1 min de lecture Cinéma

"Harry Potter" : J.K. Rowling s'excuse d'avoir tué un personnage majeur

Comme chaque année, J.K. Rowling a rendu hommage à un de ses personnages décédés dans la bataille contre Voldemort.

Le professeur Rogue dans "Harry Potter"
Le professeur Rogue dans "Harry Potter" Crédit : © Warner Bros. France
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Certaines morts littéraires sont plus difficiles à vivre que d'autres. J.K. Rowling, la célèbre auteure de Harry Potter, a tué bon nombre de ses personnages au fil des sept tomes de la saga. Si nos jeunes héros ont été épargnés, beaucoup de grandes figures de Poudlard ont péri au fil des années et particulièrement dans le dernier volet des aventures du jeune sorcier. Dans Les Reliques de la Mort, la "Bataille de Poudlard" fait neuf morts, dont plusieurs proches de Harry Potter. Le 2 mai de chaque année, date fictionnelle du combat, l'auteure britannique a pris l'habitude de s'excuser pour un de ses décès. 

Après avoir rendu hommage à Fred Weasley, le frère de Ron, en 2015 et à Remus Lupin en 2016, J.K. Rowling s'est excusée pour un décès plus emblématique, celui de Severus Rogue. Le professeur de potions, souvent dur envers Harry Potter, est tué par Nagini, le serpent de Voldemort. Il rend son dernier souffle dans les bras du jeune sorcier, qui comprend enfin pourquoi il était si difficile avec lui. 

Une mort pour laquelle il n'est pas facile de s'excuser tant elle divise les fans de la saga. En faisant amende honorable pour ce décès, J.K. Rowling met aussi fin à une théorie sur Rogue, qui veut qu'il ne soit pas mort. Certains fans affirment qu'il est bien vivant car, contrairement aux autres tués, il n'apparaît pas dans la grande salle de Poudlard après l'affrontement. Une théorie que J.K. Rowling n'a pas commenté mais qu'elle vient de démentir avec ce tweet. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Harry Potter Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants