3 min de lecture Super-héros

"Daredevil": faut-il regarder la saison 2 ?

ON L'A VU - Intense et frénétique, la seconde saison de "Daredevil", attendue le 18 mars sur Netflix est à la hauteur des attentes. Garantie sans spoilers !

Le Punisher, Daredevil et Elektra
Le Punisher, Daredevil et Elektra Crédit : Netflix
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Après plus d'un an d'attente et une fin de première saison un peu simpliste, le Diable de Hell's Kitchen est enfin de retour. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les 7 premiers épisodes sont convaincants (garantie sans spoilers). Rythme effréné, combats spectaculaires, acteurs excellents, les showrunners Doug Petrie et Marco Ramirez ont fait fort. Sans oublier l'hommage à Frank Miller, distillé dans les scènes de combats et les arrivées du Punisher et Elektra qui renforcent l'intrigue. 

Ce qui frappe d'emblée dans cette nouvelle saison, c'est le rythme. Contrairement à la saison 1, où Wilson Fisk et Matt Murdock se rencontrent dans l'épisode 9, le Punisher débarque dans la vie du justicier dès le premier épisode. Mais avant cela, le suspens est grandissant. Et en parallèle, on attend de savoir quelle terreur se cache derrière les massacres des grandes familles mafieuses de Hell's Kitchen. Car, malgré l'emprisonnement de Wilson Fisk, le Mal règne toujours sur ce quartier de New-York, si cher à Daredevil.

Une intrigue qui ne laisse pas de marbre

>
Marvel's Daredevil - Saison 2 - Prélude - Netflix [HD]

Deux personnages sont au centre de cette prochaine saison : le Punisher et Elektra. Deux justiciers de l'ombre comme Daredevil, mais avec une morale différente. Ou presque, car le scénario permet de comprendre les trois points de vue des personnages, sans qu'on puisse se dire "c'est mal" ou "c'est bien". C'est d'ailleurs l'un des enjeux de la saison 2 : Matt a beau se persuader qu'il n'est pas comme Elektra et le Punisher, tout n'est pas noir et blanc, comme il va rapidement le découvrir

À lire aussi
Kevin Feige, producteur et patron des studios Marvel, à la première de "Spider-Man : Far From Home" à Hollywood (26 juin 2019) Cinéma
Marvel : le patron des studios confirme l'arrivée d'un super-héros gay

Il n'empêche que les scènes de combat à deux ou un contre un sont fidèles à la saison 1. Avec une caméra fluide, qui suit chaque impact sur la peau des attaquants. De la violence pure mais avec un hommage à l'univers de Frank Miller avec les couleurs dominantes du rouge et du noir. 

Des nouveaux héros trois étoiles

Jon Bernthal (Frank Castle/Le Punisher) est à la hauteur des attentes. Si on pense dès le début qu'il est un homme sans foi ni loi, le scénario est là pour prouver le contraire. Derrière ses cicatrices et cette soif de sang, il y a plusieurs explications. Si les fans de comics savent déjà de quoi on parle, on laissera les autres le découvrir très vite, même si le passé de Frank est tout aussi violent que son présent.

Quant à Elektra, son rôle peut aussi bien être adoré que détesté. Fantôme du passé de Matt, comme on peut le comprendre après le dernier trailer, la jeune femme millionnaire est là car elle a besoin de son aide. Mais, c'est une "surprise" dont Matt se serait bien passé, même s'il n'a pas la force de repousser son premier amour. Ensemble, ils devront s'attaquer aux Yakuza, la preuve qu'Elektra est plus qu'une jeune femme pourrie gâtée.

Un Daredevil captivant

>
Marvel's Daredevil - Season 2 - Official Trailer - Part 2 - Netflix [HD]

Plus que jamais, la vie de Matt Murdock est bouleversée. Son meilleur ami et associé Foggy est au courant de son identité secrète. Les cadavres s'empilent dans Hell's Kitchen et sa vie sentimentale s'apprête à changer. Tout cela avec un cabinet qui ne désemplit pas, et des clients qui vont en changer la vie.

Il est donc de plus en plus difficile de mener ses deux vies sans inquiéter Foggy et Karen. La jeune femme évolue d'ailleurs rapidement dans la saison. Sans être une tête brûlée, elle est tout aussi courageuse qu'Elektra. L'amitié de Nelson et Murdock sera mise à mal, mais l'intrigue parvient à nous faire sortir des embrouilles à répétition entre les deux hommes. Tout comme les démons du héros, qui refont surface, mais d'une manière différente de la saison 1. 

3. Des ennemis de tous les côtés

On l'a dit, rien n'est tout noir ou blanc dans cette saison. Et les ennemis de Daredevil, Foggy et Karen ne sont pas vraiment où ils pensent. Dans les hautes sphères et les bas-fonds de Hell's Kitchen (véritable poudrière), les protagonistes devront faire face à toutes sortes de "méchants". Les héros devront redoubler d'ingéniosité pour éviter les pièges

Avec le départ de Wilson Fisk, les mafias sont plus que jamais sur le qui-vive pour reprendre le pouvoir. Mais, c'est sans compter sur des assassinats qui déciment les grandes familles sans explications. Jusqu'au retour des Yakuza qui préparent un coup dont même Elektra avec toutes ses ressources ne parvient pas (encore) à découvrir. Une série dynamique qui ne déçoit pas dès le début où on découvre un Daredevil couvert toujours de bleus, face à cette grande question : un justicier a-t-il le droit de tuer ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Super-héros Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782377361
"Daredevil": faut-il regarder la saison 2 ?
"Daredevil": faut-il regarder la saison 2 ?
ON L'A VU - Intense et frénétique, la seconde saison de "Daredevil", attendue le 18 mars sur Netflix est à la hauteur des attentes. Garantie sans spoilers !
https://www.rtl.fr/culture/super/daredevil-faut-il-regarder-la-saison-2-7782377361
2016-03-15 16:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bC4zlEeton4T165CK4av1w/330v220-2/online/image/2016/0309/7782275396_12525571-1720957711473798-4489177249886597130-o.jpg