9 min de lecture Société

EN IMAGES - 16 filles qui font bouger les mentalités

L'ONU l'a décrété, ce mardi 11 octobre est déclaré "journée internationale de la fille". L'occasion pour "Girls" de revenir sur 16 filles qui ont marqué l'année 2016.

Emma Watson, la voir pour l'égalité des genres Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
16 >
Emma Watson, la voir pour l'égalité des genres Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
Ellen Page documente le monde LGBTQ Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
Diglee, l'illustratrice engagée Crédits : Instagram/diglee_glittering_bitch | Date : 10/10/2016
Tuesday Bassen, l'illustratrice qui combat Zara Crédits : Instagram/tuesdaybassen | Date : 10/10/2016
Roxane Blanchard, "queer" dans le merveilleux monde de Disney Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
Inna Modja, chanteuse et marraine pour les femmes Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
Amandla Stenberg, future réalisatrice de la diversité Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
Cara Delevingne, grande sœur concernée Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
Klair, celle qui grogne sur les réseaux sociaux Crédits : Twitter/Klair | Date : 10/10/2016
Daisy Ridley sensibilise le grand public sur l'endométriose Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
La Castor, hilarante YouTubeuse Crédits : Capture d'écran YouTube | Date : 10/10/2016
Willow Smith, ado et (déjà) figure féministe Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
Mirion Malle, le combat au bout de son crayon Crédits : Twitter/ohhmarion | Date : 10/10/2016
Raphaëlle Rémy-Leleu, nouvelle porte-parole féministe Crédits : Twitter/RaphaelleRL | Date : 10/10/2016
Kristen Bell, contre l'inégalité salariale Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
Roxanne Varza, chef de file d'une nouvelle génération d'entrepreneure Crédits : Sipa | Date : 10/10/2016
1/1
Arièle Bonte
Arièle Bonte
et Cécile De Sèze

Les petites filles sont à l'honneur en ce mardi 11 octobre. L'ONU a décidé de créer une journée spécialement conçu pour elles. L'objectif : se concentrer sur les nombreux changement qu'il reste encore à faire, partout dans le monde, pour que les petites filles puissent exploiter au maximum leur potentiel.

Cette année, le thème imposé par l'ONU s'intéresse au progrès ("Progrès des filles = Progrès vers les objectifs de développement durable") ou comment l'investissement dans l'avenir des filles permet, selon l'organisation internationale, de progresser d'une manière plus globale.

À l'occasion de cette journée, nous avons décidé de sélectionner pour vous seize filles. Seize personnalités, connue en France ou à l'étranger. Des (jeunes) femmes qui ont osé - en 2016 - parler, dénoncer, s'exprimer, créer, s'engager pour faire valoir leurs droits et celui des autres. 

1. Emma Watson

À lire aussi
La coupe menstruelle est utilisée pour contenir le sang à l'intérieur du vagin femmes
Règles : les coupes menstruelles, sûres, efficaces et peu chères, dit une étude

Ambassadrice de bonne volonté aux Nations unies, Emma Watson poursuit avec force et courage son engagement pour l'égalité des genres. Cette année, l'actrice britannique de 26 ans a une fois de plus fait sensation lors d'un discours prononcé au sein de l'organisation internationale, en septembre dernier. Son objectif : éradiquer les agressions sexuelles sur les campus du monde entier.

"L’expérience universitaire doit dire aux femmes qu’elles ont une valeur intellectuelle (...). Elle doit montrer que la sécurité des femmes, des minorités et de chaque personne qui peut être vulnérable est un droit et non un privilège", a expliqué Emma Watson dans son discours.

Interprète de l'inoubliable Hermione Granger dans la saga Harry Potter, la star jongle depuis juillet 2014 entre ses activités de comédienne et ses opérations de sensibilisation pour l'égalité des genres avec son mouvement HeForShe. Visite au Canada, voix-off d'un court-métrage engagé, Emma Watson a été très productive en 2016. On parie qu'il en sera de même pour 2017.

2. Ellen Page

Cela fait plus de deux ans que l'actrice canadienne est sortie du silence. Souvenez-vous, en février 2014, Ellen Page faisait pleurer plus de 5 millions d'internautes en annonçant lors d'une conférence Human Rights Campaign qu'elle avait décidé d'arrêter de cacher son homosexualité. Depuis, Ellen Page expose son amour au grand jour d'Instagram, choisit des rôles engagés (Free Love, avec Julianne Morre ; Mercy, une romance avec Kate Mara, en cours de production), et a produit Gaycation, une série de documentaires consacrée aux cultures LGBTQ à travers le monde

Le premier épisode de cet ambitieux projet se déroule au Japon et a été diffusé sur Viceland. Depuis, Ellen Page et son acolyte Ian Daniel (producteur et réalisateur américain) se sont rendus au Brésil, en Jamaïque, aux États-Unis mais aussi en Ukraine, en Inde ou en France

3. Diglee

Diglee est "illustratrice, lectrice, féministe". Sur son blog ou sur son compte Instagram, la jeune femme n'a pas le crayon dans sa poche. Clichés sexistes, grossophobie, censure des réseaux sociaux, culture du viol. Tout y passe. Pour notre plus grand bien.

En mars dernier, Diglee dévoilait les coulisses de son métier d'illustratrice : ces personnages qu'on lui demande de mincir parce qu'une femme ronde en couverture d'un roman, ce n'est pas vraiment vendeur, tu vois. Dernièrement, la jeune femme est partie en croisade contre la politique de censure d'Instagram. Pour faire accepter ses dessins, Diglee s'est résignée à cacher les tétons de son personnage avec une part de pizza... Un leurre pour pouvoir s'exprimer sur le sujet de cette censure, jugée injustifiée par l'illustratrice.

4. Tuesday Bassen

Elle aussi s'est illustrée cette année par un coup de gueule à l'encontre non pas d'un géant des réseaux sociaux mais d'une mastodonte du prêt-à-porter : l'enseigne espagnole Zara. Tuesday Bassen a en effet accusé la chaîne de plagiat, cet été.

Selon cette artiste californienne, Zara n'en est pas à son coup d'essai puisqu'elle aurait emprunté à l'illustratrice plusieurs de ses dessins, photos-preuves à l'appui. L'enseigne a contesté les accusations. En médiatisant son histoire, Tuesday Bassen a cependant permis à plusieurs artistes, qui se disent eux-aussi victimes de plagiat, de se regrouper pour faire valoir leur travail auprès du grand public. Le tout est disponible via un compte Instagram spécialement dédié. Originaux garantis.  

5. Rowan Blanchard

Elle a 14 ans et de la maturité à revendre. Rowan Blanchard, star de la sitcom Le monde de Riley, a annoncé en début d'année qu'elle se définissait comme "queer". Un coming-out effectué sur Twitter, alors qu'elle échangeait avec l'un de ses fans sur la possibilité de voir des personnages LGBTQ dans cette série diffusée sur Disney Channel.

Rowan Blanchard a simplement expliqué que, "étant queer" cela lui ferait même du bien à elle de voir ce genre de personnages à l'écran. "Être queer pour moi, ça ne veut pas dire mettre un nom sur sa sexualité, c'est juste exister", a-t-elle ajouté dans cet échange, largement repris dans les médias internationaux. 

6. Inna Modja

Elle n'est pas qu'une bonne chanteuse. Comme ces autres jeunes femmes qui profitent de leur notoriété pour faire avancer une cause, Inna Modja se bat contre l'excision des jeunes filles. L'excision ou Mutilations sexuelles féminines (MSF) est une pratique toujours présente dans certaines régions d'Afrique noire, une pratique de torture qui consiste à couper le clitoris et les petites lèvres chez la fille.

La chanteuse franco-malienne a été victime de cette tradition qui l'a brisée. Depuis qu'elle jouit d'une certaine notoriété sur la scène artistique, son combat est devenu médiatique. Elle lutte contre ces coutumes, mais pas seulement. Elle est aujourd'hui la marraine de La Maison des femmes à Saint-Denis, qui vient en aide à toutes celles qui ont été victimes de violence, aussi bien d'excision, mais aussi de viol, de mariages forcés, d'inceste… 

7. Amandla Stenberg

À seulement 17 ans, Amandla Stenberg sait qui elle est, ce qu’elle veut et où elle va. La jeune actrice, révélée grâce à son rôle de Rue dans la saga Hunger Games, n’a pas l’intention de se limiter à la comédie : elle vient de rejoindre l'Université de New-York, où elle étudie le cinéma dans le but d’embrasser une carrière de réalisatrice.

Amandla Stenberg a déjà réalisé quelques courts métrages, comme The Yellow Wallpaper. Ces films, s’ils sentent encore le tâtonnement, laissent deviner le regard singulier de la jeune artiste. Un talent professionnel qui s’allie au courage de la jeune femme : elle a profité d’une journée durant laquelle elle contrôlait le compte Snapchat de Teen Vogue pour faire son coming-out bisexuel.

"C’est vraiment, vraiment dur d’être réduite au silence et c’est profondément blessant de se battre contre sa propre identité et de se modeler pour prendre des formes qui ne sont pas les nôtres", a-t-elle expliqué dans les vidéos, avant d’ajouter : "Ce n’est que le début, cela dit… Nous avons besoin de plus de représentation dans les films et à la télévision, et nous avons besoin que nos voix deviennent plus présentes dans les médias". Une jeune actrice, future réalisatrice, qui prône la différence, la diversité et la représentation raciale et sexuelle : un tout en un. 

8. Cara Delevingne

On connaissait l'engagement de Cara Delevingne pour la défense de l'environnement. Elle a aussi participé à lutter contre les préjugés concernant la communauté LGBT, elle-même vient de se séparer de la chanteuse St Vincent. Dernièrement, c'est la cause féministe qu'elle a embrassée.

La mannequin s'était déjà montrée assez sévère concernant le monde de la mode le qualifiant d'"horrible et dégoûtant" et en dénonçant le harcèlement sexuel qui sévit dans ce milieu.

Récemment, c'est pour la cause féministe qu'elle est devenue porte-parole de Girl Up, une organisation qui, en collaboration avec l'ONU, récolte des fonds pour les jeunes vivant dans des pays en voie de développement. En parallèle, Cara Delevingne continue de poursuivre son ascension au cinéma et de percer l'écran du côté de la mode.

9. Klair fait Grrr

Elle grogne sur les réseaux sociaux. Elle s'énerve dans les pages du magazine Néon. Remet les choses en place sur son blog. Klair fait grr commente l'actualité avec humour et dérision mais surtout justesse. Récemment, le droit à l'avortement est par exemple revenu dans le débat. L'occasion pour cette bloggeuse engagée de répondre aux détracteurs dece droit fondamental.

C'est ce qu'il s'est par exemple passé en novembre dernier. Alors que Marion Maréchal-Le Pen se présentait pour devenir la présidente de la région PACA, la nièce de Marine Le Pen a promis qu'en cas de victoire, elle supprimerait les subventions au planning familial. Il n'en n'a pas fallu beaucoup plus pour faire bondir la jeune féministe française et lui inspirer une réponse cinglante et efficace en vidéo.

>
Che`re Madame Mare´chal Le Pen... Date :

10. Daisy Ridley

L’héroïne de Star Wars VII est aussi assurée dans la saga qu’elle l’est dans la vraie vie. En mars dernier, l’actrice n’a pas hésité à contre-attaquer un instagrameur qui s’en était pris à sa silhouette, qu’il accusait de fixer des "standards inatteignables pour les jeunes femmes", jugeant que "les vraies femmes ont des formes".

Un message auquel elle a répondu en affirmant que “les varies femmes ont toutes les tailles et toutes les formes, toutes les origines”, qu’elles portent en elles “toutes les nuances de bravoure” et qu’elle est une vraie femme “comme toutes les femmes du monde."

La jeune actrice n’hésite pas à utiliser sa notoriété pour sensibiliser le grand public à l’endométriose, une maladie dont elle souffre. C’est par le biais d’un post Instagram, en juin dernier, que Daisy Ridley s’est confiée, racontant comment son Endométriose avait débouché sur un syndrome des ovaires polykystiques, lui provoquant de vives douleurs et altérant sa peau. Autant de confessions courageuses aujourd’hui indisponibles : la comédienne s’est désinscrite du réseau de partages de photos. Cette décision fait suite aux violentes attaques de partisans du port d’arme, alors que l’actrice s’était exprimée en faveur de leur retrait. 

11. La Castor

Sa description Youtube annonce la couleur : "Vidéos hilarantes. Sur le monde qui t'entoure". La Castor aurait pu choisir de parler de tout un tas de sujets passionnants. Allant de la nourriture aux théorie du complot.

La Youtubeuse a choisi de s'intéresser à des sujets qui nous parlent plus : les femmes dans la publicité, les diktats de la minceur dans les magazines féminins ou encore, sa dernière production, l'IVG expliqué pour les nul(le)s. Marie Marquis (c'est son vrai nom) a lancé sa chaîne il y a près d'un an et cumule (pour 11 vidéos) plus de 210.000 vues. Un talent à suivre.

12. Willow Smith

La fille de Will Smith utilise son compte Instagram comme un moodboard où se juxtapose images inspirantes et citations féministes. À seulement 16 ans, la jeune actrice-chanteuse-égérie mode est suivie par près de 2 millions de personnes sur le réseau social. Willow Smith abreuve ses abonnées de messages forts sur l'avortementcontre les injonctions faites aux femmes, cite également des auteures féministes comme Andrea Dworkin et milite pour le mouvement #BlackLivesMatter.

Un CV-engagé déjà bien rempli pour une jeune fille en passe de devenir l'une des principales figures du féminisme pop.   

13. Mirion Malle

Son combat, c'est au crayon quel le mène. Mirion Malle tient aussi un blog, Commando Culotte. Sur ce-dernier, l'étudiante s'insurge sur la supériorité des hommes dans la société, et plus exactement leur "Impunité". C'est ainsi que s'intitule sa dernière production. L'impunité des hommes (célèbre) rebondit sur l'actualité brûlante entre Johnny Depp et Amber Heard.

Après l'annonce de leur divorce, la jeune femme a porté plainte contre la star d'Hollywood pour violence conjugales. Des commentaires malveillants contre l'actrice sont apparus. Plus que pour Johnny Depp. Largement. Une conséquence que Mirion Malle n'a pas supportée et a donc décidé de résumer la situation dans une bande dessinée juste et nécessaire.

14. Raphaëlle Rémy-Leleu

Elle vient de prendre ses fonctions et c'est une lourde mission qui s'annonce pour Raphaëlle Rémy-Leleu. L'une des quatre porte-paroles d'Osez le féminisme s'intéresse particulièrement aux violences économiques et aux problématiques éducatives. Mais cette année, la jeune femme a dû faire face à d'autres types de violences, comme celles d'ordre sexuel notamment avec l'affaire Denis Baupin.

Invitée d'RTL en mai dernier, Raphaëlle Rémy-Leleu martelait son engagement pour la cause des femmes, en dénonçant les actes du député français: "Ce ne sont pas des blagues potaches, ce ne sont pas des choses que l'on peut excuser, ce ne sont pas des dérapages, ce sont des agressions."

15. Kristen Bell

L’inoubliable Veronica Mars a fait entendre sa voix sur le problème, encore tabou, de l’inégalité salariale entre hommes et femmes. Dans un sketch hilarant publié par le Huffington Post, la comédienne de 36 ans a souligné toutes les injustices dont la gent féminine est victime sur son lieu de travail, rappelant que la différence entre hommes et femmes s’élève à 30.000 dollars par an. 

>
Pinksourcing With Kristen Bell | Celebs Have Issues Ep. 1

16. Roxanne Varza

Elle a 31 ans et a conquis à la fois l'Amérique et Xavier Niel. Son nom ne vous dit peut-être rien mais Roxanne Varza est l'une des figures majeures de la Tech. Elle a été nommée par le patron de Free himself à la tête de l'un des projets les plus ambitieux dans le monde des startups : La Halle Freyssinet (Station F), soit un bâtiment conçu pour accueillir plus d'un millier de jeunes pousses françaises. Emménagement prévu dès la fin de l'année.

La jeune trentenaire est également à la tête d'un autre projet : l'association StartHer. L'objectif : mettre sur le devant de la scène les femmes dans le milieu de l'entrepreneuriat numérique. Cours de code, conférences, concours, soirées "Ladies Pitch Night", tout est pensé pour que les femmes se sentent à l'aise et osent se lancer et croire en elles. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Égalité hommes-femmes Féminisme
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785208808
EN IMAGES - 16 filles qui font bouger les mentalités
EN IMAGES - 16 filles qui font bouger les mentalités
L'ONU l'a décrété, ce mardi 11 octobre est déclaré "journée internationale de la fille". L'occasion pour "Girls" de revenir sur 16 filles qui ont marqué l'année 2016.
https://www.rtl.fr/girls/identites/en-images-16-filles-qui-font-bouger-les-mentalites-7785208808
2016-10-11 07:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fptXVil8pPcOQRT-Q-JZFQ/330v220-2/online/image/2016/1010/7785215972_cara-delevingne.jpg