5 min de lecture Jeux vidéo

"Destiny 2" : l'aventure spatiale épique, revue et corrigée

ON Y A JOUÉ - Les Gardiens sont de retour. Le jeu conserve l’architecture du premier volet mais améliore grandement la narration des aventures.

>
Destiny 2 - Bande-annonce officielle de lancement [FR] Crédit Image : Bungie |
AymericParthonnaud1
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Destiny a été l'un des premiers blockbusters de la Playstation 4. Une aventure spatiale mêlant jeu de tir futuriste et jeu de rôle puisant allègrement dans la fantasy. Conçu par Bungie (le studio derrière la franchise Halo) et Activision, le jeu a su séduire les joueurs et plus de 16 millions de copies ont été vendues dans le monde. 

Destiny premier du nom racontait l'histoire des Gardiens, des soldats bénis par une lune artificielle mystérieuse arrivée sur Terre dans un futur lointain. Cette lune, élevée au rang de quasi divinité et nommée Voyageur, a offert à l'humanité paix et progrès jusqu'à ce qu'elle soit assaillie par les ténèbres qui rongent la galaxie.

Les Gardiens, guerriers capables de maîtriser certains pouvoirs et de ressusciter à l'envie, devaient lutter contre ces ennemis. Voici pour le pitch... et le scénario. Là était l'une des critiques les plus redondante des joueurs : l'histoire était décousue, rien n'était expliqué, des personnages apparaissaient et disparaissaient subitement, la fin était bâclée...

À lire aussi
"Star Wars : Jedi Fallen Order" devrait sortir sur consoles pour fin 2019 Star Wars
"Star Wars : Jedi Fallen Order" se dévoilera pendant la Star Wars Celebration

À l'écoute des fans

Destiny 2 rompt avec ce travers qui faisait de Destiny 1 une belle machine à répéter les mêmes missions désincarnées. Bonjour les cinématiques, les cut-scenes, les dialogues entre les personnages. Bungie s'est décidé à tisser entre elles les missions de l'aventure principales et à travailler l'écriture des missions. Nous ne sommes pas dans un The Witcher 3 néanmoins ou un Dragon Age. Il y a encore des efforts considérables à faire pour élever la franchise au sommet des jeux aux scénarios brillants. Mais c'est bien, bien, bien mieux.

Bungie semble avoir tiré les leçons de ses premiers errements. D'abord via les extensions de Destiny. Mais c'est maintenant un nouveau jeu tout neuf qui est présenté. Enfin, il faut le dire vite, tant Destiny 2 semble être la copie propre d'un Destiny 1 qui était un merveilleux mais laborieux brouillon.

Amélioration ou vraie suite ?

Destiny 2 est une suite. L'aventure suit les événements du premier jeu sans pour autant perdre le joueur qui s'aventurerait dans cet univers en commençant par le 2. C'est l'avantage d'un scénario famélique : il peut se résumer en 20 secondes d'une jolie introduction. 

>
Destiny 2 – À la rencontre de Ghaul [FR]

Dans un prologue tonitruant, un nouveau grand méchant, gros, laid et avec une voix caverneuse (alerte cliché) dérobe le Voyageur et détruit la dernière cité de l'humanité. Vous perdez vos pouvoirs, votre équipement du premier jeu. Retour à la case départ pour tout le monde. C'est spectaculaire et efficace. Le désespoir domine. Destiny 2 aborde enfin la question des sentiments de ces nombreux personnages qui se contentaient de vous donner des missions. Ils se battent à vos côtés, agissent, ressentent. On est à des années-lumières de la salle de réunion de Destiny 1. Mais n'espérez pas trouver ces PNJ à vos côtés lors de vos missions, le boulot est pour vous et vous seul.

Car bien entendu vous êtes l'élu. Tous les Gardiens ont perdu leur lumière mais vous, non. Après un bref passage dans des limbes post-apocalyptiques, vous êtes touchés par la grâce et recouvrez vos pouvoirs. Il vous faudra recouvrer votre puissance pour réunir vos alliés et récupérer le Voyageur. L'aventure prendra la forme classique de la licence : des planètes et des lunes que vous découvrirez au fur et à mesure. Une carte pour chacune et des missions pour avancer dans l'histoire, abattre des vagues d'ennemis seul ou à plusieurs et améliorer votre niveau et votre équipement adoré.

Des vagues d'ennemis à faire exploser

Les missions sont un peu plus variées mais les amateurs de Destiny seront en terrain connu. Vous approcherez une balise ou un PNJ (personnage non-joueur) qui vous confiera une mission. Cette mission sera d'aller dans les profondeur d'une caverne ou d'une base pour éliminer des vagues d'ennemis jusqu'à un boss. Visez la tête des Déchus, le cœur blanc lumineux des Vex, lancez une grenade devant les hordes de la Ruche et méfiez-vous des boucliers des Cabales. Les ennemis sont les mêmes et les stratégies ne varient pas. C'est un peu dommage mais le tout reste jouissif et la mécanique était déjà bien huilée. Lancer une nova qui pulvérise des dizaines d'ennemis en une masse de particules lumineuses mauves est toujours aussi satisfaisant.

On aura pu apprécier plus de nouvelles races, y compris pour la création des personnages. Les classes sont d'ailleurs les mêmes : les Titans et leurs boucliers, les Chasseurs et leur nouvelle lance électrique et les Arcanistes avec leurs sorts de zone. Les arbres de compétences ont été refondus. Vous ne disposerez que des trois doctrines semblables à celles de Destiny 1. L'arborescence, plus simple et lisible, vous permet d'adapter vos caractéristiques et techniques de combats. De nouvelles compétences comme les barricades des Titans ou les failles curatives des Arcanistes renforcent la stratégie en groupe. 

On aurait bien aimer incarner une nouvelle race, une nouvelle classe ou disposer de nouvelles doctrines ou d'armes très différentes. Il faudra attendre les extensions ou Destiny 3...

Gagner du temps

Autre nouveauté bienvenue : une division moins artificielle entre les armes cinétiques, énergétiques et lourdes. Les armes énergétiques sont plus efficaces face aux boucliers des ennemis et vous pourrez compter sur des dégâts importants si votre élément correspond. En parlant des armes, l'équipement reste au centre du jeu. Vous voudrez toujours une meilleure arme plus belle, plus puissante et plus stable. Si elle est légendaire ou exotique vous serez comblé. 

Dans le premier jeu, vous deviez toujours équiper vos meilleurs objets pour espérer avoir un bon butin. Désormais, l'algorithme est plus intelligent et il vous offrira toujours le meilleur équipement possible pour vous faire progresser, sans que vous n'ayez besoin d'aller dans votre inventaire toutes les deux minutes. Il en va de même pour les planètes. Vous y resterez plus longtemps et vous ne perdrez pas votre temps à revenir à la Cité après chaque mission pour progresser. Les événements publics où vous pourrez détruire de gigantesques robots à plusieurs seront plus fréquents et dynamisent le monde.

On doit cependant regretter certains changements comme les teintures qui peuvent modifier les couleurs de vos vêtements. Elles sont devenus des consommables... Les fashion-victims de Destiny 2 passeront peut-être par des micro-transactions pour être à la mode... les autres rageront.

De la belle science-fiction

>
Première expérience de Destiny 2 – Les mondes de Destiny 2 [FR]


Destiny avait déjà frappé un grand coup avec son design. Les environnements, des objets, les tenues sont toujours saisissants, inventifs. Vous passerez d'une ambiance bucolique à une base post-apocalyptique, d'une station off-shore sur une lune océan à des temples robotiques gigantesques en un saut spatio-temporel. 

Il y a quelque chose de mystique qui infusait Destiny 1 et qui est encore plus présent dans Destiny 2. La beauté des effets de lumière et de particule, des couleurs, du décor vous feront oublier la guerre en cours. Destiny maîtrise aussi toujours autant les atmosphères en étant capable de vous tendre d'effroi ou de vous faire sentir tout puissant grâce à une bande son magistrale. Les voix, les bruitages, les échos et les orchestrations sont audacieuses et particulièrement brillantes.

Destiny 2 c'est aussi du multijoueur compétitif (PvP) qui retiendra les amateurs du genre. Des cartes, des joueurs à abattre en un temps record, des zones à conquérir. La formule n'est pas innovante mais elle attire. Et si vous êtes talentueux : à vous les engrammes légendaires qui vous rendront beaux et redoutables.

L'aventure épique est disponible depuis le 6 septembre 2017 sur PS4 et XBox One et le 24 octobre sur PC.

Les plus

Destiny 1, en mieux
- Une musique prodigieuse
- Un scénario plus présent
- Des combats dynamiques et jouissifs
- Une meilleure gestion de l'équipement
- Direction artistique inspirée

Les moins

- Ne plaira pas à ceux qui ont détesté le 1er volet
- Les mods et teintures consommables
- L'écriture et la scénarisation peuvent être encore améliorés
- Un manque de nouveautés dans les classes et le bestiaire

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux vidéo Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790048431
"Destiny 2" : l'aventure spatiale épique, revue et corrigée
"Destiny 2" : l'aventure spatiale épique, revue et corrigée
ON Y A JOUÉ - Les Gardiens sont de retour. Le jeu conserve l’architecture du premier volet mais améliore grandement la narration des aventures.
https://www.rtl.fr/culture/super/destiny-2-test-aventure-spatiale-epique-revue-corrigee-reveiw-7790048431
2017-09-12 07:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3eSmtKMjLxwQIqCZZP0J8A/330v220-2/online/image/2017/0911/7790049106_les-gardiens-face-au-vol-du-voyageur-dans-destiny-2.jpg