2 min de lecture Musique

Australie : 360 femmes dénoncent le harcèlement sexuel dans l'industrie musicale

De nombreuses Australiennes ont signé ce mardi 12 décembre une lettre ouverte afin de dénoncer le harcèlement sexuel dans l'industrie musicale de leur pays. Parmi elles, Courtney Barnett, Tina Arena ou The Veronicas.

Courtney Barnett lors du BottleRock Napa Valley Music Festival, le 29 mai 2015 à Napa, en Californie
Courtney Barnett lors du BottleRock Napa Valley Music Festival, le 29 mai 2015 à Napa, en Californie Crédit : Rich Fury/AP/SIPA
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Après "moi aussi", le "moi plus jamais" ? C'est en tout cas ce que clament haut et fort plus de 360 Australiennes dans une lettre ouverte adressée à l'industrie musicale australienne et écrite à l'occasion du lancement de leur nouveau mouvement. 

Courtney Barnett, Tina Arena ou encore le groupe The Veronicas font parties des signataires de ce texte rendu public ce mardi 12 décembre et dans lequel on peut lire les témoignages de femmes victimes de harcèlement, d'agressions sexuelles ou encore de viols au cœur de l'industrie musicale de leur pays, rapporte l'édition australienne du Guardian

"Depuis plusieurs semaines, alors que Hollywood s'embrase via le #MeToo de Tarana Burke et que des histoires commencent à sortir partout dans le monde, nous nous sommes retrouvées pour offrir de la force à nos amies et collègues qui avaient leurs propres histoires à partager", peut-on lire sur le site du mouvement. 

À lire aussi
Pour le 8 mars, Barbara Pravi a réécrit une chanson d'Orlesan Journée des droits des femmes
Journée internationale des droits des femmes : 21 morceaux 100% girl power

Dire "stop" aux violences et au machisme

Ces femmes artistes, musiciennes, managers, avocates, agentes, employées d'un label, attachées de presse et plus encore se sont regroupées dans le but de dénoncer ce qu'elles subissent au quotidien : discrimination, harcèlement, violences et sexisme ordinaire.

Comme de nombreuses autres femmes à travers le monde, il était temps pour elles de dire "stop" à ces comportements machistes et violents

"Je travaillais dans les coulisses d'un énorme groupe. Le tour manager m'a regardée dans les yeux tout en disant à l'assemblée qu'il y avait deux types de femmes : les putes et les salopes", témoigne une anonyme. Une autre raconte que sa "tête a été poussée vers l'entrejambe d'un collègue et il l'a maintenue ainsi alors qu'elle disait non". 

Ces deux histoires parmi tant d'autres illustrent l'urgence selon ces femmes de médiatiser le problème et de mettre fin à ces comportements. En novembre dernier en Suède, plus de 450 actrices et comédiennes avaient également pris la plume pour dénoncer la "culture du silence" qui règne dans ce pays. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Harcèlement Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791389535
Australie : 360 femmes dénoncent le harcèlement sexuel dans l'industrie musicale
Australie : 360 femmes dénoncent le harcèlement sexuel dans l'industrie musicale
De nombreuses Australiennes ont signé ce mardi 12 décembre une lettre ouverte afin de dénoncer le harcèlement sexuel dans l'industrie musicale de leur pays. Parmi elles, Courtney Barnett, Tina Arena ou The Veronicas.
https://www.rtl.fr/girls/identites/menomore-musiciennes-australie-non-au-harcelement-7791389535
2017-12-12 16:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Kc2DxYcEL8DgEeUbpxgXLw/330v220-2/online/image/2017/1212/7791390095_courtney-barnett-lors-du-bottlerock-napa-valley-music-festival-le-29-mai-2015-a-napa-en-californie.jpg