3 min de lecture Cinéma

Netflix : Pourquoi le film "Death Note" est-il attendu au tournant ?

Le 25 août, le géant du streaming met à disposition un long-métrage américain adapté du manga culte de Tsugumi Oba et Takeshi Obata.

"Death Note" arrive sur Netflix le 25 août
"Death Note" arrive sur Netflix le 25 août Crédit : Netflix
Manon Bricard
Manon Bricard
Journaliste

Quinze ans après la sortie de son premier tome, Death Note continue de fasciner le public. À tel point que Netflix a décidé de rendre accessible aux abonnés de sa plateforme le cultissime manga écrit par Tsugumi Oba, ce vendredi 25 août. L'annonce d'un nouveau film du géant américain est déjà un événement : alors lorsqu'il s'attaque à un produit aussi populaire de la pop culture que l'est Death Note, on peut s'attendre à ce que le public réponde présent.

Ce manga horrifique retrace les péripéties vécues par Light, un étudiant qui trouve un carnet, le "death note". Lorsqu'on y écrit le nom d'une personne dont on connaît le visage, cette dernière meurt d'une crise cardiaque. Le jeune homme se met alors en tête de sombre dessein : grâce à ce carnet, il pourra faire justice lui-même. Un manga intrigant qui se retrouve naturellement attendu au tournant par les fans du manga comme par les néophytes qui découvriront l'oeuvre.

>
Death Note | Bande-annonce principale | Netflix

C'est l'adaptation d'un manga culte

Death Note est un manga extrêmement populaire. En juin 2006, date de fin de publication, le manga s'est écoulé à 20 millions d'exemplaires dans le monde, dont plus d'un millions en France. Un succès surprenant lorsqu'on connaît la tonalité très sombre de cette oeuvre, très éloigné d'autres œuvres japonaises cultes comme Dragon Ball Z ou One Piece.

À lire aussi
Captain Marvel dans le trailer d'"Avengers : Endgame" Avengers 4
"Avengers : Endgame" : les 6 scènes que l'on attend le plus de voir

Ici, pas de combats dantesques qui s'éternisent sur plusieurs tomes ni de confrontation binaire entre les bons et les méchants. Death Note propose plutôt une intrigue policière et une réflexion profonde sur la justice, la peine de mort et sur le sens de la vie. Rapidement, cette oeuvre se mue en un combat de cerveau entre Light, l'étudiant surdoué et L, le détective brillant qui compte arrêter notre antihéros. Cette noirceur et cette complexité séduisent justement le public.

Il se démarque des autres adaptations japonaises

Les fans sont toujours désireux de découvrir comment cette histoire prenante sera retranscrite à l'écran. D'autres réalisateurs se sont prêtés au difficile exercice : en 2006, le réalisateur japonais Shûsuke Kaneko offre sa version qui séduit les fans de la première heure mais laisse de côté le public néophyte, avant qu'une série ne voit le jour. 

Les fans attendent donc chaque nouvelle adaptation au tournant et ne manqueront certainement pas de la comparer à ses grandes sœurs japonaises. Pour se démarquer, la production a fait de nombreux paris qui intriguent et inquiètent : les événements ne se déroulent plus au Japon, mais aux États-Unis afin d'aborder les maux qui rongent le pays occidental. Le réalisateur, Adam Wingard (Blair Witch) a ainsi voulu se détacher de l'oeuvre originale pour en proposer une version plus épurée qui puisse être accessible au plus grand nombre.

La caution star est également assurée par la présence de Willem Dafoe : l'acteur aux 113 rôles prête en effet fois sa voix au démon Ryuk. Beaucoup trépignent d'impatience à l'idée que ce comédien au charisme inégalé interprète ce personnage aussi drôle qu'inquiétant. Toutes ces prises de risque peuvent intriguer autant que repousser : ça passe ou ça casse.

Mais les fans ont déjà plusieurs craintes

L'attente générée autour de ce film est telle que le public risque d'être très exigeant. Et jusque-là, les premières images diffusées par le géant du streaming n'ont pas réussi à convaincre tout le monde. La transposition aux États-Unis est très critiqué par ceux qui espéraient que l'on suive le contexte initial du manga, se déroulant au Japon. Certains fans accusent même le film de whitewashing, cette pratique qui consiste à prendre des acteurs caucasiens pour jouer un personnage d'une autre ethnie.

Le format laisse également beaucoup de spectateurs circonspects : un film d'1h40 pour retracer une intrigue aussi complexe que celle du manga semble trop peu pour les fans de la première heure. Pourtant, malgré ces a priori peu positifs, on peut s'attendre à ce que de nombreuses personnes se connectent sur Netflix afin de découvrir cette nouvelle production. Pour la critiquer ou l'aduler, telle est la question.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Netflix Bande dessinée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789817825
Netflix : Pourquoi le film "Death Note" est-il attendu au tournant ?
Netflix : Pourquoi le film "Death Note" est-il attendu au tournant ?
Le 25 août, le géant du streaming met à disposition un long-métrage américain adapté du manga culte de Tsugumi Oba et Takeshi Obata.
https://www.rtl.fr/culture/super/netflix-pourquoi-le-film-death-note-est-il-attendu-au-tournant-7789817825
2017-08-25 09:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XOmoyAA8E9ACQByytp2yLA/330v220-2/online/image/2017/0824/7789818521_death-note-arrive-sur-netflix-le-25-aout.jpg