3 min de lecture Jeux vidéo

"Justice League" : sélection d’œuvres pour mieux comprendre et apprécier le film

Les justiciers estampillés DC Comics débarquent enfin au cinéma. Voici quelques œuvres à déguster avant ou après visionnage.

Un premier artwork de la "Justice League", la réunion de super-héros DC Comics
Crédit Image : DC Comics

Après des années de rumeurs, de spéculations et d’espoirs vains, enfin, la Justice League a le droit à un film tout à sa gloire, à voir dans nos salles depuis mercredi 15 novembre. À se demander pourquoi DC Comics et Warner ont mis tant de temps, l’équipe emblématique composée, entre autres, de Superman, Wonder Woman et Batman ayant pignon sur rue depuis des années, tant outre-Atlantique que dans l'Hexagone.

Mais ne gâchons pas les festivités et saluons l’entrée cinématographique de cette passionnante bande de surhommes, qui n’a rien à envier à la concurrence estampillée Marvel, les Avengers. Le film, qui commence là où Batman V Superman s’achevait, s’avère assez accessible. Ce qui ne l’empêche pas pour autant d’être riche en interprétations et sous-intrigues.

Pour mieux le comprendre et l’apprécier, voici une sélection d’œuvres à dévorer avant ou après visionnage. Au programme, comics bien sûr, mais aussi une série animée et un jeu de combat explosif.

"Justice League : Aux origines", pour s'initier aux comics

Pour mieux évaluer la teneur de cette ligue de héros pas comme les autres, Justice League : Aux origines s’affirme comme indispensable. Les origines des protagonistes sont simplifiées à l’extrême et l’intrigue est propice à l’arrivée d’une des plus emblématiques némésis de l’univers DC, Darkseid (que l’on retrouve dans le film, donc). Alors que les autorités craignaient Superman, Batman et consorts, face à cette nouvelle et terrible menace, pas le choix : il faudra se ranger derrière ces héros, jadis considérés comme hors-la-loi.

"Justice League : aux origines"
Crédit Image : Urban Comics/DC Comics

Pour tous les puristes récalcitrants à la tendance reboot et, accessoirement, à la langue de Molière, Justice League of America : The Silver Age est une alternative de choix. Facilement disponible en VO (les puristes apprécieront, le grand public sans doute moins), cette collection pose les base et permet de suivre l’équipe à ses prémices, bien avant qu’elle n’obtienne l’aura culte dont elle jouit aujourd’hui. Si les dessins n’ont pas toujours très bien vieilli, pas de quoi bouder son plaisir.

"Justice League of America The Silver Age "
Crédit Image : DC Comics

"Justice League", l'animé pour nostalgiques

S’il existe une constellation d’animés plus ou moins récents dont la qualité diffère, la série animée diffusée à l’orée des années 2000, sobrement intitulée Justice League, se distingue néanmoins. Véritable madeleine de Proust pour nombre d’amateurs, elle a fait les beaux jours de France 3.

Petite révolution cathodique, car très mature pour l’époque, le programme proposait une luxueuse équipe qui, comme toujours, avait pour mission de vaincre le mal. Une tribu composée de Batman, Superman, Wonder Woman, The Flash, Green Lantern, Martian Manhunter et… Hawkgirl. Un personnage aujourd’hui souvent aux abonnés absents mais qui avait énormément d’ampleur à l’époque.

Exit donc le personnage d’Aquaman. Un mal pour un bien. Wonder Woman n’était ainsi pas la seule importante figure féminine. Complexe et profonde, l’oeuvre mettait en scène un Superman faussement ingénu et véritablement torturé et un Batman volontairement en retrait jamais à cours de punchlines cyniques et bien senties

Justice League Intro (Blu-ray 1080p HD)

"Injustice 2", pour faire combattre les justiciers en 3D

Les fans en rêvaient, NetherRealm Studios l’a fait. Avec Injustice 2, enfin les aficionados de DC Comics ET de la sphère vidéoludique peuvent se délecter d’un jeu à la hauteur de leurs espérances. Le premier cru, sorti en 2013, était déjà à se damner. Ce second millésime met la barre encore plus haut, proposant à la fois un jeu de combat explosif et un scénario digne des meilleures planches de bande dessinée.

Le pitch ? Alors que la paix semblait régner sur Gotham et Metropolis, Gorilla Grodd et "The Society", son organisation de malfaiteurs, sortent des ténèbres afin de semer le chaos. Aux membres fondateurs de la Justice League de s’allier afin d’éviter à la planète Terre une destinée des plus funestes...

Un scénario quelque peu manichéen au premier abord mais qui fait rapidement ses preuves et, surtout, qui ne diminue en rien le plaisir de jeu. Jouabilité à son acmé, graphismes de qualité (même si, dans le genre, on peut trouver mieux), personnages à la pelle (28 en tout) et customisablesInjustice 2 est de loin l’un des meilleurs jeux adaptés d’une œuvre DC Comics. Si ce n’est le meilleur.

Injustice 2 - Announce Trailer | PS4
La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés