4 min de lecture Féminisme

Netflix : 6 films, séries, docu à voir pour s'ouvrir à l'afro-féminisme

Le féminisme n'est pas qu'une affaire de femmes aisées, sur-diplômées et blanches. Voici une sélection de films, documentaires et séries à ajouter à votre liste sur la plateforme de streaming en ligne Netflix.

>
Roxanne Roxanne ' Official Trailer [HD] ' Netflix Crédit Image : Adam Rose/Netflix | Date :
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Dans l'imaginaire collectif, le féminisme se réduit encore à un combat de femmes aisées, sur-diplômées et blanches. Parfois, on les imagine même comme des énervées aux cheveux courts et aux aisselles poilues.

Cette projection réductrice, visant à décrédibiliser le combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes, oublie tout un aspect de ce mouvement que l'on appelle le féminisme intersectionnel. Ce dernier prend en compte le cumul des discriminations quand, en plus d'être une femme, vous êtes noires, handicapée, trans ou par exemple lesbienne. 

Parmi ce féminisme intersectionnel, on ne peut passer à côté de l'afro-féminisme. Celui que porte Beyoncé depuis son album Lemonade, que Maya Angelou décrit dans ses autobiographies et ses poèmes ou encore que le personnage de Sam White défend dans la série Netflix Dear White People

À lire aussi
Jeanne Added, Camelia Jordana et Clara Luciani sont toutes les trois signataires d'un manifeste contre le sexisme dans la musique musique
690 femmes se mobilisent contre le sexisme dans la musique

Sur la plateforme de streaming en ligne, les films, séries et documentaires traitant de cette thématique commencent à s'accumuler. Ils montrent une autre image des femmes noires, celle que véhiculent la plupart des médias grand public.

Voici une sélection de 6 productions à ajouter à votre liste. L'occasion de prendre conscience de l'ampleur du travail qu'il reste encore à accomplir pour l'égalité entre toutes les femmes et tous les hommes... le tout en n'oubliant pas de se divertir. 

1. "Roxanne Roxanne", biopic d'une rappeuse surdouée

Elle s'appelle Roxanne Shante, elle a 14 ans et elle a grandi dans le Queens, à New York. À l'âge de 9 ans, elle débute le rap. Cinq ans plus tard, elle impose son flow dans les radios américaines avec Roxanne's Revenge, un titre qu'elle a écrit pour le groupe de hip hop new yorkais UTFO.

Il s'agit d'une réponse à un précédent titre, Roxanne Roxanne, dans lequel UTFO parle d'une femme rejetée par le groupe. Roxanne Shante (jouée par Chante Adams) l'incarne dans ce titre et c'est ainsi que débute la Guerre des Roxanne, un clash comme le milieu du hip hop et du rap les connaît si bien mais entre deux femmes.

 Roxanne Shante, entourée des actrices Nia Long et Chante Adams, et du réalisateur Michael Larnell lors du festival de Sundance  , le 21 janvier 2017
Roxanne Shante, entourée des actrices Nia Long et Chante Adams, et du réalisateur Michael Larnell lors du festival de Sundance , le 21 janvier 2017 Crédit : Taylor Jewell/AP/SIPA

Ce biopic réalisé par Michael Larnell raconte le parcours d'une femme qui s'est imposée dans un monde très masculin avant de lâcher le micro et la scène pour former une nouvelle génération d'artistes féminines.

2. "The Incredible Jessica James", la plus indépendante des New-yorkaises

Jessica James (Jessica Williams) est une femme indépendante, prof de théâtre pour des enfants défavorisés d'un quartier de New York. Elle écrit des pièces mais galère à les voir jouer.

Malgré son quotidien un poil décevant, Jessica James ne se laisse jamais abattre et prend très à cœur sa mission auprès des plus jeunes : leur inculquer l'estime d'eux-mêmes, le respect des autres et notamment des femmes. Le tout en essayant de se remettre d'une rupture amoureuse en compagnie d'un autre homme tout aussi paumé qu'elle. 

3. "Dear White People", la série qui va vous donner envie de vous engager

Dear White People, c'est le nom d'une émission de radio animée par la très engagée Sam White (Logan Browning). Son objectif sur le campus : faire prendre conscience aux étudiants (blancs) leurs privilèges, se battre pour les droits de ses camarades de la communauté noire, le tout en essayant de trouver sa place dans un monde où l'activisme se pratique de nombreuses façons. Dear White People, une série pour apprendre à réfléchir sur le sens de l'engagement. 

Maya Angelou dans les années 1970.
Maya Angelou dans les années 1970. Crédit : Tullio Saba / Flickr

4. "Maya Angelou", le docu sur celle qui s'est toujours battue contre le racisme

Elle aurait eu 90 ans ce mercredi 4 avril. Maya Angelou, écrivaine, poétesse, actrice américaine, militante pour les droits civiques et activiste pour l’émancipation des femmes est célébrée dans un documentaire diffusé sur Netflix.

Il n'est jamais trop tard pour découvrir l'ampleur de son œuvre et vous pouvez commencer dès maintenant une introduction avec ce documentaire donnant la parole à celles et ceux qui l'on admirée et côtoyée. 

Une sororité blanche s'entraîne au stepping dans "Step Sisters"
Une sororité blanche s'entraîne au stepping dans "Step Sisters" Crédit : Netflix / TCB/ Daniel McFadden

5. "Step Sisters", ou l'illustration même de la sororité

Un campus américain. Deux sororités étudiantes rivales. Pour redorer l'image de l'une d'elle, le doyen de l'université demande à Jamilah, présidente de sa sororité et capitaine de son équipe de step-dancing d'intervenir auprès des fautives et de les aider à remonter la pente. Elle est noire, elles sont blanches. Jamilah (Megalyn Echikunwoke) accepte la mission du doyen dans l'espoir d'obtenir son parrainage pour sa candidature à l'école de droit de Harvard. 

L'étudiante décide de former les membres de cette sororité blanches au stepping, une danse faisant partie intégrante de la culture noire, en vue d'une compétition. Cette dernière permettrait à la sororité de remporter une somme importante d'argent. L'objectif : redistribuer cette somme à une œuvre de charité et gagner à nouveau la confiance du doyen.

Ce choc des cultures n'est pas sans effet et c'est une belle leçon d'humilité, de savoir-vivre et de générosité que l'on découvre dans ce film où l'on aborde l'appropriation culturelle mais aussi la solidarité entre toutes les femmes.

6. "Love Beats Rhymes", ou quand le rap arrête d'être misogyne

Coco Ford (Azealia Banks) est passionnée de rap. Sur le point d'enregistrer une démo avec son groupe, sa mère l'oblige à retourner à la fac. L'étudiante débarque par hasard dans un cours de poésie et rencontre la Professeure Dixon (Jill Scott), une femme brillante et charismatique pour qui le hip hop est perdu dans la misogynie et le sexisme

Coco Ford va tenter de mener son groupe dans une direction moins caricaturée tandis qu'elle va finir par trouver sa voix dans le slam. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Féminisme Netflix Séries
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792880513
Netflix : 6 films, séries, docu à voir pour s'ouvrir à l'afro-féminisme
Netflix : 6 films, séries, docu à voir pour s'ouvrir à l'afro-féminisme
Le féminisme n'est pas qu'une affaire de femmes aisées, sur-diplômées et blanches. Voici une sélection de films, documentaires et séries à ajouter à votre liste sur la plateforme de streaming en ligne Netflix.
https://www.rtl.fr/girls/identites/netflix-6-films-series-docu-a-voir-pour-s-ouvrir-a-l-afro-feminisme-7792880513
2018-04-07 08:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6BEsRSR7YrGJmCblahIWHA/330v220-2/online/image/2018/0404/7792889637_logan-browning-et-antoinette-robertson-dans-la-serie-netflix-dear-white-people.jpg