2 min de lecture Société

Emma Watson dévoile un plan d'action contre le harcèlement sexuel au cinéma

L'actrice britannique engagée pour l'égalité s'est associée à de grandes institutions britanniques pour mettre fin au harcèlement sexuel dans l'industrie du divertissement au Royaume-Uni.

Emma Watson lors d'un événement organisé par les BAFTA le 6 janvier 2018 à Los Angeles
Crédit Image : CHRIS DELMAS / AFP

Un vent d'égalité serait-il en train de souffler sur l'industrie du divertissement britannique ? Les puissantes institutions audiovisuelles basée en Grande-Bretagne n'ont pas l'intention de rester les bras croisés et l'ont prouvé en lançant, mercredi 14 février, une campagne de prévention contre le harcèlement sexuel dans le monde du cinéma, de la télévision et du jeu vidéo, rapporte un article de Stylist.

Bien plus qu'une campagne, il s'agit pour les Bafta (les César du cinéma britannique), BFI (British Film Institute, l'institut public qui s'occupe du développement du cinéma et de la télévision au Royaume-Uni) et Equity (le syndicat des artistes au Royaume-Uni) de s'engager pour une égalité au sein de l'industrie de divertissement dans le pays autant que pour la sécurité des personnes y travaillant... notamment celle des femmes, qu'elles soient actrices, réalisatrices, monteuses ou encore scénaristes.

Explications de ce grand pas en avant, soutenu par l'une des actrices britanniques les plus engagées sur les questions d'inégalités : Emma Watson

3 grandes recommandations

La campagne de prévention regroupe une série de recommandations à suivre pour mettre fin au harcèlement et offrir du soutien aux victimes. Concrètement, les trois institutions britanniques suggèrent qu'au moins deux personnes (un homme et une femme) soient présentes sur les plateaux de tournage pour gérer ces questions directement sur le lieu de travail des acteurs et autres membres de l'équipe d'un film, peut-on encore lire dans l'article de Stylist

Une nouvelle ligne d'écoute téléphonique a également été mise en place pour les personnes travaillant dans le monde du cinéma et de la télévision. 

Des formations pour les personnes travaillant dans ces univers seront également prévues afin d'apprendre à faire face à des allégations, encourager les témoins à parler et les aider à trouver l'aide dont ils ou elles auront besoin.

Avant il n'y avait aucun protocole pour les personnes victimes de harcèlement

Emma Watson, actrice britannique engagée pour l'égalité
Partager la citation

Le BFI a affirmé sur son site qu'à l'avenir, il ne financerait que des projets ayant signé les recommandations prévues dans la campagne. Même chose côté Bafta : si un film britannique souhaitera postuler à la prestigieuse cérémonie de remise de prix, il faudra que la production ait signée le précieux document. 

Cette campagne est soutenue par plusieurs personnalités dont Emma Watson, Jodie Whittaker (Docteur Who), Gemma Arterton (Prince of Persia : Les Sables du temps) en encore la productrice de James Bond, Barbara Broccoli.

Emma Watson discusses new anti-bullying and harassment principles ' BFI

"Avant il n'y avait aucune recommandation, aucun protocole pour les personnes victimes de harcèlement dans l'industrie du divertissement", a explique Emma Watson dans une vidéo, à l'occasion de l'annonce de cette nouvelle campagne. "Je le sais parce que j'ai demandé à en avoir et personne n'a pu me les donner", a ajouté l'actrice britannique soulignant donc l'importance de cette nouveauté.

En espérant qu'elle fasse des émules dans toutes les sphères du cinéma et ailleurs, notamment en France où il y a également tout à développer. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés