3 min de lecture Star Wars : Rogue One

"Star Wars : Rogue One" : les Rebelles, entre espoir et Côté Obscur

NOUS L'AVONS VU - Les Rebelles, héros du spin-off de la franchise "Star Wars", ne sont pourtant pas que les "gentils" de l'histoire, qui est la plus sombre de la saga. Attention, spoilers.

Diego Luna dans le rôle de Cassian Andor
Diego Luna dans le rôle de Cassian Andor Crédit : capture d'écran YouTube
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

Plus obscur, plus violent. Rogue One, le nouveau film de l'univers Star Wars est sorti en salle ce mercredi 14 décembre. Un épisode dérivé qui suit les aventures des Rebelles, emmenés par une nouvelle héroïne, Jyn Erso, et qui vont se sacrifier pour voler les plans de l'Etoile de la mort, arme ultra-destructrice contrôlée par le terrible Empire. Le long-métrage retrace leur victoire, inspirée du texte déroulant précédant l'Épisode IV de Star Wars. Attention, spoilers !

Les Rebelle vont tenter le tout pour le tout afin de renverser l'Empire, à commencer par la destruction leur station de combat surpuissante, l'Étoile Noire. On découvre dans ce spin-off de nouveaux héros, dont Galen Erso, le scientifique à l'origine de la conception de cet instrument de destruction massive. Et l'héroïne de Rogue One n'est autre que sa fille, Jyn Erso, qui prend la tête de la Rébellion.

"C'est une époque de guerre civile". Ainsi débutait le texte déroulant au début du quatrième Star Wars, sorti en 1977 et justement intitulé Un nouvel espoir. Mais, avant que la princesse Leia rencontre Luke Skywalker, c'est aux Rebelles réussir une mission suicide. Rogue One est donc un film sombre, qui révèle pour la première fois une facette encore inconnue de la Rébellion. Il n'y a finalement pas que Dark Vador qui a son côté obscur. Attention, les spoilers sont après ce GIF.

À lire aussi
Quelle saga vous accompagnera durant ces vacances ? Cinéma
VIDÉOS - "Avengers", "Star Wars"... Les 8 sagas à (re)voir pour un été pop

Des héros qui ont les mains sales

Vers le milieu de Rogue OneLes Rebelles, basés sur la planète Yavin 4, hésitent d'abord à partir aux côtés de Jyn pour dérober les plans de l'Etoile Noire. Le conseil refuse d'agir, mais l'héroïne n'en a que faire et décide de se lancer dans cette quête désespérée, accompagnée d'une poignée d'hommes. Ces nouveaux personnages, qui s'allient en une (petite) armée contre l'Empire et font figure de héros, ne sont toutefois pas si innocents. Toujours moins méchant que Dark Vador et ses sbires, bien sûr, mais avec néanmoins quelques exactions à se reprocher

À commencer par le capitaine Cassian Andor, l'un des nouveaux et principaux personnages du spin-off. Pour sa première apparition à l'écran, il tue froidement un espion, venu lui révéler que Galen Erso travaillait sur l'Étoile Noire, et qu'un pilote déserteur avait un message à délivrer à Saw Gerrera. Un héros aux méthodes brutales, qui n'hésite pas à avoir recours à la force, la menace de l'Empire excusant toute violence. Plus tard dans le film, Cassian expliquera à Jyn Erso que les Rebelles sont loin d'être des résistants pacifiques.

Tous ont eu recours à la force pour tenter de résister à l'emprise de l'Empereur et de ses serviteurs. Pour résumer, l'opération commando suicide sonne comme une absolution pour les Rebelles, pour soulager leur conscience et que leurs exactions passées n'aient pas été commises en vain.

Le côté extrémiste de la Rébellion dévoilé

Autre pan sombre de Rogue One, le terrorisme des Rebelles extrémistes basés sur la planète Jedha et emmenés par Saw Gerrera. Si ces derniers luttent désespérément contre les forces obscures, leurs méthodes sont également loin d'être pacifistes. Les hommes de Saw Gerrera ont tendance à faire exploser, à grand renfort de grenades, des dizaines de Stormtrooper  dans les rues. Et cela, bien en dépit des civils vivant dans la ville de Jedha City

Des dommages collatéraux qui n'ont finalement pas l'air de poser problème aux Rebelles vivants sur cette planète, qui continuent de commettre bon nombre d'exactions sous prétexte de tenir tête à l'Empire. Une situation de guerre civile, qui n'est pas sans faire terriblement écho à la dramatique situation de la ville d'Alep, en Syrie.

Pour résumer, l'opération commando suicide sonne comme une absolution pour les Rebelles, pour soulager leur conscience et que leurs exactions passées n'aient pas été commises en vain. Rogue One signe un tournant dans la saga Star Wars, vers une fresque plus sombre, sur fond de vraie guerre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Star Wars : Rogue One Star Wars Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786279532
"Star Wars : Rogue One" : les Rebelles, entre espoir et Côté Obscur
"Star Wars : Rogue One" : les Rebelles, entre espoir et Côté Obscur
NOUS L'AVONS VU - Les Rebelles, héros du spin-off de la franchise "Star Wars", ne sont pourtant pas que les "gentils" de l'histoire, qui est la plus sombre de la saga. Attention, spoilers.
https://www.rtl.fr/culture/super/star-wars-rogue-one-les-rebelles-entre-espoir-et-cote-obscur-7786279532
2016-12-15 08:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xn6UNT33-oxfWly83DrC4Q/330v220-2/online/image/2016/1214/7786283099_diego-luna-dans-le-role-de-cassian-andor.PNG