2 min de lecture Société

La Gay Pride pourra traverser le Vieux-Lyon, une victoire pour les organisateurs

La préfecture a accepté de faire passer la Marche des fiertés 2018 par le 5e arrondissement, malgré la présence de groupuscules violents d'extrême droite dans le quartier. Une demande qui tenait à cœur aux organisateurs.

La Marche des fiertés à Lyon en 2015
La Marche des fiertés à Lyon en 2015 Crédit : XAVIER VILA/SIPA
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Victoire pour les militants LGBTQ+ lyonnais. La Marche des fiertés pourra traverser le Vieux-Lyon cette année, une revendication qui tenait à cœur aux organisateurs, tenus à l'écart de ce quartier où sont implantés plusieurs "groupuscules violents" d'extrême droite, selon les mots de la préfecture.

Officiellement, le tracé devait éviter ce quartier du 5e arrondissement de Lyon pour des raisons de sécurité expliquait la préfecture à RTL.fr. Mais selon plusieurs militants, c'était surtout pour éviter une confrontation entre l'extrême droite et les LGBTQ+ que le parcours était systématiquement retoqué depuis plusieurs années, selon les organisateurs.

Ils avaient d'ailleurs attaqué la décision du préfet en 2017 devant le tribunal administratif, qui leur avait donné tort. Ce revirement de la préfecture, annoncé lors d'une réunion de préparation le 6 juin, est donc une bonne surprise pour les militants.

"Nous avions préparé plusieurs trajets pour parer leurs arguments, explique David Souvestre, président de l'association Lesbian and gay pride à Libération. Mais nous n'avons même pas eu le temps de les présenter, ils nous ont eux-mêmes proposé un passage dans le Vieux-Lyon, ils ont compris l'importance que cela avait."

Contexte sécuritaire différent

À lire aussi
Les règles, un tabou sociétal qu'il est important de faire tomber Règles
Règles : 5 manières de briser ce sujet (encore trop) tabou

Contactée par Rue89 Lyonla préfecture justifie son changement de cap par la différence du niveau de menace. "Nous ne sommes plus en état d’urgence et nous avons plus de forces de l’ordre." Seule condition imposée aux organisateurs : réduire le trajet, qui ne passera que très brièvement sur les quais de Saône dans le Vieux-Lyon.

Après le départ place Bellecour le 16 juin, le défilé traversera donc la Saône sur le pont Bonaparte pour passer dans le Vieux-Lyon. Mais sur 400 mètres seulement, il faudra retourner sur la Presqu'île par le pont Alphonse Juin. Pour les organisateurs, ça n'a pas d'importance : "Le sens politique de manifester dans le 5e est plus fort que la longueur du trajet", expliquent-ils à Lyon Mag.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société LGBT Lyon
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants