2 min de lecture Super-héros

Wonder Woman ambassadrice de l’ONU, une bonne nouvelle ?

La super-héroïne de DC Comics vient de rejoindre le clan très réel des ambassadrices de l'ONU. Sa mission : éradiquer les inégalités entre les hommes et les femmes.

Gal Gadot incarne Wonder Woman au cinéma
Gal Gadot incarne Wonder Woman au cinéma Crédit : Entertainment Weekly
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Emma Watson, Nicole Kidman, Angelina Jolie et maintenant... Wonder Woman. La liste des ambassadrices de bonne volonté de l'ONU s'allonge d'années en années. Le rôle de ces personnalités connues du grand public : médiatiser des causes et les activités menées par l'organisation internationale sur des thématiques bien précises. C'est la première fois qu'un personnage fictif féminin rejoint ce prestigieux clan des ambassadeurs de l'ONU.

La cérémonie officielle se déroulera le 21 octobre prochain à New York, en présence de Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l'ONU et de Diane Nelson, la présidente de DC Entertainment, peut-on lire sur le site spécialisé CBR. Un événement bien réel pour une super-héroïne qui n'existe pourtant que dans l'imaginaire des fans du comics.

Pour rappel, Wonder Woman est l'une des premières super-héroïnes dans l'histoire de la bande-dessinée américaine. Elle possède de nombreuses habilités physiques : une super-force, super-vitesse, elle sait aussi voler et peut encaisser de nombreux coups sans en être affaiblie. En d'autres termes, mieux vaut ne pas entraver son chemin tant ce personnage est puissant et, en plus de tout, très intelligent. Sa mission dans le comics : abreuver la Terre de ses valeurs de paix et d'harmonie entre les hommes (et les femmes). La perfection incarnée, n'est-ce pas ? De quoi se réjouir de la compter parmi les nouvelles recrues de l'ONU

Une mission mondiale et bien réelle

La décision de l'ONU a de quoi perturber. Étrange en effet de confier à un personnage fictif une mission bien réelle. Celle d'aider les femmes et les filles du monde à s'émanciper. Mais rassurez-vous, il ne s'agit pas que d'un coup de communication bien ficelé. L'ONU veut frapper aussi fort que sa nouvelle ambassadrice.

À lire aussi
Angelina Jolie à Los Angeles lors de la Screen Actor Guild Awards en 2011 Cinéma
Marvel : Angelina Jolie et Salma Hayek au casting de "The Eternals"

L'événement officialisant cette nomination sera l'occasion pour l'organisation de lancer une campagne mondiale pour "l'égalité des sexes et l'émancipation de toutes les femmes et les filles." Si les mesures concrètes n'ont pas encore été dévoilées, on sait cependant que l'égalité femmes-hommes dans le monde est l'un des objectifs de développement de l'ONU pour les quinze prochaines années.

Wonder Woman en porte-drapeau de l'égalité des genres, une fonction qui, semble-t-elle, a vocation à durer. En misant sur l'image d'un symbole plus que d'une personnalité féminine active sur le terrain, l'ONU s'assure la longévité de sa collaboration.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Super-héros Dc Comics Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants