4 min de lecture Égalité hommes-femmes

Léa Bordier : "J'ai l'impression de contribuer à quelque chose de fort"

HAPPY NEW GIRLS 5/14 - La réalisatrice de 25 ans revient sur son année "enrichissante " et toutes les rencontres qu'elle a faites autour de ses vidéos puissantes.

Léa Bordier est réalisatrice indépendante
Léa Bordier est réalisatrice indépendante Crédit : Miquette
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Donner la parole aux femmes sur YouTube, c'est la mission de Léa Bordier. La réalisatrice a lancé cette année une série sur sa chaîne YouTube. Intitulée Cher Corps, cette dernière donne à voir des femmes dans l'intimité de leur chambre afin d'aborder un sujet tout aussi intime : leur corps. Le rapport qu'elles entretiennent avec lui, la perception qu'elles en ont mais aussi les injonctions qui leur sont faites par la société. 

Les vidéos de Léa Bordier connaissent un beau succès sur YouTube. Son portrait de Juliette, violoncelliste du groupe LEJ cumule par exemple plus de 265.000 vues tandis que celle de Clémence, autre Youtubeuse de la géniale chaîne Clemity Jane, a dépassé les 42.000 vues.

D'autres formats ont également vu le jour cette année sous la direction de Léa Bordier. Le documentaire Elles prennent la parole (co-réalisé avec Lisa Miquet), qui explique en quoi les inégalités du réel se perpétuent dans le virtuel, ou encore une vidéo pour donner la parole aux femmes victimes d'agressions sexuelles dans le cadre du mouvement #MeToo.

À lire aussi
Comment s'engager au quotidien, pas à pas, durant l'été ? égalité hommes-femmes
Égalité : "un geste par jour" pour faire avancer la société au quotidien

Avec une activité si ancrée dans l'actualité et les questions de société, Léa Bordier est revenue avec Girls le temps d'une entrevue sur l'intensité et les apprentissages de ces douze derniers mois. 

Des femmes ont appris à s'accepter grâce à mes vidéos

Léa Bordier, réalisatrice
Partager la citation

Girls : Tu as lancé ta chaîne YouTube, publié un documentaire sur les femmes et YouTube, réalisé une vidéo à l'occasion du mouvement #MeToo, donné la parole aux réfugiées... Comment as-tu vécu ces douze derniers mois et qu'en retiens-tu ?
Léa Bordier : C'était une année très enrichissante pour moi professionnellement : j'ai lancé mon activité d'auto-entrepreneure (réalisatrice), développé ma chaîne YouTube (bientôt 40.000 abonnés ! ), donné des formations en vidéo... Ce que je retiens surtout : les rencontres avec les participantes de mes vidéos Cher Corps mais aussi les autres et les retours quotidiens.

Je reçois énormément de retours positifs tous les jours, de femmes qui ont appris à s'accepter grâce à mes vidéos et les témoignages des participantes, qui sont plus tolérantes avec les autres, ou sont sur le bon chemin, d'hommes qui partagent à leurs sœurs-mères-cousines... J'ai l'impression de contribuer à quelque chose de fort (et d'assez intime) pour ces femmes (et hommes !) et cela me touche particulièrement. Aussi, j'ai organisé un premier apéro avec les participantes de Cher Corps, elles étaient toutes très heureuses de se rencontrer. Je vais continuer à en faire, j'adore créer ces rencontres.

Concernant #MeToo, je suis très fière de cette vidéo. Je suis très exigeante envers moi-même et très rarement satisfaite à 100%, mais cette vidéo réalisée en très peu de temps est, je pense, très importante. Je ne remercierai jamais assez toutes les participantes qui ont accepté de se confier ou de montrer leurs visages alors qu'elles ne me connaissaient pas. Il y avait une réelle envie chez toutes ces femmes de porter ces messages.

>
#MeToo Date :

La parole des femmes était au cœur de l’actualité cette année, en tant que femme qui donne la parole aux autres femmes en vidéo, quel regard tu as sur cette libération de la parole ?Je trouve cela très bien, les choses sont en train de changer, les prises de conscience se font et les sanctions commencent à s'appliquer sérieusement. Certains médias avaient déjà cet objectif de libération de parole mais aujourd'hui, tout le monde s'en empare. Je trouve cela très positif, même s'il y a encore du boulot.

Internet a véritablement contribué à cette libération de parole et je pense que cela va ne faire que progresser. Aussi, j'ai le sentiment que les femmes n'ont (presque) plus peur de s'exprimer sur des sujets considérés comme tabous ou concernant le sexisme ordinaire. Cette peur de ne pas être prise au sérieux est toujours présente, mais on sait que le soutien des autres femmes est désormais plus que présent.


Il y a de plus en plus d'initiatives qui sont lancées pour libérer la parole des femmes : podcast, newsletter, nouveaux médias créés ou nouvelles verticales de médias connus. C'est intéressant d'assister à ce phénomène ! En espérant que cela dure, mais j'en suis persuadée. Je suis très optimiste pour les prochaines générations !

Je me sens toute petite dans ce monde si grand et qu'on connait si peu

Léa Bordier, réalisatrice
Partager la citation

D’un point de vue personnel, est-ce qu’il y a un apprentissage que tu aimerais partager en bilan de cette année ?
Toujours se faire confiance ! Il y a un temps pour tout, il faut être patiente et surtout garder ses objectifs en tête.

Un souhait personnel pour 2018 ?
Professionnellement, de belles choses vont arriver en 2018 ! Je ne peux pas trop en dire plus. Personnellement, je souhaiterais faire un beau voyage au cours de l'année. J'ai 25 ans et j'ai le sentiment que c'est le moment pour moi de découvrir la richesse d'autres cultures et la beauté d'autres paysages à filmer, bien sûr ! En ce moment je me sens toute petite dans ce monde si grand et qu'on connait si peu, j'ai envie de le découvrir.

Un autre souhait pour l’évolution positive de la société ? 
Continuer à aller vers l'autre, écouter l'autre, trouver du bon et du beau dans chacun, se mélanger, partager, découvrir les autres cultures, accueillir à bras ouverts ceux qui en ont besoin et respecter son voisin. J'ai l'impression que c'est très cul-cul mais c'est très sincèrement ce que je souhaite à notre société !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égalité hommes-femmes Interview Fêtes
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791476758
Léa Bordier : "J'ai l'impression de contribuer à quelque chose de fort"
Léa Bordier : "J'ai l'impression de contribuer à quelque chose de fort"
HAPPY NEW GIRLS 5/14 - La réalisatrice de 25 ans revient sur son année "enrichissante " et toutes les rencontres qu'elle a faites autour de ses vidéos puissantes.
https://www.rtl.fr/girls/identites/lea-bordier-j-ai-l-impression-de-contribuer-a-quelque-chose-de-fort-7791476758
2017-12-27 07:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dSRKwbn9Bku3iiokJ2XHnw/330v220-2/online/image/2016/1219/7786352355_15595727-713676485454345-224810447-o.jpg