2 min de lecture Société

"La Servante écarlate" inspire les militantes féministes à travers le monde

Après le succès de la série adaptée de son livre, "The Handmaid's Tale" ("La Servante écarlate"), l'auteure Margaret Atwood se réjouit de voir ses personnages repris par des mouvements de protestation politique aux États-Unis.

Les servantes écarlates de "The Handmaid's Tale"
Les servantes écarlates de "The Handmaid's Tale" Crédit : George Kraychyk/Hulu
ArièleBonte
Arièle Bonte
et AFP

Plus de trente ans après la publication du roman d'anticipation The Handmaid's Tale (La Servante écarlate, en français), les capes rouges portées par les femmes transformées en esclaves sexuelles dans une Amérique tombée au mains d'une secte chrétienne fondamentaliste sont devenues "un symbole immédiatement reconnaissable" dans les combats féministes, selon l'auteure Margareth Atwood.

"Je suis très heureuse que des gens puissent l'utiliser, et que ça puisse avoir un impact", a-t-elle expliqué dans le cadre d'une soirée du festival littéraire de Londres, ce lundi 2 octobre.

Au moment de sa sortie en 1985, La Servante écarlate, a été couronnée de succès. Son adaptation en série, diffusée par la plateforme de streaming américaine Hulu depuis avril dernier et sur OCS pour les téléspectateurs français, lui a permis de rencontrer un nouveau public, notamment dans le contexte d'agitation politique qui a suivi l'arrivée au pouvoir de Donald Trump aux États-Unis.

À lire aussi
America Ferrera, Julianne Moore et Eva Longoria ont apporté leur soutien à Christine Blasey Ford États-Unis
VIDÉO - Affaire Kavanaugh : des actrices soutiennent publiquement la victime présumée
Des femmes déguisées en servantes écarlates au texas
Des femmes déguisées en servantes écarlates au texas Crédit : Eric Gay/AP/SIPA

Un symbole vestimentaire repris des États-Unis à l'Irlande

Le symbole vestimentaire a ainsi été utilisé par des femmes dans des rassemblements devant le Capitole, à Washington, pour protester contre les réformes du système de santé portées par les Républicains. Il a également été repris par des militantes pro-IVG en Irlande.

"Dans la série, une scène montre une poignée d'hommes voulant légiférer sur les droits des femmes, sans qu'aucune femme ne soit impliquée dans le processus de décision", a expliqué l'écrivaine de 77 ans. "C'est un bel objet de protestation: vous ne dites rien, mais tout le monde sait ce que vous défendez", a-t-elle estimé.

Mais si la dystopie décrite par Margaret Atwood a parfois été rattrapée par la réalité, elle assure que le tournage de la série n'a pas été perturbée par l'élection de Donald Trump. 
L'équipe de production "s'est réveillée le 9 novembre et s'est dit 'ça va être une toute autre histoire désormais'. Bien que rien n'avait changé dans la narration, ça allait être perçu différemment".

Ces femmes protestent au Texas contre la réforme du système de santé des Républicains
Ces femmes protestent au Texas contre la réforme du système de santé des Républicains Crédit : Eric Gay/AP/SIPA

Une série récompensée

Dans ce contexte, la série a été saluée par la critique. Lors de la cérémonie des Emmy Awards, le mois dernier, elle a remporté cinq prix, dont celui de la meilleure série dramatique, et celui de la meilleure actrice pour Elisabeth Moss.

Et la reconnaissance portée à son œuvre ne s'arrête pas là. Son roman Alias Grace, publié en 1996, a également fait l'objet d'une adaptation, en mini-série, par Netflix, dont la diffusion a commencé en septembre. Margaret Atwood figure par ailleurs parmi les lauréats potentiels au prix Nobel de littérature. ce dernier sera décerné jeudi 5 octobre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Séries Féminisme
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790346439
"La Servante écarlate" inspire les militantes féministes à travers le monde
"La Servante écarlate" inspire les militantes féministes à travers le monde
Après le succès de la série adaptée de son livre, "The Handmaid's Tale" ("La Servante écarlate"), l'auteure Margaret Atwood se réjouit de voir ses personnages repris par des mouvements de protestation politique aux États-Unis.
https://www.rtl.fr/girls/identites/la-servante-ecarlate-inspire-les-femmes-a-travers-le-monde-7790346439
2017-10-03 11:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rYSXnSU7Xg21vNo3kfcjvg/330v220-2/online/image/2017/1003/7790347558_les-servantes-ecarlates-de-the-handmaid-s-tale.jpg