4 min de lecture Star Wars

"Star Wars : Rogue One" : on sait enfin pourquoi certaines scènes ont été changées

Deux monteurs révèlent que les scènes d'introduction ont été repensées pour rendre les personnages plus "bad-ass", et que le dernier tiers a été retravaillé "jusqu'à la fin".

Jyn Erso dans "Star Wars : Rogue One"
Jyn Erso dans "Star Wars : Rogue One" Crédit : Lucasfilm Ltd. / Jonathan Olley
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Le suspens prend fin. Star Wars : Rogue One est la deuxième plus grosse réussite de l'année 2016 au box-office, mais le prequel/spin-off de la saga intergalactique démarrée en 1977 a frôlé la catastrophe. De nombreuses scènes supplémentaires ont dû être tournées en juin après la fin du tournage initial, en janvier, à la demande de Disney. Certaines séquences présentées dans les nombreuses bande-annonces ne figurent même pas dans le montage final.

Avec cette mésaventure à présent derrière eux, et le succès public et critique du film sur lequel s'appuyer, deux des trois monteurs de l'équipe, John Gilroy et Colin Goudie, donnent enfin leur version de cette affaire qui a beaucoup angoissé les fans, dans une longue interview à Yahoo! Movie. Attention : spoilers.

Améliorer l'introduction des personnages

Les scènes supplémentaires tournées "donnent le film que vous voyez aujourd'hui. Je pense qu'elles ont été très utiles, affirme John Gilroy. L'histoire a été reconceptualisée dans une certaine mesure, certaines scènes ont été ajoutées au début puis jetées. Nous voulions plus travailler les autres personnages, comme celui de Cassian, et de Bodhi."

À lire aussi
Lando aux commandes du Faucon Millenium Star Wars 9
"Star Wars 9" : un autre personnage de la trilogie originelle de retour ?

John Gilroy révèle que le début du film a été complètement repensé : "La scène de l'introduction de Cassian avec l'espion, Bodhi passant par Jedha sur son chemin pour trouver Saw, ces choses ont été ajoutées. Tout comme Jyn, la manière dont on l'a présentée et faite échapper du transporteur, tout cela a été fait pour améliorer l'histoire." 

>
Rogue One: A Star Wars Story "Jyn & Cassian" Extended TV Spot Date :

Pour les deux monteurs, l'objectif était de rendre les personnages beaucoup plus "bad-ass" d'entrée. "Jyn est juste une petite fille, donc quand on la voit en tant qu'adulte, on la voyait d'abord en réunion. Ce n'est pas une introduction sympa, ajoute plus loin Colin Goudie. Donc, la mettre en prison, puis la faire s'échapper, tout en montrant Cassian en mission... Ça rendait tout le monde plus couillu, ou un peu plus excitant, un peu plus intéressant. On y parvenait plus tard dans le film, mais comme ça, on démarrait fort tout de suite, et c'était mieux."

"C'était très important de planter le décor dès le début, il faut mettre en place le film tout de suite, puis ça paie dans les deuxième et troisième actes", conclut John Gilroy.

Le dernier tiers repensé "jusqu'à la dernière minute"

Si le premier tiers du film a changé du tout au tout, le troisième tiers, époustouflant, a aussi été revu de fond en comble. Sur ce point, John Gilroy entretient le mystère : "Ça a un peu changé. Beaucoup de choses se passent dans le troisième acte. Il y a environ 7 lieux d'action différents, et les mécanismes de l'acte ont un peu changé en ce qui concerne les personnages, et je ne veux trop rentrer dans les détails concernant ce qu'il y avait auparavant, mais c'était bel et bien différent."

Tout était connecté donc modifier quelque chose dans une scène allait changer toutes les autres

John Gilroy
Partager la citation

Il consent tout de même à être un peu plus précis : "Tout était connecté donc modifier quelque chose dans une scène allait changer toutes les autres", explique-t-il. Le plus dur a donc été de garder en tête l'articulation globale. Un travail de longue haleine : "On y a travaillé jusqu'à la dernière minute, parce qu'on travaillait en étroite relation avec ILM, ils nous donnaient des scènes temporaires et on les ajoutait, on travaillait dessus, mais on repensait le tout. C'était comme un puzzle très serré, et on devait perfectionner ci ou ça, et je suis très fier de ce que l'on a fait." 

Fondre l'ancien dans le nouveau

Malgré ce travail de longue haleine, les deux monteurs assurent que la tâche n'a pas été compliquée. "Vous parlez du fait d'essayer d'assembler le tournage initial et des scènes tournées à peine quelques mois plus tard : ce n'est rien du tout. On montait un film qui avait été filmé il y a 40 ans", fait remarquer Colin Gouldie, en référence à l'épisode IV.

Gold Leader, pilote de l'Alliance rebelle, est de retour dans "Star Wars : Rogue One"
Gold Leader, pilote de l'Alliance rebelle, est de retour dans "Star Wars : Rogue One" Crédit : Star Wars Wikia

En effet, on apprend que sur une idée du réalisateur, Gareth Edwards, les monteurs ont visionné les rushs entiers d'Un Nouvel Espoirpour voir s'ils pouvaient en tirer quelque chose. Des scènes coupées de Red Leader et Gold Leader, tournées il y a 40 ans, ont ainsi été ajoutées au scénario. L'acteur qui jouait le pilote Gold Leader - Angus MacInnes - a même été invité à enregistrer sa voix pour doubler ces séquences vintage.

"C'était si drôle d'inclure toutes ces petites références à Star Wars tout au long du film", se souvient John Gilroy. Les deux monteurs avouent que leur "plus gros challenge" a été de n'avoir pas pu regarder le résultat final en "preview", par sécurité, et faute de temps. "On a travaillé très dur jusqu'à la toute fin", insiste John Gilroy. Tout est bien qui finit bien. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Star Wars Star Wars : Rogue One Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786584458
"Star Wars : Rogue One" : on sait enfin pourquoi certaines scènes ont été changées
"Star Wars : Rogue One" : on sait enfin pourquoi certaines scènes ont été changées
Deux monteurs révèlent que les scènes d'introduction ont été repensées pour rendre les personnages plus "bad-ass", et que le dernier tiers a été retravaillé "jusqu'à la fin".
https://www.rtl.fr/culture/super/star-wars-rogue-one-on-sait-enfin-pourquoi-certaines-scenes-ont-ete-changees-7786584458
2017-01-04 14:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0xSxH-nzI5QDsxIReV7OEQ/330v220-2/online/image/2016/1213/7786263751_jyn-erso-dans-star-wars-rogue-one.jpg