7 min de lecture Séries

"Game of Thrones", saison 7, épisode 2 : le retour du sexe, du sang et des larmes

SPOILERS - Le deuxième épisode de la saison 7 renoue avec les ingrédients les plus essentiels de la série.

Jon Snow et Petyr Baelish dans l'épisode 2 de la saison 7 de "Game of Thrones"
Jon Snow et Petyr Baelish dans l'épisode 2 de la saison 7 de "Game of Thrones" Crédit : HBO
AymericParthonnaud1
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Les fans de Game of Thrones seront en terrain conquis avec ce deuxième épisode Stormborn. Il semblerait que les créateurs de la série, Daniel B. Weiss et David Benioff, voulaient revenir aux fondamentaux. Naturellement, vous voici dans l'article qui va récapituler et décrypter dans les détails les événements de cet épisode de Game of Thrones. Donc : attention spoilers !

Si vous n'avez pas envie de savoir avant le visionnage ce qui se passe, il est temps de faire marche arrière. Si les spoilers ne vous font rien ou que vous voulez être certain d'avoir bien vu ce que vous avez vu, alors vous êtes au bon endroit. Si vous avez oublié les détails de l'épisode 1voici notre décryptage pour vous souvenir de tout à la perfection.

Comme anticipé, cet épisode commence sur un petit élément biographique concernant Daenerys Targaryen. Une tempête s'abat sur Peyredragon, comme le jour de la naissance de la reine des dragons. C'est d'ailleurs cette météo exécrable qui a valu à Daenerys l'un de ses nombreux surnoms : "née du Typhon" ou en anglais "stormborn". Dans cette séquence introductive, Daenerys teste la loyauté de Varys. L'eunuque est de retour auprès de Tyrion et sa nouvelle reine en compagnie des leaders de Dorne et Hautjardin : Ellaria Sand et Olenna Tyrell. 

À lire aussi
La nouvelle créature de "Stranger Things", saison 3 séries
"Stranger Things", saison 3 : qui serait le nouveau monstre ? L'incroyable théorie

Après un interrogatoire intense destiné à savoir si Varys serait capable de changer de discours pour survivre ou plaire, Daenerys obtient la confirmation que l'ancien maître-espion pourra être un excellent conseiller. Varys explique à la jeune reine qu'elle ne peut et ne doit pas attendre une loyauté aveugle de ses sujets. Elle accepte son conseil éclairé et lui demande de rester honnête sans jamais céder à la flagornerie avec elle. Il accepte humblement non sans une once de soulagement (la question de sa décapitation a été abordée).

"Vous êtes un dragon"

Avec ses nouvelles alliées, Yara Greyjoy, Ellaria et Olenna, Daenerys discute stratégie. Ces femmes suggèrent d'attaquer immédiatement la capitale. Tyrion ne veut pas que Daenerys devienne la "reine des cendres" et sacrifie une partie de la population civile dans une attaque des dragons. La nouvelle Main de la Reine, Tyrion développe alors une stratégie. 

Deux fronts simultanés : les armées de Westeros (Dorne et Hautjardin) mèneront un siège autour de la capitale pour ne pas donner l'impression de l'arrivée d'une attaque étrangère. Les légions dothrakis et les Immaculés se chargeront d'affaiblir l'armée de Cersei et Jaime en attaquant Castral Roc, la maison des Lannister. Olenna finira par prévenir Daenerys de ne pas être trop douce et pacifique comme sa petite-fille Margaery, sans quoi elle ne deviendra pas reine. "Vous êtes un dragon, lui lance-t-elle en privé, agissez en dragon".

Ver gris, chef des Immaculés, doit ainsi partir le lendemain. Missandei et lui passent donc la nuit ensemble. Les fans attendaient depuis un moment que cette romance entre les deux conseillers de la mère des dragons prenne forme. Ils ne seront pas déçus. Ver gris avoue qu'il aime la traductrice en admettant avoir retrouvé le sentiment de la peur à l'idée de la perdre. Or les Immaculés sont torturés pendant des années pour n'avoir plus peur de rien.

Après le langage du cœur, celui des corps. Un baiser, les corps nus de Missandei et Ver gris (Nathalie Emmanuel et Jacob Anderson) et une bonne dose d'émotion. En tant qu'Immaculé, Ver gris a été castré totalement dans sa jeunesse. Il est donc terrifié à l'idée de montrer son corps. Il accepte finalement et son absence de parties génitales ne l'empêchera pas de montrer ses autres talents entre les draps...

Jorah Mormont peut-il être sauvé

Samwell Tarly à la Citadelle
Samwell Tarly à la Citadelle Crédit : HBO

Dans la Citadelle, le mystérieux patient montre son visage.Il s'agit bien de Jorah Mormont en phase terminale de Grisécaille. L'archimestre Marwyn l’ausculte en compagnie de Samwell. Pour le sage, il n'y a rien à faire pour le sauver. La maladie est trop avancée. Bien plus que pour la jeune fille de Stannis Baratheon, Shôren. L'archimestre offre à Jorah la possibilité de se suicider avec sa propre épée ou de partir rejoindre les hommes de pierre avant de sombrer dans la folie en 6 mois puis mourir emporté par la maladie. 

Samwell Tarly ne peut se résoudre à la fin d'un membre de la famille Mormont (Château noir a été dirigé par le brave et juste Jeor Mormont). Il entreprend donc, contre les consignes qu'il a reçues, d'opérer Jorah. La chirurgie consiste à lui retirer les écailles avec pour seuls anesthésiants : de l'alcool fort et du cuir à mordre. En résumé : Samwell doit presque entièrement écorcher vif Jorah et ce dernier ne peut même pas hurler sous peine d'attirer l'attention des autres membres de la Citadelle. Une scène particulièrement difficile à regarder sans quitter l'écran des yeux.

Cersei se prépare à tuer des dragons

La nouvelle reine des Sept Couronnes tente de rallier des nobles à sa cause pour affronter l'alliance autour de Daenerys qui la menace. Ceux-ci craignent les trois dragons mais la reine accompagnée de sa Main, Qyburn, les assurent que ces gros lézards ne sont pas invulnérables. Dans les profondeurs du Donjon Rouge, Qyburn offre un moment très The Hobbit à Cersei. Il lui montre les squelettes conservés des anciens dragons Targaryen conservé ici. Il explique que ces créatures puissantes peuvent être blessées et donc tuées. Démonstration à l'appui, il arme une immense baliste et demande à Cersei de l'actionner. L'immense carreau transperce instantanément le crâne du plus grand dragon de l'histoire. Cersei, satisfaite, a son arme.

Un passage qui ne manquera pas de rappeler aux fans la triste et malsaine fascination du fils de Cersei, Joffrey, pour les arbalètes de ce genre...

De son côté Jaime tente de convaincre le père de Samwell, Randyll, de se joindre aux forces royales et de soutenir Cersei. Randyll Tarly lui rétorque que sa famille n'a jamais trahit les seigneurs de Hautjardin et qu'il n'est pas un homme de manigances. Pourtant, les mots de Jaime Lannister sonnent doux à ses oreilles et l'idée d'une alliance germe tranquillement dans son esprit.

Arya danse avec les loups

Arya dans l'épisode 2 de la saison 7 de "Game of Thrones"
Arya dans l'épisode 2 de la saison 7 de "Game of Thrones"

Arya fait deux découvertes. De passage dans une auberge qu'elle connait bien, elle retrouve son ami baptisé Tourte pour ses talents en boulangerie. Le jeune homme lui offre un délicieux repas mais lui apprend surtout que Jon Snow a remporté la Bataille des Bâtards et qu'il dirige de nouveau Winterfell. Cette information détourne Arya de son objectif premier : tuer Cersei à Port-Réal.

Durant son périple, elle se fait également encercler par une meute de loups. La meute est menée par un immense loup sauvage. Elle croit reconnaître Nymeria, la louve qu'elle a abandonné contre son gré enfant. Le direwolf ne la reconnait pas mais ne lance pas d'attaque pour la dévorer. Le mystère reste donc entier mais Arya est convaincue d'une chose : ce ne peut pas être Nymeria. Elle l'aurait suivie. Ce loup est peut-être un simple éclaireur de la véritable Nyméria qui veille peut-être de loin sur Arya depuis le départ. Il y a fort à parier que Nymeria fera son retour (sans doute pour sauver la peau d'Arya) dans les prochains épisodes. Il n'y aurait pas d'intérêt à réintroduire cet animal aussi tardivement dans la série si elle n'était pas utile à l’intrigue.

Jon accepte l'invitation de Daenerys

Melisandre a rejoint Daenerys à Peyredragon. Elle l'informe de la prophétie du "prince qui fut promis", véritable pierre angulaire des livres de G. R. R. Martin et source de toutes les théories de Game of Thrones. Missandei traduit avec exactitude la prophétie et explique que le Messie, ce "prince", peut aussi être une "princesse", puisque qu'en haut valyrien le mot "prince" ne connait pas de genre.

Jon Snow entre donc dans l'équation de Daenerys et vice versa. Elle veut son soutien en tant que roi du Nord dans la guerre pour le pouvoir. Il veut son soutien, ses dragons et le verredragon de Peyredragon pour gagner la bataille face à l'armée des morts qui approche. Après avoir reçu une invitation bienveillante de Tyrion (ce qui fait méchamment tiquer Petyr Baelish et c'est toujours agréable de voir ce grand manipulateur mécontent), Jon cède sa place à Sansa à Winterfell. Les seigneurs du Nord préféraient qu'il demeure à Winterfell mais selon Jon, une "reine n'accepterait de négocier qu'avec un roi". 

Avant de quitter le Nord, Jon et Baelish discutent. Littlefinger tente de se rapprocher et de faire avouer à Jon qu'il lui doit la vie, puisqu'il a été la force décisive lors de la bataille des Bâtard. Jon serre les dents. Baelish insite en faisant des allusions à l'amour qu'il avait pour Catlyn Stark et pour Sansa désormais. C'en est trop pour Jon qui empoigne Petyr Baelish et le menace de le tuer s'il touche à un cheveu de Sansa. Cette dernière ne pourra compter que sur cette promesse, l'épée de Brienne et son nouveau sens de la stratégie pour démêler le vrai du faux avec Littlefinger et gouverner le Nord.

Un cadeau pour Cersei

Euron Greyjoy avait promis un cadeau à la reine Cersei. Son cadeau sera Yara Greyjoy et Ellaria Sand, la femme qui a empoisonné sa fille, Myrcella. Le nouveau roi du trône de Sel attaque sur les mers la flotte de Yara et d'Ellaria alors qu'elles voguaient vers la capitale pour mener le siège demandé par Daenerys. Pris par surprise l'équipage perd. Deux des filles d'Ellaria sont tuées lors de la bataille. Ironie de l'histoire, elles sont tuées avec leurs armes fétiches des mains d'Euron : la lance et le fouet. Leurs cadavres empalés seront d’ailleurs disposés en proue d'un navire après la bataille. 

Le troisième fille d'Ellaria est capturée avec sa mère. Yara Greyjoy se bat avant d'être stoppée à son tour. Son frère Theon, encore fragile, ne trouve pas le courage d'aider sa sœur (alors même que cette dernière parlait de lui comme son "protecteur" quelques minutes auparavant). Il fuit en sautant à l'eau sous les rires de son oncle Euron. Yara, désespérée, pleure une larme silencieuse. Flottant parmi les décombres, Theon observe le bateau partir et semble nager en sa direction. A-t-il finalement trouvé le courage d'aider sa sœur ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Game of Thrones Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789463762
"Game of Thrones", saison 7, épisode 2 : le retour du sexe, du sang et des larmes
"Game of Thrones", saison 7, épisode 2 : le retour du sexe, du sang et des larmes
SPOILERS - Le deuxième épisode de la saison 7 renoue avec les ingrédients les plus essentiels de la série.
https://www.rtl.fr/culture/super/game-of-thrones-saison-7-episode-2-s07e02-sexe-sang-larmes-recap-7789463762
2017-07-24 07:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/K93adCc1IHDJqGAycyixqQ/330v220-2/online/image/2017/0724/7789463765_jon-snow-et-petyr-baelish-dans-l-episode-2-de-la-saison-7-de-game-of-thrones.jpg