3 min de lecture Portrait

Anne-Christelle Pérochon, chef d'entreprise gourmande et organisée

A GIRL WE TRUST (8/9) - Passionnée par la food et l'entrepreneuriat, Anne-Christelle Pérochon a conjugué ses deux passions avec Bim, une appli pour tous les gourmands connectés.

Anne-Christelle Pérochon, chef d'entreprise gourmande et organisée
Anne-Christelle Pérochon, chef d'entreprise gourmande et organisée Crédit : Arièle Bonte pour RTL Girls
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

La carrière d'entrepreneure d'Anne-Christelle Pérochon débute il y a près de 10 ans. Elle a 8 ans et se lance, aidée de son papa, dans la confection d'un jeu de société. "On est allé assez loin dans ce projet, on avait réalisé une maquette, trouvé des fournisseurs...", se souvient la jeune femme, aujourd'hui âgée de 26 ans. Finalement, le projet tombe à l'eau... mais cela n'empêche pas à Anne-Christelle de plonger dans la marmite de l'entrepreneuriat.

"À partir de là, je me suis dit que si ça c'était possible, tout l'était !", s’enthousiasme-t-elle au stand RTL Girls à l'occasion de la journée de la femme digitale, où nous l'avons rencontrée. Anne-Christelle Pérochon était invitée en tant que fondatrice de Bim, application mobile qui vous permet de réserver instantanément une table dans les restaurants, sélectionnés par l'équipe de fins gourmets de Bim.

L'envie d'entreprendre

Anne-Christelle est née à Paris mais a grandi à Bordeaux. Un détail qui explique la passion de la jeune femme pour la gastronomie d'abord française puis internationale.

Lorsqu'elle doit choisir une voie professionnelle, Anne-Christelle se souvient de l'engouement qu'elle a eu pour sa création de jeu de société. Elle entre dans une école de commerce, s'engage dans l'audit financier pour "apprendre à la dure", dit-elle. "Je me suis ensuite intéressée à l'investissement : une manière d'entreprendre par procuration", explique Anne-Christelle à Girls

À lire aussi
Fiona Kolbinger, 24 ans, a remporté la Transcontinental Race 2019, le 6 août 2019 cyclisme
Fiona Kolbinger : qui est la première femme à remporter la Transcontinental Race ?

La jeune femme débute sa carrière mais quelque chose ne va pas. "Je réalise que je n'ai pas envie d'entreprendre par procuration". Anne-Christelle veut mettre les mains dans le cambouis, elle aussi. Il faudra attendre 2014, lors d'un voyage à Tokyo pour que se manifeste le déclic.

De l'art de réserver une (bonne) table

Passionnée par la gastronomie, Anne-Christelle n'a qu'une envie : "découvrir les vraies adresses de la capitale japonaise". Seulement voilà, la jeune exploratrice culinaire se heurte à un problème : pour avoir une chance de s'installer à une bonne table, il faut pouvoir la réserver. Difficile à faire lorsque l'on débarque dans un autre pays et qu'on laisse l'inspiration guider ses pas dans les rues tokyoïtes.

Le retour en France d'Anne-Christelle est en demi-teinte : à la fois charmée par le pays mais frustrée de n'avoir pu profiter des tables qu'elle convoitait. "En tant que Millennials, c'était évident pour moi que la réponse à ce problème se trouvait dans le numérique", nous confie-t-elle. 

La jeune femme cherche, fouille le web même. Mais, à sa grande surprise, elle ne trouve aucun outil en ligne lui permettant de réserver une table de restaurant en ligne à la dernière minute. Pourtant, les restaurateurs vous le diront, toutes les tables réservées ne sont finalement pas occupées. Et parfois, ils se retrouvent avec des sièges vides sans personne pour les combler. C'est là qu'intervient Bim, l'application lancée par Anne-Christelle.

Grandes tables, bistrots et comptoirs de quartier

"Trois semaines après mon retour en France, je me lance. Je n'avais pas envie que quelqu'un le fasse à ma place !" S'en suit alors un an de "marathon en sprint" où Anne-Christelle développe et conceptualise son application en solo. Lorsqu'elle lance son premier prototype, en 2015, des investisseurs sont intéressés par son entreprise. Ouf, la jeune entrepreneure trouve des associés et l'aventure peut continuer.

Aujourd'hui, 60.000 personnes utilisent son service et découvrent les meilleures adresses de l'équipe Bim : "des grandes tables mais aussi des bistrots et comptoirs de quartier", détaille celle qui a osé créer elle-même l'application de ses rêves. C'est d'ailleurs ce qu'Anne-Christelle conseille à celles et ceux qui souhaitent entreprendre : "Il faut oser, parce qu'au fond, on n'est jamais prêts. Il faut oser lancer un produit imparfait, croire en ses intuitions et accepter de recevoir des feedbacks", ajoute-t-elle. 

Une (bonne) adresse pour terminer ? Au passage, 1bis, passage Saint-Sébastien dans le 11ème arrondissement de Paris, parole de food addict !

Bim, disponible gratuitement sur l'App Store et Google Play.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Portrait Entreprises Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787778044
Anne-Christelle Pérochon, chef d'entreprise gourmande et organisée
Anne-Christelle Pérochon, chef d'entreprise gourmande et organisée
A GIRL WE TRUST (8/9) - Passionnée par la food et l'entrepreneuriat, Anne-Christelle Pérochon a conjugué ses deux passions avec Bim, une appli pour tous les gourmands connectés.
https://www.rtl.fr/girls/identites/anne-christelle-perochon-chef-d-entreprise-gourmande-et-organisee-7787778044
2017-03-27 07:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/twfjHGFHB1Wk3svXaaiOUw/330v220-2/online/image/2017/0322/7787778252_anne-christelle-perochon-chef-d-entreprise-gourmande-et-organisee.jpg