1 min de lecture The Walking Dead

"The Walking Dead" : la violence sera réduite dans les prochains épisodes

Les producteurs de la série ont décidé de diminuer le niveau de violence, après les commentaires négatifs des fans sur les massacres de Negan.

Negan face à Rick au début de la saison 7
Negan face à Rick au début de la saison 7 Crédit : capture d'écran
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

The Walking Dead a choisi de s'autocensurer. Après l'épisode 1 de la saison 7 où Negan assassine violemment deux personnages, beaucoup de spectateurs sont montés au créneau. Trop barbare, trop de plans rapprochés sur le crâne en bouilli ou les geysers de sang... La polémique est vive. À tel point que les producteurs ont décidé de baisser le niveau de violence dans la suite de la saison 7. C'est lors de la NATPE (National Association of Television Program Executives) que la nouvelle a été annoncée.

"The Walking Dead n'est pas un torture porn !", a déclaré Gale Anne Hurd, la productrice exécutive de la série pendant l’événement. Pourtant, certains fans n'ont pas hésité à reprocher au show d'aller toujours plus loin dans la violence. Surtout celle incarnée par Negan, le leader des Sauveurs qui massacre et torture sans vergogne. Mention spéciale pour le 1er épisode de la saison en cours, ou la scène du fer à repasser.

Mais Gale Anne Hurd a tenu à rassurer et affirmer que tout était fait pour "ne pas franchir la ligne rouge" dans la saison 7B. Ce qui semble être de l'autocensure ne l'est pas aux yeux des producteurs : "Quand quelque chose compte et possède un caractère universel, on est touché et on y fait attention", poursuit Gale Anne Hurd. En d'autres termes, les fans ont bondi face à la violence dans la saison 7, car ils sont attachés à la série et aux personnages. Reste à savoir ce qu'il se passera pour la suite, prévue le 12 février sur AMC.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
The Walking Dead Séries Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants