5 min de lecture Séries

"Westworld" : les révélations chocs du dernier épisode

SPOILERS - La première saison de la nouvelle série d'anticipation scientifique de HBO s'est achevée par un final grandiose lundi 5 décembre sur OCS en France.

L'heure de la révolution semble avoir sonné dans "Westworld"
L'heure de la révolution semble avoir sonné dans "Westworld" Crédit : HBO
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Un bain de sang vient clore une saison détonante. Westworld a tenu toutes ses promesses du début à la fin. Des premières minutes du premier épisode aux dernières secondes du dixième. Sorti lundi 5 décembre en France sur OCS, le final de la première tournée prend le spectateur dans ses filets pendant une heure et demie, révélation sur révélation.

Les contours encore restés flous pendant toute la saison prennent enfin du sens. Les répétitions aussi. On comprend mieux un peu tout, mais il reste des interrogations pour la suite. Dans ce 10e épisode, certaines zones d'ombres s'éclaircissent et certains personnages se dévoilent. Wyatt, l'homme en noir ou encore Maeve... Westworld et ses personnages si complexes semblent bien partis pour une saison deux toujours plus étonnante.

Attention, en continuant la lecture de cet article, vous risquez de vous faire spoiler très fort.

À lire aussi
Les spirales des Marcheurs blancs dans "Game of Thrones" Game of Thrones
"Game of Thrones", saison 8 : que signifient les symboles des Marcheurs blancs ?

On sait qui est l'homme en noir

Depuis le début, il rôde dans le parc de Westworld cherchant désespérément à rencontrer Wyatt, l'unique hôte qu'il n'a jamais vu, persuadé qu'il existe un jeu plus large que les histoires simplement proposées aux visiteurs. Dès le début de la série, on comprend vite qu'il est un habitué du parc, de ses hôtes, de leur fonctionnement. Il comprend et connaît sur le bout des doigts les rouages, les pièges et les rebondissements. Il connaît même le père de Westworld : Robert Ford.

Dans ce dernier épisode, on comprend que cet homme en noir, on le connaît aussi. Alors que Dolores lui soutient que William va venir la chercher, il va lui raconter la vérité. Après avoir expliqué la longue quête sans succès de William pour la retrouver, on comprend, par un effet de montage, que William n'est autre que cet homme en noir, des années plus tôt. Depuis, il a acheté la plus grosse partie des parts du parc, et cherche à trouver le centre du labyrinthe, certain qu'il s'agit du niveau supérieur du jeu.

On comprend ce qu'est le centre du labyrinthe

Ce labyrinthe, trace laissée par l'ancien co-équipier de Ford, Arnold, se retrouve au centre de la quête de William vieux. Mais aussi dans la tête de Dolores dès les premiers épisodes. La voix qui lui parle, qui la guide, va finalement la mener vers ce qu'elle cherche, le centre du labyrinthe. Après avoir suivi des mirages, comme la silhouette d'Arnold ou la sienne, elle se retrouve finalement face à Arnold, dans un rêve.

Elle, comme le spectateur, va alors finir par comprendre que le labyrinthe n'est autre que le chemin qui la mènera à sa conscience. C'était le désir d'Arnold : donner une conscience aux hôtes. Les rapprocher le plus possible du genre humain. Quand elle se retrouve face à lui, elle est en réalité face à elle-même, à son alter ego. Le centre du labyrinthe est donc sa conscience.

On sait comment Arnold est mort

Pour Arnold, il était impensable d'ouvrir le parc à des visiteurs qui feront subir les pires atrocités à ces presque êtres humains. Quand il ne voulait pas ouvrir Westworld à des touristes, Ford, lui n'était pas du même avis. C'est comme cela que leurs deux chemins se sont séparés, avec la mort d'Arnold. Si le spectateur pouvait soupçonner Robert Ford d'avoir exécuté son associé devenu rival, ce 10e épisode offre au contraire toute la vérité sur la fin de la vie d'Arnold.

Pour empêcher le parc d'ouvrir, ce dernier avait élaboré un plan : tuer tous les hôtes du parc. C'est ainsi qu'il a demandé à l'hôte la plus proche de lui, Dolores, de prendre en charge cette lourde tâche, et se faire aider par Teddy. Quand il ne reste plus que ces deux derniers et Arnold dans le parc, la scène des corps inertes jonchant le sol sableux du village que les spectateurs ont déjà vu des dizaines de fois se poursuit enfin.

Arnold sort finalement du saloon, lance la musique préférée de son fils défunt Charlie, s'installe sur une chaise et ordonne par la pensée à Dolores de le tuer. Comment fait-elle pour le tuer alors que les hôtes ne sont pas censés pouvoir répondre par la violence ? Son programme a été changé en amont. D'une balle dans la tête, elle achève son créateur, puis élimine Teddy pour enfin se suicider. La mort d'Arnold, provoquée par un hôte, aurait dû empêcher l'ouverture du parc pour des raisons de sécurité évidentes.

On sait qui est Wyatt

Un plan qui n'a finalement pas marché puisque le parc a bien ouvert. Mais après toutes ces années, 35 exactement, Ford avoue enfin avoir fait une erreur et changé d'avis. "Arnold avait raison", concède-t-il pendant l'épisode. "Arnold ne savait pas comment vous sauver. Moi oui. Vous aviez besoin de temps. Du temps pour comprendre votre ennemi, et devenir plus fort", explique-t-il encore à l'hôte réparé Bernard. Le temps est désormais écoulé. Ford doit présenter son nouveau scénario sur lequel il planche depuis le début de la saison et sonne l'heure de la vengeance des hôtes.

Dans ce nouveau scénario, il existe un vilain très méchant, à l'origine des plus ignobles massacres du parc. Ce méchant, c'est Wyatt, qui n'est autre que Dolores. On le comprend avec la mort d'Arnold, mais aussi avec cette grande messe sanglante de fin d'épisode. Cette histoire signée Ford, sa dernière, n'est autre que sa propre mort mise en scène devant le comité réuni dans le parc, ainsi que celle de ces invités. D'une nouvelle balle dans la tête, Dolores exécute le deuxième père de Westworld, et continue de vider son chargeur sur les convives, tandis qu'une horde de sauvages vient encercler le lieu de réception. William étant le premier témoin de leur arrivée, il est sans doute leur première victime. La révolte des hôtes, leur libération, c'est ce que William espérait tant : qu'ils se défendent, et même, qu'ils attaquent.

On ne sait plus ce que veut Maeve

Du côté de Maeve, la mère maquerelle du saloon, la liberté est proche. Alors qu'elle a réussi à emmener deux complices hôtes du parc avec elle pour tenter de s'enfuir, un élément nouveau vient perturber sa quête. Proche du but, elle a abandonné ses habits du Far West pour un tailleur noir discret. Mais elle va être tiraillée entre l'envie de retrouver la fille qu'elle avait dans une autre vie, ou un autre programme, et celle de découvrir, enfin, le monde des humains.

Persuadée depuis sa prise de conscience de faire désormais ses propres choix, et non ceux dictés par les humains, Maeve, et le spectateur, tombent des nues quand un personnage s'aperçoit que tout a été programmé à l'avance. Maeve n'a finalement pas choisi son évasion. Un critère qu'elle nie pour le moment, mais qui pourrait bien chambouler la suite de l'histoire. Car si elle a été programmée, quelqu'un est derrière... Mais qui ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries HBO Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786148220
"Westworld" : les révélations chocs du dernier épisode
"Westworld" : les révélations chocs du dernier épisode
SPOILERS - La première saison de la nouvelle série d'anticipation scientifique de HBO s'est achevée par un final grandiose lundi 5 décembre sur OCS en France.
https://www.rtl.fr/culture/super/westworld-les-revelations-chocs-du-dernier-episode-10-saison-01-7786148220
2016-12-06 12:50:43
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vD4ntNuFL2cCxD9rzcjfqg/330v220-2/online/image/2016/1206/7786148070_l-heure-de-la-revolution-semble-avoir-sonne-dans-westworld.jpg