2 min de lecture Faits divers

Paris : un inconnu la harcèle sexuellement, elle enregistre la conversation

Une jeune femme a enregistré la conversation de plus de cinq minutes qu'elle a eue avec un homme qui l'a suivie jusque dans son immeuble.

Selon une étude, 100% des femmes ont déjà connu un harcèlement sexiste ou une agression sexuelle dans les transports en commun.
Selon une étude, 100% des femmes ont déjà connu un harcèlement sexiste ou une agression sexuelle dans les transports en commun. Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

"Y'a pas de 'ma belle', tu sors. Non, y'a pas de 'je monte'. Sors, sors. Non, y'a pas de bisou". C'est en substance la conversation qu'a dû tenir une jeune Parisienne pendant plus de cinq minutes, avec un homme qui l'a suivie et harcelée jusqu'à son immeuble au cœur du IIe arrondissement parisien.

Roxane a 29 ans. La semaine dernière, un homme l'a suivie discrètement et lui a tenu des propos déplacés dans la cage d'escalier de son immeuble. Elle a eu la présence d'esprit d'enregistrer l'échange et de le diffuser. Les cinq minutes constituent une sorte de dialogue de sourd, où la jeune femme ne cesse de répéter à son harceleur "sors, sors", "y'a pas de 'ma belle'". Interrogée par Konbini, elle raconte, et se sent obligée de décrire la tenue qu'elle portait ce jour-là.

“Une histoire comme beaucoup d’autres. Le harcèlement des femmes est une réalité, un fléau à combattre. J’étais en jean, baskets, doudoune, bonnet." Ce n'est pas la première fois que Roxane subit ce genre d'attitude. Mais il s'agit de la première fois qu'elle est suivie sans s'en rendre compte et que la personne parvient à s'introduire derrière elle dans son immeuble. "J’ai vécu ça comme une tentative de viol. Sa façon de me dire : ‘Je sais que t’es chaude’ à plusieurs reprises, son comportement, son regard dégueulasse, mon intuition s’est affolée. Je ne sais pas trop quoi dire d’autre, à part que prendre conscience des choses est une nécessité. Beaucoup d’hommes, pourtant bienveillants, n’ont pas conscience de la réalité des faits."

Le harcèlement, un délit tristement banal et banalisé pour les femmes

Le soir même, des policiers sont intervenus et se sont montrés bienveillants envers elle. Mais le lendemain, au commissariat, l'agent d'accueil ne l'a pas laissée entrer pour porter plainte. "Vous savez mademoiselle, à Paris, des gens se suivent tous les jours", lui a-t-il répondu en guise d'explication. En 2014, une étude alarmante révélait que 100% des femmes avaient déjà été harcelées dans un lieu public, au moins une fois dans leur vie, et 87% d'entres elles en ont été victimes dans les transports en commun. Le harcèlement sexuel est un délit punissable d'une peine de deux ans d'emprisonnement, et de 30.000 euros d'amende.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Harcèlement Paris
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants