1 min de lecture Droits des femmes

Journée internationale des droits des femmes : pourquoi une grève s'organise à 15h40

Le collectif "8 mars 15h40" appelle à faire grève partout en France en cette Journée internationale des droits des femmes. Explications.

Des manifestantes lors de la Journée internationale des droits des femmes en 2017, à Toulouse
Crédit Image : REMY GABALDA / AFP

Militer contre les violences faites aux femmes sur leur lieu de travail, c'est l'appel lancé par le collectif "8 mars 15h40". Comme son nom l'indique, ce dernier propose aux citoyens et citoyennes françaises de venir protester contre le harcèlement sexuel, les inégalités salariales et toutes autres formes de discriminations et de violences à l'encontre des femmes.

La date du 8 mars n'a bien sûr pas été choisie par hasard puisqu'il s'agit de la Journée internationale des droits des femmes. Si la grève doit débuter à 15h40, c'est aussi parce que le collectif a choisi de mettre en lumière l'heure symbolique à partir de laquelle les Françaises ne sont plus payées au regard du salaire de leurs homologues masculins, "sur la base d'une journée standard", précise le collectif sur son site. Selon certaines données, l'écart salarial entre les femmes et les hommes est en effet de 26%.

Pour rappel, les femmes sont aussi les plus nombreuses lorsqu'il s'agit d'occuper des postes à temps partiel, 20% des femmes ont fait l'expérience du harcèlement sexuel au travail au cours de leur vie. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés