4 min de lecture Super-héros

"Captain America : Civil War", un mélange parfait entre humour et combats grandioses

NOUS L'AVONS VU - Le blockbuster "Captain America : Civil War" a réussi la prouesse de réunir combats dantesques et humour décapant.

"Captain America" : Ironman opposé au Soldat de l'hiver
"Captain America" : Ironman opposé au Soldat de l'hiver Crédit : Zade Rosenthal / Marvel 2016
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

On en a eu plein les yeux. Voilà la première impression qui frappe lorsque l'on sort sonné de la projection de Captain America : Civil War. On a même le réflexe incontrôlé de regarder sa montre pour vérifier que le spectacle a bien duré 2h30. Car les frères Russo ont bien réussi l'exploit de faire de ce film attendu une réussite, avec un équilibre toujours délicat entre les bonnes vieilles vannes de Tony Stark et la nécessité de mettre des bastons toujours plus spectaculaires. 

Le pari est réussi pour un film au cours duquel on est excité par le combat mais qui fait sourire sans se forcer aux multiples répliques des uns et des autres. Marvel a envoyé du très lourd en compilant ses supers-héros traditionnels dans une guerre fratricide. Certes elle existe dans les comics, mais le cinéma nécessite d'aller chercher au-delà des fans de la "Maison des idées" pour décrocher un carton au box-office. Et pour le coup ça sent bon les millions d'entrées. 

Un dilemme qui saisit aussi le spectateur

Dès les premières minutes, le ton est donné avec l'escouade de Captain America engagée contre Crossbones. Une longue séquence qui plante un double décors, celui de la qualité exceptionnelle des combats ainsi que le contexte qui amènera la fameuse "civil war" entre les Avengers. Si la campagne de communication amenait à choisir une team, le choix s'avère très compliqué entre deux visions des choses qui se défendent. Le véritable dilemme est philosophique et va plus loin que la simple sympathie pour l'un ou l'autre. Faut-il contrôler les super-héros via un organe politique, au risque de voir ce dernier changer au gré des intérêts ? Faut-il donner carte blanche aux "améliorés" qui n'ont pas de légitimité institutionnelle ? 

À lire aussi
Will Smith (gauche) et Idris Elba le 14 novembre 2015 au Governors Awrads Cinéma
"Suicide Squad 2" : Idris Elba pourrait-il remplacer Will Smith (Deadshot) ?

On se laisse facilement convaincre par Captain America, avant de voir Vision apporter un argument à même de nous faire basculer de son côté. Le spectateur n'est donc pas uniquement là pour regarder ce qu'il se passe, il a tendance à se prendre au jeu de l'intrigue, au point de se demander pour quel camp il serait. Des moments sérieux, intense pour les personnages, auxquels succèdent de vrais moments drôles. Des vannes bien senties lancées à bon escient avec des personnages qui ne forcent rien. 

Un humour bien placé et qui fait mouche

Ainsi, si Tony Stark est l'habituel as de la punchlines qui fait mouches, il trouve des compagnons de stand up avec l'excellent Ant-man et la grosse surprise que vous adorerez, Spider-Man. Le jeune Peter Parker est hilarant entre réparties et maladresses de vengeur en herbe. En face, Ant-Man est tout aussi surprenant dans la peau du super-héros "no body" qui vient se montrer parmi les cadors des justiciers. 

Le film ne tombe donc jamais dans une gravité trop forte, lourde. Et si vous pensez que l'on compare ici avec Batman v Supermanqui manquait un peu de légèreté, alors oui c'est sans doute le cas. Certes les deux univers ne sont pas totalement comparables, mais la gravité sied assez mal aux films de super-héros, hormis Batman. Encore faut-il que tout le scénario suive, ce qui n'a pas toujours été le cas (Saint Nolan l'a fait, et trois fois). 

Des bastons incroyables, des personnages qui évoluent

Mais là où Anthony et Joe Russo réussissent leur coup, c'est en mettant des scènes de combats dantesques. Ça va vite, c'est parfaitement exécuté et chacun fait une démonstration de ses pouvoirs. La grande scène de combat entre les deux équipes est une surenchère entre l'habileté de Black Widow, la force et la technique de Captain America et la démonstration impressionnante d'un Black Panther royal. Mais encore une fois, Ant-Man et Spider-Man volent la vedette lors des scènes de combats. Et si le premier a déjà eu son film avec un succès aussi mérité qu'inattendu, le second nous rend impatient de voir son reboot tant il efface d'un revers de main son apparition moquée lors des trailers. Spidey est à la hauteur, sans problème

En plus de tout cela, ce film lance aussi habilement plusieurs pistes (que l'on sait abouties). Black Panther est tellement bon qu'on a hâte de découvrir son film. Sage et avec une posture d'altesse royale qu'il est, il est un guerrier redoutable. C'est sûr on veut connaître désormais son histoire via le cinéma. Par ailleurs, on voit les personnages se lier, notamment Vision et Wanda Maximoff (Scarlett Witch) ou encore Captain America avec l'Agent 13. Bref, Civil War est une réussite. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Super-héros Captain America Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782814595
"Captain America : Civil War", un mélange parfait entre humour et combats grandioses
"Captain America : Civil War", un mélange parfait entre humour et combats grandioses
NOUS L'AVONS VU - Le blockbuster "Captain America : Civil War" a réussi la prouesse de réunir combats dantesques et humour décapant.
https://www.rtl.fr/culture/super/captain-america-civil-war-un-melange-parfait-entre-humour-et-combats-grandioses-7782814595
2016-04-14 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pb3GEyS90bXId8gsQ_ACLg/330v220-2/online/image/2016/0413/7782815582_captain-america-ironman-oppose-au-soldat-de-l-hiver.jpg