4 min de lecture Réseaux sociaux

Comment maintenir une bonne relation avec sa famille sur les réseaux sociaux ?

Il n'est pas toujours facile d'expliquer à ses parents qu'on ne les veut pas en amis sur Facebook. Voici quelques solutions pour se sortir de cette situation délicate.

Les réseaux sociaux permettent de signaler des contenus choquants
Les réseaux sociaux permettent de signaler des contenus choquants Crédit : iStock
Micro RTL (illustration)
Caroline Brenière

Nous avons tous une tante ou un cousin éloigné qui nous a demandé en ami sur Facebook il y a maintenant plusieurs mois et qui se trouve toujours dans cette liste devenue presque angoissante. On peut ne pas les accepter, de peur de voir sa vie privée étalée et remise en question à chaque déjeuner de famille chez mamie, mais cela risquerait de les vexer et créer un véritable scandale familial. 

Mais alors que faire ? Comment faire comprendre à tante Roberte que non, elle n'a pas sa place sur votre fil Facebook, entre les photos de votre meilleur ami et les publications de Girls.fr ? Rassurez-vous, les réseaux sociaux offrent une multitude de fonctionnalités pour paramétrer nos comptes et empêcher de dévoiler notre jardin secret à tout notre entourage. Mais avant d'y avoir recours, il y a quelques règles simples à respecter pour protéger sa vulnérabilité sur les réseaux sociaux. 

Les réseaux sociaux ne sont pas un journal intime

Même si ces règles semblent évidentes, il est important de les rappeler. Si Facebook, Instagram, Snapchat et Twitter ont chacune leurs fonctionnalités, toutes ont un point commun : ces plateformes ne sont pas un journal intime, où l'on peut se défouler, dire le fond de sa pensée sans se soucier des autres et des conséquences de nos dires. Le "cyber-bullying", le fait de persécuter sur les réseaux sociaux, est inacceptable, et doit être signalé à chaque fois que vous en êtes témoin. 

Mais il faut aussi protéger votre "e-réputation". Vous ne savez jamais si ce que vous confiez sur les réseaux sociaux à un instant T ne vous jouera pas des tours plus tard ! Si vous souhaitez préserver votre intimité, ne postez pas de photos de vous dénudée sur Instagram, par exemple. Ou des photos de produits illicites, qui peuvent tomber sous le coup de la loi. Tout comme il est préférable d'éviter les photos de bébés ou nouveaux-nés de vos proches, surtout si vous ne leur avez pas demandé la permission au préalable. Bref, comportez-vous sur les réseaux sociaux comme vous vous comporteriez avec vos amis et votre famille.

Expliquer pour rassurer

À lire aussi
Le mouvement body positive : bien plus qu'une histoire de s'aimer soi-même société
Body Positive : comment ce mouvement a été dénaturé de son discours politique

Après avoir respecté ces règles, il n'y a pas de raison apparente de vouloir se protéger sur les réseaux sociaux de sa famille. Si ce n'est que chacun a le droit à sa part d'intimité. C'est même important. Tant que ce ne sont pas des actes illégaux, nocifs ou qui manquent de respect, les parents et les membres de la famille ne sont pas obligés de tout savoir. Mais alors comment leur faire comprendre qu'on ne veut pas qu'ils aient accès à tout notre Facebook ? 

Vous pouvez sans aucun doute essayer de leur expliquer. Commencez par leur montrer comment vous utilisez Facebook et les autres réseaux sociaux, ce que vous y attendez, ce que ça vous apporte. Montrez que vous savez qu'il ne faut pas accepter n'importe qui, que vous contrôlez vos contenus. Il suffit de leur faire comprendre, calmement, que vous êtes mature et responsable, et que vous savez faire bon usage de ces outils emblématiques de la génération connectée à laquelle vous appartenez. Ils auront sans doute moins peur, voudront moins "tout surveiller" et vous accorderont davantage de liberté. Si la demande persiste mais que vous souhaitez garder à l'abris une partie de votre vie privée, de nombreuses options s'offrent à vous, notamment sur Facebook.

Modifier ses paramètres de confidentialité

Pour filtrer les actualités qui apparaissent sur votre fil, vous pouvez tout simplement créer différents groupes d'amis : amis, travail ou école et famille, sous la rubrique "amis", situé dans la colonne de gauche de votre page d'accueil Facebook. Si le procédé est un peu long au début, vous serez tranquilles ensuite et n'aurez qu'à sélectionner le groupe désiré pour voir leurs dernières publications. Vous éviterez ainsi la dizaine de publications quotidiennes de votre vieille tante. 
Si, dans le cas contraire, vous souhaitez que votre famille n'ait pas accès à certaines de vos publications (des mots doux sur votre mur, des photos de soirée...), alors il vous suffit de modifier quelques réglages tout simples. Sous l'onglet "paramètres" (en haut à droite, juste à côté de la petite photo de votre profil), puis "confidentialité", à la question "qui peut voir mes contenus", choisissez "plus d'options". Vous pourrez ensuite taper le nom des personnes qui n'auront pas accès à vos publications dans "ne pas autoriser". Notez que vous pouvez définir un réglage différent pour chaque publication. 

Vous pouvez choisir de montrer vos contenus à vos amis, sauf certains d'entre eux
Vous pouvez choisir de montrer vos contenus à vos amis, sauf certains d'entre eux

Sur Instagram, il n'existe pas d'option de "filtrage". En revanche, vous pouvez toujours "bloquer" un utilisateur après l'avoir accepté dans un premier temps : il ne verra plus vos publications et ne pourra même plus trouver votre profil. Vous serez alors comme effacée. 

Mais alors comment communiquer avec ma famille sur les réseaux sociaux ?

Sur les réseaux sociaux, il vaut mieux privilégier les liens directs avec sa famille et miser sur le côté fun. Vous pouvez tout à fait créer un groupe de discussion "Famille" sur WhatsApp, Messenger ou avec iMessage, par exemple, où chacun peut raconter sa petite vie sans avoir peur d'être embarrassé par ses parents devant les copains. 

Snapchat peut être une chouette option également, à condition de bien contrôler sa "story". Faire des face swap avec votre papa ou prendre un selfie avec un filtre "couronne de fleurs" avec votre maman ne fera que vous rapprocher et vous faire rigoler. C'est également un bon moyen d'envoyer des nouvelles rapidement et en photo si vous vivez à distance. Pour résumer, les interactions "en face à face", sans éléments extérieurs, sont à favoriser pour préserver des liens familiaux solides et de confiance. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Famille Facebook
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783702780
Comment maintenir une bonne relation avec sa famille sur les réseaux sociaux ?
Comment maintenir une bonne relation avec sa famille sur les réseaux sociaux ?
Il n'est pas toujours facile d'expliquer à ses parents qu'on ne les veut pas en amis sur Facebook. Voici quelques solutions pour se sortir de cette situation délicate.
https://www.rtl.fr/girls/identites/comment-maintenir-une-bonne-relation-avec-sa-famille-sur-les-reseaux-sociaux-7783702780
2016-06-18 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9cNyWQJlcS_nuV6G4uGr7Q/330v220-2/online/image/2016/0105/7781178876_les-reseaux-sociaux-permettent-de-signaler-des-contenus-choquants.jpg