2 min de lecture Cinéma

"Ghost in the Shell" : que vaut le remake du manga culte par Rupert Sanders ?

NOUS L'AVONS VU - Rupert Sanders réussit une belle adaptation du manga culte de Masamune Shirow, malgré quelques longueurs. Garantie sans spoilers.

Scarlett Johansson est l'héroïne de "Ghost in the Shell"
Scarlett Johansson est l'héroïne de "Ghost in the Shell" Crédit : Paramount Pictures
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Préparez-vous à en prendre plein la vue. L'adaptation de Ghost in the Shell de Rupert Sanders, le réalisateur de Blanche-Neige et le Chasseur, est en effet de toute beauté. Plus encore, c'est une adaptation réussie du manga culte du japonais Masamune Shirow, paru dans les années 80 et devenu une véritable référence pour les mangakas. Sans oublier les films animés de Mamoru Oshii qui ont permis à l'histoire de Masamune Shirow d'être connu du grand public. En 2017, c'est à la sauce hollywoodienne que le public peut (re)découvrir l'histoire du Major, incarnée par Scarlett Johansson.

Le Major est un cyborg (fusion entre une machine et un organisme humain) : son cerveau a été incorporé dans un corps aux capacités cybernétiques, après un terrible accident. Elle est la première de sa génération et représente le futur de cette société déjà très avancée en matière de technologie. Le Major fait partie d'une équipe spéciale de la police, qui lutte contre un redoutable hacker : Kuze. Mais, le Major, qui ne se souvient de rien de sa vie d'avant l'accident, va comprendre, grâce à Kuze que les personnes qui l'ont transformée lui ont menti. Elle va alors tout faire pour découvrir qui elle est vraiment et empêcher que d'autres vies, comme la sienne, soient volées, au nom de la science et de l'humanité.

>
GHOST IN THE SHELL - Bande-Annonce Finale VOST [au cinéma le 29 Mars 2017]

Des effets spéciaux stupéfiants

Les différentes bandes-annonces donnaient un aperçu convaincant de cet univers futuriste, où les robots ont l'apparence des humains et les publicités sont des hologrammes géants. Le film est tout autant réussi, sans piquer les yeux. Mention spéciale pour la scène d'ouverture où le Major se jette dans le vide pour intégrer le hall d'un hôtel ou lorsqu'elle est transformée en cyborg (comme dans le film animé de Mamoru Oshii). Le reste du film est tout aussi visuellement réussi, à grands renforts d'explosions pour la scène finale, qui n'empêche pas moins de reconnaître que Ruper Sanders se débrouille bien, cinq ans après avoir réalisé une version musclée du conte de Blanche-Neige.

À lire aussi
Gellert Grindelwald invoque des flammes bleues Harry Potter
"Les Animaux Fantastiques 2" : les 8 détails du trailer que vous avez pu louper
>
Ghost in the Shell 2017 - "Shelling" Comparison

Une intrigue qui devient vite trop longue

Malgré la réussite visuelle de Ghost in the Shell, il faut bien avouer que l'intrigue devient vite un peu longue. L'enquête du Major pour découvrir qui est vraiment Kuze, le cyber-criminel qui assassine les membres de Hanka Robotics, puis sa quête d'identité après les révélations de ce dernier, s'enchaînent, mais apportent peu à l'intrigue. Même s'il est intéressant de découvrir que le Major a été dupée et qu'elle n'est pas la première de sa génération.


Il n'empêche que le film a de bonnes références cinématographiques : Matrix des sœurs Wachowski  pour le hacking et la société virtuelle, Blade Runner (dont la suite, Blade Runner 2049, est prévue pour octobre prochain) de Ridley Scott  pour les robots androïdes et aussi RoboCop pour la partie des corps "augmentés" grâce à la technologie, qui devraient séduire un public plutôt averti. Et pour les néophytes, Ghost in the Shell reste un très bon divertissement et un premier pas réussi dans l'univers de Masamune Shirow, mais aussi de Mamoru Oshii, le réalisateur des films animés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Science-Fiction Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787857973
"Ghost in the Shell" : que vaut le remake du manga culte par Rupert Sanders ?
"Ghost in the Shell" : que vaut le remake du manga culte par Rupert Sanders ?
NOUS L'AVONS VU - Rupert Sanders réussit une belle adaptation du manga culte de Masamune Shirow, malgré quelques longueurs. Garantie sans spoilers.
https://www.rtl.fr/culture/super/ghost-in-the-shell-que-vaut-le-remake-du-manga-culte-par-rupert-sanders-7787857973
2017-03-29 07:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yU39V76cJsTSLBZM4kY4uA/330v220-2/online/image/2017/0328/7787860017_scarlett-johansson-est-l-heroine-de-ghost-in-the-shell.jpg