4 min de lecture Netflix

"Jessica Jones" : pourquoi faut-il absolument regarder la saison 2

NOUS L'AVONS VU - Jessica Jones fait son grand retour sur Netflix pour la Journée internationale des droits des femmes. Une date symbolique pour une héroïne qui continue de se battre contre ses traumatismes du passé, dans une nouvelle saison réussie.

Krysten Ritter incarne Jessica Jones
Crédit Image : David Giesbrecht/Netflix

En l'honneur du 8 mars, Netflix a dévoilé la nouvelle saison de Jessica Jones. La détective bourrue à la super-force de New York revient pour 13 épisodes, réalisés par des femmes. Une grande première dans l'univers des super-héros qui commence enfin à faire la part belle aux héroïnes. Campée par l'excellente Krysten Ritter,Jessica Jones fait face à ses démons dans la saison 2, après avoir été abusée physiquement et mentalement par Killgrave, le méchant de la saison 1. Brisée, en colère, elle n'a pas pour autant perdu sa verve, pour le plaisir des fans.

Melissa Rosenberg, la showrunner, a décidé ici de traiter des thèmes qui font écho à l'actualité : le stress post-traumatique, le viol, le harcèlement, comme dans la première saison. Avec une juste d'interprétation de la part du casting et une intrigue convaincante, ces nouveaux épisodes de Jessica Jones sont à regarder très vite.

Marvel's Jessica Jones | Les femmes prennent le contrôle [HD] | Netflix

Une héroïne réaliste

Rares sont les héroïnes comme Jessica Jones qu'on peut découvrir au cinéma et à la télévision. Torturée, sombre, alcoolique, elle est loin d'être un personnage parfait sous tous les angles. Elle est humaine et vit des situations réalistes et quotidiennes. Souffrant de stress post-traumatique après avoir été abusée mentalement et physiquement par Killgrave, Jessica se lance dans une enquête sur son passé. L'occasion de découvrir ses origines pour les néophytes et de revoir son "origine story" à l'écran pour les passionné(e)s des comics. Loin d'être ennuyantes, ces séquences constituent le fil rouge de la saison 2. Car, toute la personnalité de Jessica (bougonne, violente, sarcastique) n'est pas seulement liée aux abus de Killgrave.

L'excellente performance de Krysten Ritter

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet

Avec cette deuxième saison, difficile d'imaginer une autre actrice pour incarner Jessica Jones. Krysten Ritter, connue aussi pour ses rôles dans Breaking BadDon't Trust the B---- in Apartment 23 , donne un charisme exceptionnel et une justesse à notre détective privée bourrue. Dans ces nouveaux épisodes, l'actrice nous dévoile une nouvelle palette des sentiments de Jessica Jones. Car, elle a beau avoir une force surhumaine, elle est tout autant fragile, brisée et en colère. Et en même temps, elle distille de belles punchlines, comme lorsqu'elle répond "ça fait très violeur" à un de ses ennemis qui lui déclare "On ne me dit jamais non". Krysten Ritter donne naissance à une héroïne puissante à laquelle le public peut s'identifier.

"Faire partie de quelque chose d'aussi puissant pour tant de femmes, le personnage a été bien reçu grâce à sa différence. Ce n'est pas tous les jours que vous jouez dans une émission qui peut inspirer une conversation sociale", a d'ailleurs expliqué l'actrice dans un entretien rapporté par le média New York Daily News.

De nouveaux enjeux convaincants

Carrie-Anne Moss et Krysten Ritter
Crédit Image : David Giesbrecht/Netflix

Melissa Rosenberg, la showrunner de Jessica Jones a réussi à renouveler avec brio la série Marvel-Netflix. Après un méchant aussi fort que Killgrave, on aurait pu penser que l'intérêt des nouveaux épisodes aurait été dégonflé. Pas le moins du monde. Le fantôme de Killgrave continue de hanter notre héroïne qui doit se battre pour s'en débarrasser, mais aussi son entourage. Et ne vous inquiétez pas, le nouvel ennemi de Jessica Jones fera aussi son apparition. 

Comme dans Luke Cage, mais aussi Daredevil, Jessica Jones explore la question de l'identité et la condition de super-héros. Depuis la saison 1, le public connaît l'identité de Jessica Jones et sa super-force. "Un grand pouvoir entraîne de grandes responsabilités", expliquait Oncle Ben à Peter Parker / Spider-Man. Et pourtant, Jessica Jones a du mal à assumer pleinement son statut d'héroïne et ses devoirs. Ce qui la rend d'autant plus humaine dans ses actions. 

Un girl power réussi

Après Black Panther porté par ses héroïnes guerrières, Jessica Jones fait de nouveau la part belle au girl power. La relation entre Jessica et Trish sœur adoptive/meilleure amie est un bel exemple de sororité, qu'on voit rarement dans l'univers Marvel. Trish gagne d'ailleurs en intensité dans cette saison 2 en aidant Jessica dans son enquête, sans se soucier des dangers. "Trish met l'accent sur la justice pour les personnages puissants comme Jessica. Elle est prête à aller très loin, pour sentir qu'elle est l'égale de Jessica", explique Rachel Taylor (Trish) à Yahoo. Et derrière la caméra, le girl power est aussi présente puisque tous les 13 épisodes ont été réalisés par des femmes. "Il y a beaucoup de réalisatrices hautement qualifiées et talentueuses, nous avons simplement ouvert la porte", explique Melissa Rosenberg à EW.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés