2 min de lecture Portrait

Avec OptiMiam, Raodath Aminou vous transforme en pro de l'anti-gaspi

A GIRL WE TRUST (7/9) - La co-fondatrice de cette appli anti-gaspillage alimentaire l'affirme : il n'y a pas de bon moment pour entreprendre. Elle en est la preuve.

Raodath Aminou est à la tête de l'application "Optimiam"
Raodath Aminou est à la tête de l'application "Optimiam" Crédit : Arièle Bonte pour RTL Girls
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

C'est une histoire de changement de vie. Comme bien souvent dans l’entrepreneuriat. Raodath Aminou a lancé sa startup en octobre 2014 et, avant d'être chef d'entreprise et pro de l'anti-gaspi, cette jeune femme de 26 ans a travaillé dans la finance pendant 2 ans. Un monde qu'elle a décidé de plaquer parce qu'elle ne s'y sentait pas utile. "J'étais remplaçable", nous a-t-elle confié à l'occasion de la Journée de la femme digitale le 9 mars dernier, où nous l'avons rencontrée. 

Petite, Raodath Aminou se rêvait médecin. "Je voulais sauver des vies. Mais dès que j'ai vu du sang, j'ai vite compris que ce n'était pas pour moi", raconte-t-elle en rigolant. Née au Bénin, Raodath Aminou a suivi un enseignement à l'école française. C'est là-bas qu'elle décide de son avenir : elle partira étudier en France et sera ingénieure.

Mais tout ne se passe pas comme prévu. Raodath a besoin de sens, de lancer son propre projet. La jeune femme trouve finalement ce dont elle a besoin dans l'entrepreneuriat.

À lire aussi
Rien n'aurait été possible sans le Dr Katie Bouman sciences
Première image d'un trou noir : qui est Katie Bouman, l'informaticienne derrière la photo ?

Le bon moment pour entreprendre

L'idée de sa startup, OptiMiam, est née d'un hasard, en décembre 2016 : "Un jour, j'ai été accostée par un vendeur de sushis de mon quartier. Il faisait OptiMiam mais à la main." Soit revendre ses produits sur le point d'être jetés mais à bas prix. Une manière d'éviter les invendus et donc le gaspillage alimentaire.

Raodath adore le concept mais trouve dommage de devoir compter sur le hasard pour pouvoir profiter d'une paire de sushis à moitié prix. Elle transpose alors cette idée dans le numérique et créée une application mobile, aujourd'hui adoptée par 140.000 utilisateurs. Cette dernière permet aux utilisateurs de géolocaliser les produits en temps réel et de sauver de bons petits plats d'une triste fin dans une poubelle.

En cette journée dédiée aux femmes qui réussissent dans le numérique, Raodath est sans-appel : "Il n'y a pas de bon moment pour entreprendre." La jeune femme ajoute que pour elle, le plus dur a été de trouver son idée. Quelque chose qui tienne la route, qui ait du potentiel. Ensuite, c'est une autre histoire, une question de courage, peut-être ? "Le bon moment, c'est seulement quand on est prêt. On peut se lancer en sortant d'école, après 10 ans d'entreprise, deux ans dans la finance...", conclut-elle. 

OptiMiam, disponible gratuitement sur l'App Store et Google Play

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Portrait Entreprises Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787762087
Avec OptiMiam, Raodath Aminou vous transforme en pro de l'anti-gaspi
Avec OptiMiam, Raodath Aminou vous transforme en pro de l'anti-gaspi
A GIRL WE TRUST (7/9) - La co-fondatrice de cette appli anti-gaspillage alimentaire l'affirme : il n'y a pas de bon moment pour entreprendre. Elle en est la preuve.
https://www.rtl.fr/girls/identites/avec-optimiam-raodath-aminou-vous-transforme-en-pro-de-l-anti-gaspi-7787762087
2017-03-23 07:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/g7e0OsOkmyG6ai_683hOCw/330v220-2/online/image/2017/0321/7787762097_raodath-aminou-est-a-la-tete-de-l-application-optimiam.jpg