2 min de lecture Maroc

Maroc : un sit-in à Casablanca pour dénoncer les violences sexuelles à l'encontre des femmes

Quelque 300 personnes se sont réunies à Casablanca mercredi 24 août pour dénoncer l'agression sexuelle collective dont a été victime une jeune femme dans un bus de la ville.

000_RS49M
000_RS49M
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

Une mobilisation pacifique pour dénoncer les violences faites aux femmes. Près de 300 personnes se sont rassemblées mercredi 24 août à Casablanca (Maroc) pour dénoncer l'agression sexuelle collective dont a été victime une jeune femme dans cette ville. Une affaire qui a profondément choqué l'opinion publique.

"Les lois pour les hommes, le viol pour les femmes !", s'est époumonée la foule réunie sur une place centrale et effervescente de la ville. "L'habit ne fait pas le viol ! Nous n'avons pas peur ! Libérez l'espace public !", ont également scandé les manifestants. La raison de cette mobilisation ? 

Une vidéo diffusée dimanche sur les réseaux sociaux qui montrait un groupe d'adolescents hilares bousculer violemment une jeune femme en pleurs dans un bus en plein jour, essayant de la déshabiller et touchant ses parties intimes. Les six agresseurs, tous mineurs, ont été arrêtés.

La victime, 26 ans et "atteinte de troubles mentaux", faisait l’objet d’un avis de recherche "sur la demande de sa famille après avoir quitté en mai dernier son foyer vers une destination inconnue", a indiqué mercredi soir la police marocaine, qui dit avoir retrouvé mardi "la victime de cet acte criminel". 

Le harcèlement des femmes dans l'espace public non délictuel

"Personne ne peut rester indifférent (...) cela nous concerne tous", a lancé Fatym Layachi, chroniqueuse et metteur en scène présente parmi les manifestants. "Il se trouve que ce drame a été filmé, on en a entendu parler. Je n'ose même pas imaginer le nombre de drames similaires qui se passent tous les jours dans les bus ou ailleurs dans les lieux publics. Il faut que ça cesse", a-t-elle poursuivi.

À lire aussi
"Enquête Exclusive" s'intéresse à l'amour et à la sexualité au Maroc et en Tunisie documentaire
VIDÉO - "Enquête Exclusive" lève le voile sur le tabou du sexe au Maghreb

Depuis la diffusion des images de l'agression, de nombreux médias locaux tirent la sonnette d'alarme sur le harcèlement des femmes dans la rue, avec en toile de fond une "crise des valeurs" dans une société tiraillée entre modernité et conservatisme. "Je me sens concernée parce que j'aurais pu être cette fille", a confié à l'AFP Oum, chanteuse marocaine populaire et engagée. Au Maroc, le harcèlement des femmes dans l'espace public n'est pas reconnu comme un délit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maroc Violences Droits des femmes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789813164
Maroc : un sit-in à Casablanca pour dénoncer les violences sexuelles à l'encontre des femmes
Maroc : un sit-in à Casablanca pour dénoncer les violences sexuelles à l'encontre des femmes
Quelque 300 personnes se sont réunies à Casablanca mercredi 24 août pour dénoncer l'agression sexuelle collective dont a été victime une jeune femme dans un bus de la ville.
https://www.rtl.fr/girls/identites/maroc-un-sit-in-a-casablanca-pour-denoncer-les-violences-sexuelles-a-l-encontre-des-femmes-7789813164
2017-08-24 13:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rXZdcqpL3GrJuBkkIPtUFQ/330v220-2/online/image/2017/0824/7789813291_000-rs49m.jpg