3 min de lecture Psycho

9 moments gênants à l'école et les solutions pour s'en sortir

Qui n'est jamais tombé dans la cour ou a renversé son plateau à la cantine ? On vous donne des solutions pour vous sortir de ces moments gênants la tête haute.

États-Unis : la justice autorise des collégiennes à porter le pantalon
États-Unis : la justice autorise des collégiennes à porter le pantalon Crédit : istock

Quel calvaire pour moi le collège ou le lycée. Avec mes 2 mains gauches et mes jambes en caoutchouc, j’enchaînais les gadins et autres hontes. En bonne copine, je vous fais une petite liste (histoire de se marrer) avec mes astuces.

1 - Le ventre qui crie famine

À croire qu'une alarme se cachait dans mon ventre pour bien dire à toute la classe que j'étais affamée. On a souvent tendance à se jeter sur les distributeurs de friandises à la récré, STOP, attention à votre santé. Moi, je mangeais une pomme, ça cale bien. 

2 - Le vautrage dans la cour

"Mais qui a laissé traîner ce cartable ?" Je vous la donne, c'était ma formule magique, même si tout le monde vois bien qu'il n'existe pas ce cartable, que vous avez simplement oublié de lever le pied. Ne vous dégonflez pas, un sac invisible, ça fait rire les autres.

3 - Au lieu d'appeler la prof madame, on l'appelle "Maman"

Dédramatisez tout de suite si cela vous arrive et riez avec les autres. Grâce à vous, tout le monde sera pris d'un bon fou rire et puis dites-vous qu'il m'est arrivée d'appeler ma prof d'histoire "Maman", 3 fois en 1 seul cours. Qui dit mieux ?

4 - La jupe coincée dans les collants

À lire aussi
Dans "The To-Do List", Aubrey Plaza découvre les joies de la masturbation Sexo
Masturbation : 3 idées reçues sur cette pratique sexuelle

Aïe, bon là j'avoue, j'ai marché 1km dans la rue sans m'en rendre compte mais à l'école jamais. La règle pour que ça ne vous arrive pas, c'est d'aller aux toilettes toujours accompagnée de votre super pote et bien passer ses mains derrière pour vérifier si tout va bien.

5 - Avoir ses règles et ne rien avoir sur soi

On ne panique pas ! On demande d'abord aux copines et on file ensuite à l'infirmerie. Il n'y a absolument rien de honteux. Ils ont l'habitude et c'est toujours mieux que la tâche.

6 - Renverser son plateau à la cantine

Ma hantise chaque jour au self était de renverser mon plateau. Soyez sûre de vous, plus on panique, plus on est fébrile et plus le risque est grand. Si vraiment vous n'êtes pas à l'aise, donnez à l'un de vos potes au moins le verre. C'était psychologique chez moi. Sans verre, c'est comme si je pouvais jongler avec mon assiette et mon yaourt, plateau sur la tête. Et puis si cela vous arrive, amusez-vous en. 

7 - Aller au tableau et ne pas connaître la réponse

"Anne-Sophie, au tableau"... Madame Legay, quand j'étais en 3ème, avait toujours le chic pour m'y envoyer quand je bavardais avec ma pote Vaness'. Alors non, on oublie la technique du stand-up sur l'estrade, parce qu'on n'aime pas les heures de colle. On essaie de supplier un pote de nous souffler la bonne réponse ou alors on y va cash :  "Désolé Madame je n'écoutais pas". En général les profs apprécient l'honnêteté (sauf Madame Legay).

8 - Le truc coincé dans les bagues

Là encore, toujours avoir avec soi la bonne copine. Non on ne demande pas à Romain de regarder, surtout si on a envie de sortir avec lui. Ou mieux, jouez la perso, avec un miroir de poche, et une brossette interdentaire. Ça coûte 3 euros en pharmacie.

9 - Être la dernière choisie dans une équipe au sport

Mon quotidien pendant toutes mes années collège/lycée. Qui voudrait dans son équipe d'un bout de femme qui fait 1m53 ? Prenez-le avec le sourire. Ce n'est pas parce que vous n'êtes pas aimé que vous ne serez pas choisie. Pourvu qu'on soit dans une équipe cool pour rigoler un peu, tout va bien.
Je me suis bien marrée en vous écrivant ce matin les filles. J'ai des flashback d'anthologie qui me reviennent.

La rédaction vous recommande





 

Lire la suite
Psycho Migration Identités
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants