide Rey. Ce nouveau volet de la saga étoilée a remporté 517 millions de dollars (environ 430 millions d'euros), rapporte le site The Wrap consacré au cinéma.

Star Wars est suivi de La Belle et la Bête avec Emma Watson dans le rôle-titre et de Wonder Woman, incarnée à l'écran par Gal Gadot

La dernière fois que trois personnages féminins se sont retrouvés en haut des recettes cinéma de l'année, c'était en 1958, selon les sites spécialisés Box Office Madness et Box Office Mojo.

Deux comédies et une adaptation

À l'époque, pas d'héroïnes aux super-pouvoirs ou issues d'un conte Disney, mais plutôt une comédie musicale (South Pacific avec l'actrice et chanteuse américaine Mitzi Gaynor), une comédie tout court (Ma tante avec l'actrice américiane Rosalind Russell) et enfin l'adaptation d'un classique de la littérature américaine : La Chatte sur un toit brûlant, d'après l'oeuvre originale de Tennessee Williams et jouée par la légendaire Elizabeth Taylor. La relève est assurée.

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet
La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés