2 min de lecture Société

Budget pour les droits des femmes : le Haut conseil à l'égalité veut l'augmenter

Le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes formule 42 recommandations à l'attention du gouvernement dans un rapport publié ce jeudi 27 juillet.

L'urgence c'est d'appliquer les lois, pas d'en créer de nouvelles, selon le HCE
L'urgence c'est d'appliquer les lois, pas d'en créer de nouvelles, selon le HCE Crédit : iStock / Getty Images Plus
ArièleBonte
Arièle Bonte
et AFP

"L'urgence est à la mise en oeuvre effective des lois et des politiques publiques existantes." C'est le constat sans appel du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCE) qui remet ce jeudi 27 juillet 2017 à Marlène Schiappa, la secrétaire d'État en charge de l'Égalité entre les femmes et les hommes, son rapport sur la politique des droits des femmes. 

Pour faire reculer les inégalités entre les femmes et les hommes, il faut "appliquer les lois existantes" et investir davantage de moyens humains et financiers dans les politiques publiques avant même de penser à "l'élaboration de nouvelles lois", insiste le HCE dans ce rapport disponible en ligne et en accès gratuit.

"En dépit d'un arsenal législatif conséquent, d'une politique publique de l'égalité entre les femmes et les hommes de plus en plus étoffée et des dispositifs structurés, les inégalités entre les femmes et les hommes perdurent et se résorbent trop lentement", analyse le Haut Conseil, faisant notamment référence aux différences de salaires dans les entreprises où, malgré une dispositif législatif concernant l'égalité de rémunération, la majorité des structures ne sont pas en règle, rappelle par exemple le HCE.

À lire aussi
Des membres du groupe féministes des Femen, lors d'une manifestation à Paris, le 8 mars 2018. féminisme
#NousToutes : le mouvement qui veut rassembler les femmes contre les violences

42 recommandations

Pour rendre effective et améliorer la politique dédiée aux droits des femmes, l'instance nationale chargée des droits des femmes formule alors 42 recommandations, parmi lesquelles on trouve un "premier plan national de formation à l'égalité femmes-hommes", un Comité interministériel annuel sur le sujet, ou l'accès à des statistiques et données sexuées précises.

Le HCE insiste sur les besoins humains (conseiller dédié aux droits des femmes à l'Élysée, référent dans chaque ministère...) et financiers en matière de politique publique. Ainsi, il faudrait, selon lui, et comme l'ont demandé plusieurs associations féministes, "augmenter significativement le budget" consacré aux droits des femmes, en partant d'une "évaluation réelle des besoins de financements" et créer un ministère d'État, préconise-t-il.

En 2016, le budget alloué à l'égalité entre les femmes et les hommes était de 27 millions d'euros quand le coût des violences faites aux femmes est estimé par le HCE à 3,6 milliards d'euros par an. Par mesure d'économie, le gouvernement a décidé, pour 2017, d'annuler 7,5 millions d'euros pour ce budget, soit environ 25%.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Sexisme
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789467306
Budget pour les droits des femmes : le Haut conseil à l'égalité veut l'augmenter
Budget pour les droits des femmes : le Haut conseil à l'égalité veut l'augmenter
Le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes formule 42 recommandations à l'attention du gouvernement dans un rapport publié ce jeudi 27 juillet.
https://www.rtl.fr/girls/identites/budget-pour-les-droits-des-femmes-le-haut-conseil-a-l-egalite-veut-l-augmenter-7789467306
2017-07-27 12:21:19
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oAc3ilqh9T8PRqD98XeTyQ/330v220-2/online/image/2017/0727/7789509916_l-urgence-c-est-d-appliquer-les-lois-pas-d-en-creer-de-nouvelles-selon-le-hce.jpg